Vous êtes ici: UNIL > Usages de Jésus > Jésus en littérature

Jésus en littérature

| Bilan historiographique
 

Bilan historiographique

Dans le domaine littéraire, les romans ayant Jésus pour héros ont été recensés de façon ample (plus de 500 entrées), mais partiellement lacunaire, par Stefan Cramme (www.hist-rom.de). La première monographie consacrée spécifiquement au sujet est celle de Theodore ZIOLKOWSKI, Fictional Transfigurations of Jesus (1972) à laquelle on ajoutera celle de Georg LANGENHORST, Jesus ging nach Hollywood: Die Wiederentdeckung Jesu in Literatur und Film der Gegenwart (1998), qui synthétise de nombreux articles de l'auteur, d'abord publiés en revue, et propose une clarification typologique bienvenue.

Pour le domaine allemand, il faut signaler Karl-Josef KUSCHEL, Jesus in der deutschsprachigen Gegenwartsliteratur (1987); et du même, une anthologie commentée: Jesus im Spiegel der Weltliteratur (1999); ainsi que Heinrich SCHMIDINGER, Die Bibel in der deutschprachigen Literatur des 20. Jahrhundert (1999) - surtout, au tome II, Personen und Figuren, la deuxième partie, "Neues Testament"; on citera aussi l'article « Jesus » dans le lexique d'Elisabeth FRENZEL, Stoffe der Weltliteratur (1988). Pour le domaine italien, mentionnons les trois tomes de Ferdinano CASTELLI, Volti di Gesù nella Letteratura moderna (1987-1990). En français, le petit ouvrage de Pierre GISEL et Serge MOLLA, Images de Jésus (1998), fournit des éléments d'information, ainsi que celui collectif édité par Jean-Claude ESLIN et Catherine CORNU, La Bible, 2000 ans de lectures (2003).

Le présent état de la question exclut les très nombreuses études monographiques consacrées aux divers romanciers ayant écrit des récits de Jésus, ainsi que les contributions christologiques, très nombreuses elles aussi, portant sur le statut de Jésus comme personnage historique. Ces études seront prises en compte de cas en cas dans le cadre de la recherche. Les études retenues sont celles qui portent spécifiquement sur le genre « roman de Jésus » ; elles sont peu nombreuses, proposent des analyses pour certains romans emblématiques et parfois des typologies. A l'exception de celle de Ziolkowski, toutes ces études sont le fait de théologiens; l'étude de la « matière de Jésus », entreprise d'un point de vue littéraire et esthétique, reste ainsi à établir.

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69229 10
Swiss University