Enseignants, assistants, collaborateurs scientifiques et administratifs

Diamantis Themelis

Coordonnées Curriculum Recherches Enseignements Publications

Axes de recherche

Titre
Mes intérêts de recherche se situent essentiellement dans l'horizon du freudisme. D'une manière générale, ils portent sur la délimitation du champ épistémologique de la psychanalyse. De façon plus précise, ils prennent pour objet l'articulation clinico-théorique de cette discipline afin de mettre en évidence le rôle du paradigme artistique, en parallèle à celui plus officiel (mais pas moins contesté !) du naturalisme, dans la constitution du champ épistémique freudien



L'importance du paradigme des arts se reconnaît à trois niveaux :

1) Celui de la cure psychanalytique (M. de M'Uzan, J. Kristeva, etc.)

2) Celui de la continuité entre l'herméneutique pratiquée par la psychanalyse dans son exercice clinique et du naturalisme postulé par cette dernière sur le plan théorique (en réponse à P. Ricoeur)

3) Celui de la compréhension des concepts et du vocabulaire métapsychologique, auxquels le seul paradigme scientifique, du fait de sa structure même, n'est pas en mesure de garantir une pertinence épistémique. Cette démarche se situe à l'inverse de ce que l'on a pris pour habitude de nommer la « psychanalyse de l'art ». Ma réflexion croise sur plusieurs aspects des points de l'approche phénoménologique



Le propos est mis en perspective depuis le texte freudien lui-même. Il met l'accent sur la question des affects dans le processus de connaissance proprement psychanalytique, depuis les phénomènes observables qui les mettent en scène (rêves, symptômes, mais également oeuvres d'art dont la psychanalyse s'est occupée). Des illustrations et des développements sont aussi proposés depuis des domaines qui n'ont pas été explorés par Freud, notamment celui des arts traditionnels d'Afrique noire, dont la démarche de forme et de fond est rapprochée de la manière dont la psychanalyse a construit son savoir. La parallèle porte essentiellement sur la manière dont ces deux traditions donnent une forme à l'invisible. En ceci, mon propos se distingue de l'ethnopsychanalyse


Retour

Suivez nous:  
Partagez: