2014

EXTENDED MULTI-UNIT TURNS. PRATIQUES DE CONSTRUCTION DE TOURS COMPLEXES

Dates: 21-23 mai 2014

Lieu : L'Aubier (Montézillon, sur Neuchâtel)

IntervenantEs : Auer Peter, Universität Freiburg im Breisgau (DE); Hopper Paul, Carnegie Mellon University (USA); Mondada Lorenza, Université de Bâle; Pekarek Simona, Université de Neuchâtel

Organisateurs : Anne-Claude Berthoud, Faculté des lettres, Université de Lausanne, Marcel Burger, Faculté des lettres, Université de Lausanne, Lorenza Mondada, Faculté des lettres, Université de Bâle et Simona Pekarek-Doehler, Faculté des lettres, Université de Neuchâtel

L’organisation du tour de parole est une problématique fondamentale pour la linguistique interactionnelle et l’analyse conversationnelle ; les apports de ces disciplines intéressent aussi de plus en plus l’analyse du discours et la linguistique fonctionnelle. Les tours de parole sont structurés en unités de construction du tour (TCU : turn constructional unit) qui peuvent varier en taille et en complexité. Ce module se penche sur les pratiques par lesquelles les locuteurs construisent des tours étendus et complexes, constitués de multiples unités (extended multi-unit turns EMUT / long tours multi-unités LTMU). Le module aborde deux dimensions complémentaires des EMUT/LTMU : leur planification et leur projection. Il vise à répondre notamment à des questions telles que: Quelles sont les ressources (langage, prosodie, gestes, regards, etc.) que les participants à l’interaction mobilisent pour organiser l’architecture, souvent hautement sophistiquée, d’un tour ‘multi-unités’ ? Comment cette organisation est-elle rendue reconnaissable à l’interlocuteur, pas à pas, au fil même du déploiement du tour en temps réel ? Comment les ressources verbales et autres (corporelles mais aussi matérielles, comme les notes écrites par exemple) ainsi mobilisées s’imbriquent-elles au sein de pratiques récurrentes de construction de tours par lesquelles les participants assurent tant l’intercompréhension que la progressivité de la parole-en-interaction ? Qu’en est-il de la ‘planification’ des longs tours ? comment fonctionnent les ‘projections’ qui permettent à la fois de les comprendre et de les gérer et anticiper? Le séminaire se propose d’étudier ces questions sur la base de données empiriques audio- et vidéo d’interactions émanant d’une diversité de terrains, allant du repas entre amis aux interactions en milieu professionnel et institutionnel: contextes de travail, de service, éducatifs ou politico-médiatiques. Le séminaire s’adresse à tout chercheur travaillant de manière empirique sur les interactions sociales et intéressé au détail de l’organisation formelle et praxéologique de la parole en train de se faire.
 

L'HISTOIRE DES IDEES LINGUISTIQUES COMME FONDEMENT DE l'EPISTEMOLOGIE DE LA LINGUISTIQUE

Dates: 22-24 mai 2014

Lieu : Leysin (VD), Hôtel de la Tour d’Aï

IntervenantEs : Bronckart Jean-Paul, Université de Genève, Fournier Jean-Marie, Université Sorbonne Nouvelle Paris, Guillaume Jean-Patrick, Université Sorbonne Nouvelle Paris

Organisateur : Patrick Sériot, Faculté des lettres, Université de Lausanne

La méconnaissance de l’histoire de la linguistique, la quasi-absence d’un enseignement universitaire de cette sous-discipline en Suisse suscite chez de nombreux doctorants en sciences du langage interrogations et perplexité. Notre école a pour but de faire le point sur cette question avec des spécialistes reconnus du domaine, et de montrer que l’histoire d’une discipline fait partie intégrante d’une réflexion épistémologique sur cette même discipline. On travaillera tout particulièrement la différence entre les notions d’objet réel et d’objet de connaissance, en faisant appel à des comparaisons entre cultures scientifiques de différents pays européens. Une attention toute particulière sera accordée au passage, différence et similitude entre linguistique générale et philosophie du langage. Cette problématique est largement transversale dans les sciences du langage et devrait pouvoir intéresser tous les doctorants des diverses sous-disciplines des sciences du langage. Il va de soi que les doctorants des universités CUSO seront invités à présenter leurs travaux en cours. Une réunion de 3 jours en 2014 rassemblera les doctorants de sciences du langage de Suisse occidentale et des spécialistes de l’histoire des idées linguistiques et de philosophie du langage. Les travaux de cette année tourneront autour des grammaires générales françaises des 17e et 18e siècles de Vygotskij et de la tradition grammaticale arabe.

 

Partagez:
CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 38 34
Fax +41 21 692 38 35