Vous êtes ici: UNIL > Orientation et conseil > Choisir ses études > Choisir ses études: les portraits > L'engagement associatif

L'engagement associatif, une vraie richesse

Solange Cuenin, docteure en biologie

Parcours

Solange Cuenin étudie la biologie à Lausanne. Après sa licence, elle effectue un Diplôme aux Etats-Unis, puis revient à l'UNIL pour son doctorat pendant lequel elle travaille en tant qu'assistante. Elle termine sa thèse en avril 2007.

Parallèlement à ses études, Solange Cuenin mène de nombreuses activités culturelles et associatives. Elle pratique assidûment le chant, d'une part. Pendant sa licence, elle suit parallèlement des cours au Conservatoire en filière non-professionnelle. D'autre part, dès sa deuxième année d'université, Solange s'investit aussi au sein de sa faculté. Elle participe à la fondation de l'Association des étudiants en biologie (LAB), dont elle sera trésorière pendant 3 ans. Pendant son doctorat, elle contribue à ressusciter l'Association des doctorants et assistants en sciences (ADAS). Là aussi, elle en assumera la trésorerie pendant 4 ans. Outre la tenue de la comptabilité de ces associations, elle assiste régulièrement aux conseils de faculté et participe à la création de la Journée des doctorants de la FBM (D.Day), qui vise à permettre aux doctorants de présenter leurs recherches, d'assister à des conférences et d'échanger aussi bien entre eux qu'avec les chercheurs invités.

S'engager pour faire changer les choses

Il n'a pas toujours été facile pour Solange Cuenin de concilier des études exigeantes et ses nombreuses activités. Les 2 premières années de biologie, surtout, sont difficiles et laissent peu de temps libre. Solange a donc dû s'organiser et opérer une sélection: pour continuer ses cours de chant et intégrer une association d'étudiants, elle a dû abandonner d'autres choses, et notamment les choeurs dont elle faisait partie. C'est finalement sa motivation qui lui a permis de tout mener de front! Elle ne regrette pas cet effort supplémentaire: chaque activité s'est effectivement avérée très enrichissante.

Le chant lui a permis de trouver un équilibre en exprimant des émotions et une créativité quelque peu bridées pendant ses études. Grâce à la vie associative, elle s'est forgé une bonne compréhension de la vie politique de l'UNIL à une période particulièrement intéressante et mouvementée (refonte des plans d'études, création de la FBM), où elle a eu l'impression de pouvoir influencer les choses et d'être véritablement actrice du changement. Elle y a également acquis des compétences utiles, au-delà de la comptabilité qu'elle exerçait: une faculté à dialoguer et analyser les situations qui lui sera précieuse. Enfin, elle y a noué des liens très forts avec les autres membres du comité.

Forte de cette excellente expérience, Solange Cuenin encourage bien sûr les étudiants à s'engager dans la vie associative, même si elle reconnaît qu'il faut aussi savoir se ménager, surtout lorsqu'on a déjà beaucoup d'activités par ailleurs. Ses arguments ? Les associations offrent des occasions uniques de rencontrer des gens qui sont dans la même situation, ont les mêmes problèmes et peuvent vous aider à les résoudre. Elles permettent aussi de faire des connaissances et de s'intégrer à l'université d'une manière plus détendue que dans les cours. Pour les plus avancés, elles donnent l'opportunité de prendre une part active à la politique facultaire. Et surtout, en s'y engageant, on se donne les moyens de faire vraiment changer les choses, plutôt que de se plaindre passivement !

Après la thèse, l'heure du bilan

Après la fin de sa thèse, Solange Cuenin souhaite mener une réflexion de fond quant à son avenir professionnel et explorer les alternatives à une carrière académique. Informée des services offerts par le Service d'Orientation et Conseil de l'UNIL, elle choisit d'entamer un bilan de compétences. Si elle est surprise par l'engagement et le travail personnel exigé, le bilan n'amène pas de révélations inattendues. Il lui permet par contre d'éclaircir et de mettre des mots sur ses valeurs et compétences, ainsi que d'approfondir sa connaissance de soi, ce qui s'avère très utile au moment de se préparer aux entretiens d'embauche! Arrivée à la fin de la démarche, Solange Cuenin envisage de se lancer dans l'enseignement de la biologie et de la chimie au niveau gymnasial, une idée qu'elle avait déjà avant de commencer son bilan. Ce métier lui permettra de combler son besoin d'interaction et de garder une vision large de la biologie, moins spécialisée que dans la recherche. Si elle n'a pas résolu tous les problèmes liés à une réorientation, elle ne se sent du moins plus coupable de quitter la recherche académique, maintenant qu'elle a compris pourquoi ce milieu ne la satisfaisait pas pleinement. Elle considère que le bilan de compétences lui a été très utile durant cette période difficile de remise en question de son avenir professionnel et que les rendez-vous avec la conseillère ont constitué une excellente motivation pour avancer de manière régulière et constructive dans sa réflexion.


Recherche:
 dans ce site:
   
   
   
 Rechercher
Annuaires      Site map

Pour aller plus loin

Retrouvez la liste de toutes les associations de l'UNIL sur www.unil.ch.


Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 21 30  -  Fax  +41 21 692 21 35