Les tiques

Qu'est-ce qu'une tique

La tique est un parasite qui se nourrit du sang de mammifères, d'oiseaux, de reptiles et d'amphibiens. En Suisse, il existe une dizaine d'espèce de tiques, dont la plus répandue est l'Ixodes ricinus. C'est elle que l'on retrouve le plus souvent sur l'homme et les mammifères. Elle vit généralement dans les forêts et en lisière de forêt. Elle devient plus rare au-dessus de 1000 mètres d'altitude. La tique vit au niveau du sol et de la végétation basse. On peut trouver des tiques toute l'année mais le risque de piqûre est accrue du printemps à l'automne.

 

Maladies transmise par la tique

En Suisse, on connait deux maladies principales transmises à l'homme par les piqûres de tiques:

L'encéphalite à tiques: peut entraîner chez l'homme une inflammation des méninges et plus rarement des atteintes du cerveau et de la moelle épinière. Chez les personnes infectées, des symptômes grippaux tels que fièvre, fatigue, maux de tête et douleurs musculaires se développent une à deux semaines après la piqûre. Cette phase dure généralement un à huit jours et évolue la plupart du temps vers une guérison définitive. Environ 10% des personnes infectées développent des complications neurologiques. Une fois la maladie déclarée il n'existe pas de traitement spécifiques contre l'encéphalite à tiques.

La borréliose ou maladie de Lyme: maladie d'origine bactérienne, transmise par les tiques porteuses de la bactérie borrelia. La borréliose évolue en 3 phases:

  1. apparition d'une rougeur cutanée autour de la piqûre dans les 30 jours après la piqûre. Cette phase peut être accompagnée d'un état grippal.
  2. troubles neurologiques qui peuvent apparaître quelques semaines à plusieurs mois après la piqûre
  3. cette 3ème phase se manifeste des années après la piqûre par l'apparition de plaque bleuâtre, des inflammations des articulations, plus rarement des méningites.

Les 2 premières phases se soignent en général aisément à l'aide d'un traitement antibiotique. Il n'existe pas de vaccin contre la borréliose.

 

Quelques petits trucs pour s'en préserver

  • Porter des chaussures fermées et des vêtements couvrants et ajustés au niveau des jambes, des bras et du cou. Il est fortement recommandé de glisser le bas des pantalons à l'intérieur des chaussettes.
  • Les vêtements doivent être de couleur claire afin de mieux repérer la tique qui se déplace à sa surface.
  • Appliquer un répulsif ( par ex: Anti-brumm Forte) sur la peau et un insecticide Par ex: Permethrin) sur les habits
  • Rester sur les sentiers tracés
  • Examiner soigneusement ses vêtements et sa peau au retour d'une promenade en lisière de forêt ou en forêt.
  • Contrôler également le cuir chevelu

 

Que faire si malgré cela vous êtes piqué par un tique

  1. Eviter d'appliquer tout produit tel que éther, alcool etc. Cela risque de faire régurgiter la tique et d'accroître le risque d'infection.
  2. Tirer la tique progressivement, au plus près de la peau. Utiliser des pincettes fines.
  3. Toujours désinfecter à l'alcool le point de piqûre après l'extraction de la tique.

 

Quand consulter un médecin?

  • Vous n'arrivez pas à retirer la tique.
  • Une rougeur de la peau ou du pus apparaissent à l'endroit de la piqûre.
  • Un état grippal ou une rougeur cutanée se manifeste après la piqûre.

 

La fréquence des piqûres de tique est accrue au printemps et à l'automne.


Infos tirées de la plaquette " les tiques, protégez-vous", éditée par sanimédia-Information en santé publique, 1014 Lausanne, tél: 0800 106 106

 

 

 

 

Suivez nous:        
Partagez:
Anthropole  -  CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 25 77
Fax +41 21 692 25 75
policlinique_medicale_universitaire_lausanne-logo.svg