Climatologie

La région des Alpes vaudoises a une superficie d’environ 700 km2 avec des altitudes comprises entre 372 mètres (Lac Léman) et 3210 mètres (sommet des Diablerets). De par sa situation, cette région est exposé aux afflux d’air humide d’Ouest à Nord, comme l’ensemble du versant Nord des Alpes, ce qui lui confère un climat humide et frais, comparativement à celui observé à l’intérieur de la chaîne des Alpes plus abrité et ensoleillé comme le Valais central.

Les températures moyennes annuelles calculées pour la période 1981-2010 avoisinent 10 à 11°C au bord du lac Léman et dans la vallée du Rhône dans le Chablais, 3°C à 2'000 m/mer et -3°C à 3'000 m/mer. Les températures moyennes mensuelles oscillent entre 1.5°C pour le mois le plus froid (janvier) et 20°C pour le mois le plus chaud (juillet) en plaine. Elles varient entre -8.5°C et +4°C à haute altitude à 3'000 m/mer. Sur les plus hauts sommets des Alpes vaudoises le permafrost est présent toute l’année. Les fonds de vallée peuvent favoriser des accumulations d’air froid qui influencent les températures moyennes, surtout en saison froide.

La pluviométrie varie aussi fortement en fonction de la topographie régionale et locale dans les Alpes vaudoises. Il tombe ainsi en moyenne 1000 à 1300 mm de précipitations par année selon les endroits au bord du lac Léman et dans la vallée du Rhône dans le Chablais, alors qu’elles avoisinent 2400 mm par an sur les sommets exposés à 3'000 m/mer. Le régime pluviométrique est de type semi-continental avec des précipitations en moyenne plus élevées en saison chaude (orages). (Rédigé en collaboration avec le Prof. Jean-Michel Fallot)

Partagez: