Concepts

Les limites planétaires

Les activités humaines sont devenues la principale force de transformation de notre environnement. Ces changements menacent de déstabiliser le fonctionnement du système Terre et de nous projeter dans une zone à hauts risques remettant en cause les conditions dans lesquelles nos sociétés ont pu se développer : augmentation des risques naturels, menace sur la sécurité alimentaire, augmentation des maladies infectieuses, pertes économiques, …

Afin de rester dans une zone sûre, l’impact de nos activités doit respecter un plafond écologique fixé par les limites planétaires. Les limites sont des seuils de perturbation des processus naturels à ne pas franchir, afin d'assurer la stabilité du système Terre. Sur les dix limites considérées, au-moins quatre sont déjà dépassées.
 

À ce plafond écologique à ne pas dépasser, s’ajoute un plancher social constitué des besoins fondamentaux et des déterminants minimaux du bien-être qui devraient permettre à toutes et tous de mener une vie digne. À eux deux, les limites planétaires et le plancher social définissent la zone sûre et juste en forme de doughnut dans laquelle les activités humaines devraient être circonscrites.

Doughnut Economics: Seven Ways to Think Like a 21st-Century Economist (Raworth 2012)

Doughnut Economics.png

Une vision forte de la durabilité, telle qu’illustrée par le doughnut, implique donc de maintenir l’impact des activités humaines dans les limites écologiques de la planète, tout en assurant les besoins fondamentaux et le bien-être de toutes et tous et en favorisant l’équité dans toutes ses dimensions. L’étude de la durabilité s’intéresse à la mise en relation des savoirs environnementaux, sociaux et économiques qui permettent d’atteindre ce but.

Le Centre interdisciplinaire de Durabilité (CID) approche de manière systémique et transdisciplinaire le défi consistant à offrir à toutes et tous une vie bonne, tout en respectant les limites planétaires.

Il promeut une vision forte de la durabilité et accompagne la création de projets, qui répondent aux défis sociétaux et environnementaux de durabilité, en relation étroite avec la société civile.

Définition de la durabilité

Le terme « durabilité » désigne un fonctionnement des sociétés humaines, en particulier dans leur relation à l’environnement naturel, qui assure leur stabilité à long terme, et rend possible l’épanouissement humain au travers des générations. Cela implique de maintenir l’impact des activités humaines dans les limites écologiques de la planète, tout en assurant les besoins fondamentaux de toutes et tous et en favorisant l’équité dans toutes ses dimensions. L’étude de la durabilité s’intéresse donc à la mise en relation des savoirs environnementaux, sociaux et économiques qui permettent d’atteindre ce but.

 

Les principaux défis en matière de durabilité comprennent, sans toutefois s'y limiter, le changement climatique, le déclin de la biodiversité, les pollutions de tous types, l'épuisement des ressources naturelles, la pauvreté extrême, la justice économique et environnementale, les discriminations de tous types, la pérennité des moyens de subsistances, la santé humaine et les problèmes de corruption. Ces défis sont généralement approchés de manière systémique et interdisciplinaire, en portant une attention particulière à leurs interconnexions.

Suivez nous:    
Partagez: