Enseignants, assistants, collaborateurs scientifiques et administratifs

Dos Santos Mamed Marcelo

Coordonnées Curriculum Recherches Enseignements Publications

 

Evénements et manifestations

Conférences

Mystères de l'UniL 2019
Suisse
https://news.unil.ch/display/1528032765844

Colloques

Les voix de l'interaction: Constructions dialogiques et débordements énonciatifs
En sociologie comme en psychologie, l'étude des interactions se trouve face à un double défi analytique. D'une part, elle ne peut ignorer les rapports sociaux et les contextes institutionnels, bien souvent asymétriques, qui configurent d'emblée les échanges et instaurent un cadre prédéfini dont témoignent l'ordonnancement des corps et le réglage minutieux des marqueurs cérémoniels, qu'ils soient linguistiques, gestuels ou spatiaux. Privilégié à outrance, ce type de perspective risque, cependant, de faire de l'interaction le relais de l'actualisation docile, dans une situation donnée, de l'état des positions sociales. D'autre part, l'étude des interactions doit prendre en compte le jeu dynamique des positionnements énonciatifs, des constructions dialogiques et des déplacements pronominaux qui ébranlent hic et nunc le système de places préétablies et créent une nouvelle communauté de sens et de référence. L'insistance sur « l'épaisseur interactionnelle » et les ajustements réciproques risque, toutefois, d'aboutir à une conception idéalisée des interactions, qui ne connaîtraient que la félicité et ignoreraient le devoir, le savoir et le pouvoir. Le double défi analytique que doit relever l'étude des interactions consiste ainsi à rendre compte de la dimension structurelle des échanges sans pour autant faire des interactants les suppôts désincarnés d'un ordre qui échapperait à leur volonté et à leur action.
Afin de relever ce double défi analytique et d'éviter aussi bien l'écueil d'un ordre interactionnel sans sujets que celui des relations intersubjectives sans structure, ces journées d'étude se proposent de déployer différentes approches qui répondent, chacune à leur manière, à un même pari théorique et méthodologique : seule une analyse fine du déroulement endogène des interactions est à même de saisir le flot des « voix », des autorités et des personnages que les individus « présentifient », invitent ou imposent sur la scène de l'interlocution.
Suisse
https://agenda.unil.ch/display/1504161337821

CUPSYNET: Réseau doctoral de psychologie culturel 2015
La cinquième rencontre du réseau CUPSYNET a été organisée par l'Université de Lausanne en mars 2015. Des activités variées ont été proposées dans ce colloque telles que sessions pour la présentation de données, discussions, etc.
Suisse
https://www2.unine.ch/cupsynet/events;jsessionid=3257D4755802E61DECE51E8ABEA033D8.corvus1

Formations continues

5 Forum de formation continue Diabète (2015)- Programme cantonal Diabète VD
Cette formation continue avait comme thème "Les complications du diabète: Une responsabilité partagée". La relation soignant-soigné et les spécificités de la chronicité étaient au coeur de la formation.
Suisse
http://pcd.diabete-vaud.ch/professionnels/formation-continue/

Ecole doctorale thématique CNRS 2015: Inter(actions) multimodales: construction et organisation des actions sociales
Le but de cette école thématique est d'aider et de donner un peu de «terrain commun» pour l'analyse de l'interaction des actions sociales. Les concepts clés travaillés dans cette école doctorale étaient l'action sociale, tours de parole, construction des tours de parole, séquence et organisation séquentielle, intersubjectivité épistémologie et asymétries.
France
http://mainly.sciencesconf.org


Retour

Suivez nous:  
Partagez:
Géopolis - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 31 20
Fax +41 21 692 31 15