Efficacité de la régulation émotionnelle

Dans notre laboratoire, nous évaluons l'efficacité de différentes stratégies de régulation émotionnelle. Au-delà de l'utilisation des stratégies de régulation de l'émotion, qui est majoritairement considérée dans la littérature, nous concevons des expériences pour étudier pour qui et dans quelles conditions une stratégie de régulation de l'émotion diminue avec succès les manifestations de l'émotion et ceci aux niveaux expérientiel, expressif et physiologique.

Efficacité du choix de la situation

Une régulation efficace de l'émotion permet une meilleure adaptation à la vie émotionnelle et aux situations quotidiennes. La sélection de la situation est une stratégie particulière de régulation émotionnelle qui implique de choisir une situation émotionnelle à venir. Deux mécanismes peuvent entraîner l'effet régulatoire de la sélection de la situation sur les réponses émotionnelles. Le premier mécanisme concerne simplement l'évaluation des caractéristiques de l'option choisie, les personnes choisissant généralement la situation la plus positive. Le deuxième mécanisme implique que le choix de la situation émotionnelle à venir (indépendamment de ce que nous choisissons) serait déjà régulatoire. Notre recherche vise à étudier cette dernière hypothèse. Nos premiers résultats montrent que, contrairement à d'autres stratégies qui peuvent être efficaces pour les situations négatives, mais généralement délétères pour les émotions positives (par exemple, distraction), la sélection de la situation peut diminuer les effets négatifs, sans toucher aux positifs. De manière remarquable, ces effets ne sont pas influencés par le contenu des situations, mais simplement par le fait de choisir.

Collaborateurs du CARLA :
Elise Dan-Glauser
Simon Thuillard

Réaction émotionnelle au choix illusoire

Avec le projet «Efficacité de la sélection de la situation», nous avons montré que le seul fait d'avoir le choix des situations émotionnelles à venir peut déjà avoir un effet bénéfique en termes de régulation émotionnelle. Cependant, comme déjà proposé par la recherche sur les préférences, le déni de choix met généralement les gens en colère. Cependant, les conséquences directes de l’illusion du choix sur les réponses émotionnelles, en particulier lorsque le choix est un moyen de réguler les émotions, n'ont jamais été étudiées. Avec ce projet, nous cherchons à découvrir comment le choix illusoire affecte l'émotion qui se déroule afin de définir les circonstances dans lesquelles la sélection de la situation peut être implémentée dans différents contextes. Si l'impact est fortement néfaste, la mise en œuvre devra se débarrasser de toute probabilité d'occurrence de choix illusoire. À l'inverse, si l'impact n'a pas de conséquences importantes, la mise en œuvre de la sélection de situation pourrait tolérer qu’on ne puisse pas fournir toutes les options proposées.

Collaborateurs du CARLA :
Elise Dan-Glauser
Simon Thuillard

Effet différentiel de la distraction et de la réévaluation

La distraction, c'est-à-dire la réorientation de l'attention, et la réévaluation, c'est-à-dire la réinterprétation cognitive de la situation émotionnelle déclenchante, sont des stratégies de régulation émotionnelle qui sont bien étudiées. Les deux ont des effets différentiels bien connus sur les réponses émotionnelles, la réévaluation étant souvent considérée comme une stratégie plus adaptative. En effet, elle déclenche généralement une réduction des réponses émotionnelles négatives, en particulier dans les domaines expressif et physiologique, qui ne sont souvent pas affectés par la distraction. Cependant, la réévaluation est censée être une stratégie cognitivement exigeante, qui nécessite beaucoup de ressources cognitives. Dans ce projet, nous faisons l'hypothèse selon laquelle la réévaluation et la distraction peuvent ne pas avoir le même effet pour une population présentant des caractéristiques différentes, par exemple en ce qui concerne l'anxiété-traits.

Collaborateurs du CARLA :
Elise Dan-Glauser
Liliane Efinger
Simon Thuillard

Partagez:
Géopolis - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 35 25