Processus interpersonnels

Différences individuelles, situationnelles et culturelles dans les effets du toucher dans le couple

Le toucher dans le couple améliore le bien-être. Cependant, on en connaît peu sur les différences qu’il peut y avoir en fonction de certaines caractéristiques individuelles (par ex. le style d’attachement), situationnelles (par ex. sous stress ou durant la transition à la parentalité) ou culturelles. Un ensemble d’études s’attèle à investiguer ces différences à l’aide de différentes méthodes.

Informations complémentaires

Collaborateurs du CARLA :
Anik Debrot

Collaborateurs externes :
Belinda Campos
Emily A. Impett
Petra Klumb
Geoff MacDonald
Jennifer Stellar

Théâtre et compassion: une combinaison unique entre les arts vivants et la psychologie

Par le biais des médias numériques, nous sommes aujourd'hui inondés d'informations et de multiples possibilités de divertissement. Cette recherche suppose que l'art vivant du théâtre est une alternative irremplaçable à ce courant majoritaire.

Si le théâtre continue de s'épanouir en parallèle au cinéma, c'est qu'il apporte quelque chose d'unique. Même si, par le fait de raconter des histoires, ces deux arts se ressemblent, leurs façons respectives de "fabriquer" leur récit sont totalement différentes.

Au cinéma, les scènes sont répétées jusqu'à ce que le «produit final» soit au goût du cinéaste. Le public reçoit un produit FINI.

Tel n'est pas le cas au théâtre, un spectacle est une interaction qui se joue au présent. Chaque soir, les acteurs donnent le meilleur d'eux-mêmes, sans garantie que le «produit final» soit au goût du public. Chaque soir, l'acteur entre en interaction directe avec ses partenaires et les spectateurs, sans savoir quelle sera l'issue de ce face à face.

Le théâtre comme art de la confrontation, ici et maintenant, a lieu dans une extrême fragilité. Et, c'est alors qu'il se passe "quelque chose" qui est de l'ordre de la rencontre humaine que ni le numérique, ni le cinéma ne peuvent offrir. Cette étude pose l'hypothèse, basée sur plus de 15 ans d'expérience de mise en scène, que pour apprécier pleinement les performances de théâtre, il est essentiel d'avoir la compétence psychologique de se laisser toucher par cette fragilité, sans pour autant succomber aux émotions dites "négatives" qu'elle pourrait susciter, (comme avoir peur que l'acteur-trice échoue, par exemple). Nous désignons l'aptitude nécessaire à cet exploit d'équilibrisme comme étant la compassion.

La thèse actuelle permettra de tester cette prédiction ainsi que la question de savoir si ces états émotionnels (états de compassion) peuvent être enseignés aux spectateurs ou s'ils sont plutôt liés à des traits de personnalité. Ce projet interdisciplinaire transformera ainsi le théâtre en un espace expérimental de recherche sur l'émotion pour les psychologues, et la psychologie en une science empirique qui permettra de tester des prédictions dans les arts vivants.

Collaborateurs du CARLA :
Inez Cierny
Christine Mohr

TOP ^

Prise de perspective et empathie: leur lien avec le passage à l’acte violent

Beaucoup d’études visent à comprendre les conséquences psychologiques pour un individu ayant été victime de violence (par exemple, étude sur le syndrome de stress post-traumatique). Notre compréhension est cependant moins étendue des conséquences psychologiques et interpersonnelles lorsqu'une personne a été auteure de violence. Par exemple, lorsqu’un acte violent est commis, l’auteur a-t’il une empathie ou une prise de perspective réduite ? Si oui, est-ce en général ou pour les victimes en particulier ? Nous nous intéressons tout particulièrement aux méthodologies à mettre en place pour répondre à ces questions. Par exemple, comment pouvons-nous évaluer la prise de perspective et l'empathie chez une personne qui a agressé les autres. Dans des circonstances normales, ce comportement est socialement peu renforcé. En conséquence, comment ce comportement socialement inacceptable peut-il être évalué de manière fiable?

Collaborateurs du CARLA :
Christine Mohr

Partagez:
Géopolis - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 35 25