Vous êtes ici: UNIL > Usages de Jésus > Jésus au cinéma > Jésus hors de son cadre

Jésus hors de son cadre

| Vincere (Marco Bellocchio, 2009) | La Belle Noiseuse (Jacques Rivette, 1991) | Le Cauchemar de Darwin (Hubert Sauper, 2005) | Rocky (John G. Avildsen, 1976)
 

 

La propension de Jésus à "apparaître" au cinéma est saisissante. Hormis les films qui le mettent directement en scène (voir notre collection filmographique), une multitude de productions évoquent des figures ou des parcours christiques, à travers des jeux de références visuelles, narratives, verbales, etc. C'est ce phénomène que nous nous proposons d'analyser ici, au détour de divers films, sans souci d'exhaustivité, mais en démontrant la fréquence et les implications spécifiques de ces citations cinématographiques de "Jésus".

 

TOP ^

Vincere (Marco Bellocchio, 2009)

TOP ^

La Belle Noiseuse (Jacques Rivette, 1991)

Le Cauchemar de Darwin (Hubert Sauper, 2005)

Rocky (John G. Avildsen, 1976)

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69229 10
Swiss University