Traduire et éditer en Suisse romande entre 1960 et aujourd’hui

par Stefanie Brändly

La Suisse constitue, de par son plurilinguisme, un terrain idéal pour l’étude de la traduction littéraire. D’autant qu’à l’importante activité traduisante suscitée par cette configuration linguistique particulière dès le début du XXe siècle, s’ajoutent, dès les années 1960, de plus en plus de traductions issues de langues étrangères, d’Europe et d’ailleurs. Elles s’inscrivent, pour la Suisse romande, dans un renouveau du champ éditorial, caractérisé par une spécialisation dans les œuvres d’auteurs romands d’une part, et dans le domaine des littératures étrangères d’autre part, des secteurs encore peu exploités par la concurrence française.

Il s’agit donc dans le cadre de ce projet de thèse, de cerner l’importance de la traduction dans le paysage éditorial et littéraire romand, et d’examiner le rôle de certaines conditions-cadre pour la diversification des langues traduites et l’intensification de l’activité traduisante: aides communales, cantonales et fédérales, programmes d’encouragement à la traduction, évolution des politiques culturelles, etc.

A partir d’un travail historiographique, le projet de thèse rejoint ainsi les discussions en cours autour d’une nouvelle définition de l’aide au livre en Suisse, et certaines des questions qui se posent dans ce contexte : comment assurer une activité traductive de qualité en Suisse? De quel tissu littéraire avons-nous besoin? Comment arriver à une meilleure coordination du soutien au livre et à la traduction? Quelles stratégies pour maintenir une diversité littéraire face à la pression économique exercée par les tendances à la globalisation? Au-delà de ces enjeux très concrets, il pose également la question fondamentale des conditions économiques, politiques et sociales de l’ouverture à l’Autre et d’«hospitalité linguistique», c’est-à-dire des conditions d’existence d’un espace culturel et littéraire dynamique, au sein duquel des voix diverses et même opposées peuvent exister, cohabiter et dialoguer.

Thèse en cours.

Stefanie Brändly a rédigé une notice sur l'histoire des traductions pour Fabula: elle est à consulter en ligne.

Partagez: