Enseignants, assistants, collaborateurs scientifiques et administratifs

Panese Francesco

Coordonnées Curriculum Recherches Enseignements Publications

Axes de recherche

Les dimensions sociales de l'épigénétique et des origines développementales de la santé et des maladies (DOHaD)
Cette ligne de recherche est née d'une collaboration avec L. Chiapperino et U. Simeoni. Nous avons développé un projet collaboratif dans lequel nous étudions les contextes et les manières dont les développements de l'épigénétique et des DOHaD participent au discours public en renégociant les responsabilités parentales et comment ils induisent des reconfigurations des ordres normatifs, épistémiques et sociaux dans la recherche scientifique (projet FNS PARED - Parental Responsibility, Epigenetics and DOHaD: Emerging sociotechnical imaginaries of reproduction in the age of epigenetics). Cette étude des biosciences post-génomiques contemporaines est actuellement complétée par une analyse historico-épistémologique de la "plasticité" à travers la pensée biologique des XIXe et XXe siècles, qui permet de fournir une généalogie de l'épigénétique contemporaine.

Sociologie de la médecine et de la santé
Ses recherches s'inscrivent dans le large domaine des études sociales des sciences, de la médecine et des technologies. Ses projets actuels s'inscrivent dans quatre axes dans lesquels peuvent s'inscrire des travaux de Master : le développement de la biomédecine post-génomique, notamment l'épigénétique, les origines développementales de la santé et de la maladie (DOHaD) et la médecine personnalisée ou de précision ; le transfert de connaissances en médecine, notamment dans le domaine de l'autogestion des maladies chroniques ; les études sociales et historiques des sciences du cerveau ; plus généralement, les dimensions sociales et techniques du travail (bio-)médical.

D'autres sujets en lien avec ce domaine de spécialité peuvent être envisagés.

Transfert de connaissance en médecine
Cette ligne de recherche est liée à la création d'un groupe de recherche interdisciplinaire que nous avons lancé avec M. Grossen et B. Burnand en 2010 pour étudier les principaux aspects de la mise en oeuvre des connaissances médicales (translationnelles types 1 et 2). Il associe des chercheurs/euses en services de santé, psychologie socioculturelle, études sociales de médecine ainsi que des cliniciens-chercheurs. Cette collaboration a notamment donné lieu au projet FNS "Knowledge Translation through Tool-Supported Practices in Health Care: Production and Use of Self-Management Tools in Chronic Disease".

Études sociales et historiques des sciences du cerveau
Cette ligne de recherche a été articulée à une série de (co-)supervisions de doctorats sur ce sujet, accompagnés d'un engagement à long terme dans des activités scientifiques connexes (séminaires, colloques, etc.). Depuis 2013, j'ai développé une recherche personnelle sur l'étude sociale du Human Brain Project, les relations entres les neurosciences et les sciences sociales et quelques contributions à une épistémologie historique des sciences du cerveau.

Projets collaboratifs liés à la clinique
Depuis 2005, je suis impliqué dans le développement de projets de recherche collaboratifs entre les sciences sociales et les sciences cliniques, regroupant une série de collaborations au sein du CHUV (Lausanne). Ces collaborations ont notamment conduit à trois axes de recherche : a) avec mes collègues P. Bodenmann et al. sur la précarité en soins primaires ; b) avec mes collègues F. Stiefel et B. Schaad, sur les doléances et les insatisfactions entre patients et soignants dans les institutions hospitalières ; c) plus récemment, avec mes collègues J. Fellay et al., sur la valorisation des données et des échantillons biologiques en santé personnalisée. Cet élan de collaboration s'est concrétisé récemment par l'obtention du projet FNS-SINERGIA interdisciplinaire (sciences sociales, économie, droit, éthique) et interuniversitaire (UNIL, UNIGE, UNINE) "Development of Personalized Health in Switzerland: Social Sciences Perpectives".

Dialogue science & société
Engagé dès 1997 environ avec J. Dubochet, A. Kaufmann, Cl. Joseph, et al. dans le groupe ERIE (Enseignement et recherche interdisciplinaire en éthique) et dans le groupe IMédia, dont le but était d'améliorer la communication entre les scientifiques et le public, j'ai poursuivi des activités de dialogue science & société, notamment comme directeur d'un musée consacré en grande partie à la science et à la médecine (1999-2015), et plus récemment comme commissaire invité de musées de science.

 

Projets

Projets FNS

Development of Personalized Health in Switzerland: Social Sciences Perpectives
2019 - 2022
Requérant·e: Francesco Panese, Bruno Strasser, Dominique Sprumont, Joël Wagner
Autres collaborateurs-trices: L. Chiapperino, J. Philipp Trein
On assiste aujourd'hui au développement de nouvelles approches médicales sous le terme de Médecine 4P (préventive, personnalisée, prédictive et participative). L'objectif du projet « Développement de la santé personnalisée en Suisse. Perspectives de sciences sociales » (DoPHiS) est d'étudier des mises en oeuvre concrètes de ces approches aux niveaux technique, clinique, social, économique, juridique, politique et moral.
DoPHiS adopte une perspective interdisciplinaire adaptée aux questions de recherche posées par les mises en oeuvre concrètes de la Médecine 4P. Les spécialistes en études sociales de la biomédecine analysent le développement de nouvelles plateformes diagnostiques, thérapeutiques et de prévention. Les spécialistes en économie de la santé et en systèmes d'information analysent les évolutions des coûts, des normes de remboursement et du marché des données. Les spécialistes en politiques sanitaires analysent les évolutions des politiques de la santé liées aux développements différentiés de la Médecine 4P au niveau international. Les spécialistes en droit de la santé étudient la manière dont son institutionnalisation génère des tensions au regard des normes, des règles et des lois aux niveaux local et international. Les spécialistes en éthique et en recherche participative analysent les engagements collectifs et individuels, profanes et professionnels dans ces nouvelles approches médicales en termes de consentement, de participation active et d'évolution de la vie sociale.

La collaboration étroite des quatre équipes de recherche qui composent DoPHiS permettra de mieux comprendre et, cas échéant, d'orienter : 1) l'intégration de la médecine 4P dans les pratiques et les organisations biomédicales existantes ; 2) les transformations des compétences et des pratiques des professionnels de la santé et des usagers ; 3) les évolutions en termes de normes, règles et lois liées à son institutionnalisation aux niveaux local, national et international.

PaRED - Responsabilité parentale, épigénétique et DOHaD. Les imaginaires sociotechniques liés à la reproduction humaine à l'époque de l'épigénétique.
2016 - 2018
Requérant·e: Francesco Panese, Umberto Simeoni
Autres collaborateurs-trices: Luca Chiapperino
Ce projet analyse l'influence des développements récents dans les domaines de l'épigénétique et des Developmental Origins of Health and Disease (DOHaD) sur les discours publics relatifs à la responsabilité de protéger la santé des générations futures. A partir d'une analyse des recherches et des débats scientifiques sur les origines développementales de la santé au stade foetal et sur l'hérédité epigénétique, PaRED étudie plus spécifiquement les recompositions des discours et des pratiques en matière de parentalité et de reproduction humaine qui font suite au développement des biotechnologies génétiques dans le domaine de la médecine reproductive.

PaRED se situe à la croisée des Science and Technology Studies (STS) et de la bioéthique, et plus spécifiquement dans le cadre conceptuel de la 'co-production' (Jasanoff 2004) et des imaginaires sociotechniques (Jasanoff et Kim 2009; 2013). Son objectif général est d'analyser les différentes acceptions et conceptions de la 'responsabilité parentale épigénétique' à trois niveaux complémentaires: épistémique (pratiques et standards de production de la connaissance épigénétique), normatif (normes et obligations morales pour les parents potentiels), et sociopolitique (développements dans la gouvernance de la médecine pédiatrique et de la reproduction).

