Vous êtes ici: UNIL > Orientation et conseil > Trouver un emploi > Galerie de portraits emploi > Parcours dans le domaine socio-culturel

Parcours dans le domaine socio-culturel

Nicolas Perelyguine, déléguée jeunesse à la ville de Renens

Nicolas Perelyguine démarre par un apprentissage de dessinateur en bâtiment, au terme duquel il obtient un CFC. Depuis toujours, il porte un certain intérêt au domaine de la jeunesse. Il avait notamment lancé, avec des amis, la première édition du festival Rock Oz’Arènes, qui deviendra l'un des plus fameux festivals romands. Lors de la crise du bâtiment des années 90, il se remet en question et voyage plusieurs mois en Australie. Au cours de ce voyage, sa famille lui envoie un article sur le gymnase du soir. De retour en Suisse, il opte pour cette solution et réussit son examen préalable dans le but d'étudier les sciences sociales. En cours d’études, il exerce plusieurs mandats (au bureau de l’égalité, dans un foyer pour jeunes, etc.) et acquiert ainsi une certaine expérience professionnelle. Il souligne que toutes ces expériences, plus ou moins longues, étaient le fruit d'initiatives personnelles de prises de contact.

À la fin de ses études, il obtient un poste d’assistant social au Service de Protection de la Jeunesse. Après six ans à ce poste, Nicolas décroche un poste de coordinateur social dans une institution de réinsertion socioprofessionnelle. Dans ce cadre, il s’occupe de jeunes adultes en réinsertion professionnelle. Par la suite, il apprend l’ouverture d’un poste de délégué à la jeunesse dans la commune de Renens et saisit sa chance. Grâce à son expérience dans le domaine, sa candidature est retenue parmi plusieurs dizaines de concurrents

Que fait un délégué de jeunesse ?

Le but de la fonction de délégué à la jeunesse est de donner la parole aux jeunes et la faire passer aux adultes au niveau politique. Il s'agit également de soutenir les projets des jeunes jusqu’à 25 ans. Tous les jeunes sont concernés, et pas forcément des jeunes en difficulté, comme on le croit souvent. En effet, les jeunes en difficulté représentent une minorité, le délégué à la jeunesse a aussi pour but de donner une autre image, plus réaliste, de la jeunesse.

Le type de travail entrepris peut se définir comme étant un travail par, avec et pour les jeunes :

  • par : les projets sont mis en place par les jeunes eux-mêmes avec le soutien du délégué jeunesse et de l'administration communale, qui peut donner un appui logistique et financier si nécessaire ;
  • avec: consultation des jeunes (l’avis des jeunes est pris en compte pour les différentes actions; il ne s'agit pas d'une formalité) ;
  • pour : mise en place d’animations ponctuelles pour les jeunes.

Les activités menées ont pour but de soutenir les projets jeunesse et de stimuler la créativité des participants. Elles permettent également de mettre en contact les jeunes avec politiques, par exemple, pour faciliter la réalisation et la mise en place des projets. Grâce à la mise en place de réseaux les jeunes ont l’occasion d’évaluer et d’adapter les projets.

Le but est de développer une politique citoyenne, d'impliquer les jeunes au niveau communal au travers de projets initiés et dirigés par ces derniers. Il s'agit également de permettre aux jeunes de devenir acteurs dans leur environnement, en soutenant, par exemple, les projets des jeunes pour qu’ils s’approprient leur quartier et développent un sentiment d’appartenance.

Le délégué à la jeunesse a également mis en place des soirées de prévention sous la forme de "dîner quiz" (quiz avec cadeaux: bons, entrées cinémas, etc). C’est une façon plus conviviale et ludique d’aborder des sujets comme l’alcool, qu’une simple discussion autour de la prévention.

Parallèlement à son activité de délégué communal, Nicolas Perelyguine a initié le Groupe de Coordination de la Jeunesse de l’ouest lausannois qui réunit une vingtaine de professionnels du district.

Son objectif est de créer ou maintenir les liens avec les professionnels, développer un regard pluridisciplinaire et organiser ainsi que promouvoir des actions communes pour les jeunes.

Caractéristiques, développement et projets dans la politique de la jeunesse

Pour devenir délégué à la jeunesse il faut faire preuve de flexibilité, notamment pour s’adresser à différents publiques : jeunes, adultes et politiques. Il faut également être polyvalent, car le travail est très diversifié. Il faut aussi avoir le sens du contact pour pouvoir traiter avec les jeunes, les politiques et les partenaires.

La tâche principale d’un délégué à la jeunesse consiste en la création d’un réseau et de partenariats. Mais, le travail administratif n’est pas non plus négligeable. Il faut notamment répondre aux politiques (argumenter, mettre en place des exemples, donner des chiffres, etc.). Le travail du délégué permet aussi aux communes d’avoir un répondant communal, une personne en lien avec la jeunesse (Ex : lors de la création du festival Rock Oz’Arènes, ils ont rencontré des difficultés à faire passer le projet. La fonction du répondant à la jeunesse est précisément de faciliter la communication entre différents acteurs impliqués dans ce type de projet.).

Plusieurs sujets sont encore à développer: la question de la transition entre école et travail en est une. La politique de la jeunesse évolue également, une loi cadre concernant la jeunesse est actuellement examinée. Certains sujets pourraient être étudiés: l'utilisation des nouveaux moyens de communication entre les jeunes et son impact (Facebook, par exemple), ou le rapport des jeunes aux espaces publics.

Une votation est prévue sur la loi pour une politique de l'enfance et de la jeunesse (LPEJ). Selon le résultat, des activités liées à la jeunesse pourraient être développées (promotion et soutien financier des organismes s’occupant de la jeunesse).

Quelques tuyaux

Pour s’insérer dans la profession, il existe plusieurs possibilités comme exercer des mandats (centres de loisirs, bureau de l’égalité, etc.) ou faire du bénévolat. On peut aussi visiter différents organismes et bureaux pour se renseigner sur le domaine. Une bonne idée est également d’orienter ses cours et son travail de mémoire vers le domaine professionnel de prédilection.


Recherche:
 dans ce site:
   
   
   
 Rechercher
Annuaires      Site map

Liens

Groupe de Coordination de la Jeunesse de l’ouest lausannois

www.j-ouest.ch


Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 21 30  -  Fax  +41 21 692 21 35