Knowledge Translation through Tool-Supported Practices in Health Care : Production and Use of Self-Management Tools in Chronic Disease. The case of Diabetes
2015 - 2019  (45  mois)
Requérant·e: Michèle Grossen, Francesco Panese et Bernard Burnand
Autres collaborateurs-trices: Vincent Pidoux, Giada Danesi et Mélody Pralong
Croisant la psychologie, la sociologie et la médecine, ce projet porte sur le transfert de connaissances dans le domaine du diabète. Il se centre sur l'usage des outils qui servent à gérer la maladie (notamment ceux qui mesurent le taux de sucre) et étudie les fonctions de ces outils dans la gestion de la maladie. Considérant que l'étude de ces écarts est un bon moyen de comprendre les difficultés qui surgissent dans le transfert de connaissances, il porte sur les écarts entre : (1) les usages prévus par les concepteurs de ces outils et les usages effectifs qu'en font les professionnels de la santé ; (2) les usages des professionnels de la santé et ceux des patients.
Le projet comprend trois études. La première étudie l'usage de ces outils auprès de six professions différentes de la santé impliquées dans la prise en charge du diabète. La deuxième étudie la manière dont deux groupes de patients diabétiques (des « nouveaux » ou des « anciens » diabétiques) apprennent à utiliser ces outils et à gérer leur diabète. La troisième porte sur la fabrication de ces outils par des concepteurs professionnels ou par des professionnels de la santé qui en bricolent pour répondre à des problèmes très concrets issus de leur pratique quotidienne. Ces études recourent à différentes méthodes : entretiens semi-directifs, une méthode originale dite d' « instruction au sosie » et des observations ethnographiques menées dans un camp de sport pour jeunes souffrant de diabète.
Prenant le cas du diabète comme une manière de comprendre le transfert de connaissances de manière plus générale, ces études ont pour but de contribuer à une meilleure compréhension des éléments qui favorisent, ou au contraire freinent, le transfert de connaissances dans les pratiques de santé.

Autres projets

Knowledge translation in healthcare: a multidisciplinary evaluation.
2013 - 2015
Organisme subventionnaire: Gottfried und Julia Bangerter-Rhyner-Stiftung  (Suisse)
Requérant·e: B. Burnand, M. Grossen, F. Panese

Excision et Migration (ExM): les facteurs de transmission d'une pratique traditionnelle en contexte migratoire. Enquête exploratoire sur une population féminine migrante d'Afrique subsaharienne.
2013 - 2014
Organisme subventionnaire: DGEO-UPV-IUHMSP (CHUV)  (Suisse)
Requérant·e: F. Panese, P. Hohlfeld, P. Bodenmann
Autres collaborateurs-trices: M. Villani

Measuring Deprivation in Primary Care (DiPCare)
2012 - 2015
Organisme subventionnaire: UPV-UMG-CHUV
Requérant·e: P. Bodenmann

 

Collaborations

Interfacultaires

CHUV-FBM
- projets de recherche
- publications
- projets dialogue science & société
Suisse

Autres collaborations

Haute Ecole cantonale vaudoise de la santé
- publications
Suisse

 

Evénements et manifestations

Conférences

Lorsque le médicament prévient l'infection VIH : Act up ! Dimensions pharmacologiques, cliniques, expérientielles et de santé publique de la prévention médicamenteuse du VIH
Avec N. Genre.
Mai 2017
Suisse
https://agenda.unil.ch/display?id=1510299546356

Parental Responsabilities, Epigenetics and DOHaD. Emerging sociotechnical imaginaries of reproduction in the post-genomic age.
Novembre 2017
Brocher Foundation, Hermance, Switzerland
With L. Chiapperino and U. Simeoni
Suisse
https://www.brocher.ch/content/events/0d9e6_Workshop_program_logo.pdf

Knowledge translation and self-management in chronic diseases: contexts, tools and practices
Mai 2017
Avec M. Grossen, B. Burnand et al.
Suisse
https://news.unil.ch/display?id=1488888891489

Developmental programming of health and epigenetics: what role in the public arena?
Novembre 2016
Avec L. Chiapperino, et U. Simeoni
Suisse

Swiss STS Meeting. Collecting, organizing, trading big data
Suisse
https://www.unil.ch/stslab/fr/home/menuinst/activities/evenements/archives/swiss-sts-meeting.html

Mind the Brain I-VII
7 international conferences organized by the PNS3 Research Group (Psychiatry, Neurosciences, Humanities and Social Sciences)
2008-2014
Suisse
https://news.unil.ch/display?id=1443181851339177

Interventions dans les médias

"Histoire des savoirs", émission RTS
Série de chroniques radio sur des thèmes d'histoire des sciences
Suisse

"Impatience", émission RTS La 1ere, de Nancy Ypsilantis
Intervention dans le domaine de la science et de la médecine, 2011-2012
Suisse
https://www.rts.ch/play/radio/emission/impatience?id=1423852


Retour

Suivez nous:  
Partagez: