Automne-hiver 2014

# Programme en PDF à télécharger #

Lectures et rencontres

Le Livre sur les quais
La traduction à l’honneur pour fêter les 25 ans du CTL
Vendredi 5 – dimanche 7 septembre 2014 lectures et rencontres
Quais de Morges

Pour la cinquième année consécutive, Le Livre sur les quais propose d’explorer les divers thèmes et domaines de la récente production littéraire. La manifestation, placée cette année sous la présidence de Daniel Pennac, accueillera environ 300 auteurs et plus de 25 traductrices et traducteurs pour des lectures bilingues, des présentations de parutions récentes, des tables rondes et la cérémonie des 25 ans du CTL. Avec Etienne Barilier, Jean-Louis Besson, Adélaïde de Chatellus, Claro, Bernard Comment, Jean-Yves Erhel, André Gabastou, Ursula Gaillard, Thierry Gillyboeuf, Marion Graf, Johannes Honigmann, Pedro Jiménez Morrás, Simon Koch, Bernard Kreiss, Pierre Lepori, Bernard Lortholary, Daniel Mangano, Olivier Mannoni, André Markowicz, François Mathieu, Diane Meur, Christophe Mileschi, Jean-Pierre Minaudier, Annie Montaut, Walter Rosselli, Heinz Schwarzinger, Christian Viredaz, Mathilde Vischer et Patricia Zurcher. # Programme complet sur www.lelivresurlesquais.ch.
Cérémonie des 25 ans du CTL, lecture-performance avec 25 traductrices et traducteurs : samedi 6 septembre à 18 heures aux Ateliers Moyard (rue de Lausanne 15, 1110 Morges). Renseignements sur www.unil.ch/ctl.

 

Traduire en poésie
Symposium suisse pour traductrices et traducteurs littéraires
Avec, entre autres invités, Jacqueline Aerne, Fabio Pusterla et Mathilde Vischer
Vendredi 12 septembre 2014, 11h-17h
Palazzo Civico, Bellinzona


Organisé pour la sixième année consécutive, le symposium suisse pour traductrices et traducteurs littéraires offre une plate-forme d’échanges et de rencontres en abordant des thèmes liés à la pratique de la traduction. Cette année, le symposium se penche sur la question de la sécurité sociale des traducteurs littéraires en Suisse et s’intéresse aux spécificités de la traduction de poésie par rapport à la prose, avec notamment une présentation de Fabio Pusterla, traducteur de Philippe Jaccottet, Yves Bonnefoy et Corinna Bille. En ouverture du Festival de littérature et traduction BABEL, cette journée de conférences, tables rondes et discussions est organisée en partenariat avec l’association des Autrices et Auteurs de Suisse AdS, le Collège de traducteurs Looren et la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia. # Programme détaillé de la journée sur www.unil.ch/ctl. Réservation obligatoire avant le 2 septembre 2014 à l’adresse sekretariat@a-d-s.ch.


Ces Voisins inconnus : Carambole
Avec Jens Steiner et François Mathieu
Jeudi 30 octobre 2014 19h, lecture bilingue
Bibliothèque de Saint-Jean, Avenue des Tilleuls 19 (entrée rue Miléant), 1203 Genève

Douze tableaux, douze « rounds », constituent le deuxième roman de Jens Steiner Carambole (Dörlemann 2013/Piranha 2014), qui explore tour à tour l’existence des habitants d’un village anonyme. Chaque histoire individuelle en éclaire un aspect et lie les personnages entre eux, qui s’avancent au premier plan, puis reculent, pour réapparaître quelques pages plus loin. L’apparente immobilité du quotidien se confronte aux changements du paysage commun – des enseignes disparaissent, des nouveaux quartiers se construisent – et aux événements dramatiques qui surgissent au fil du texte. Carambole a été récompensé en 2013 par le Schweizer Buchpreis et figurait dans la première sélection du Deutscher Buchpreis. Le roman sort aujourd’hui en français dans la traduction de François Mathieu. A cette occasion, l’auteur et le traducteur se réunissent pour en lire des extraits à deux voix et dialoguer à la croisée des langues. Rencontre animée par Marie Fleury Wullschleger. # En collaboration avec la Literaturhaus de Zurich et la Bibliothèque municipale de Genève, avec le soutien de la Fondation Oertli.

 

Translation and creativity / la traduction comme création
Avec, entre autres, Susan Bassnett, Christine Raguet, Isabelle Sbrissa et Jenaro Talens
6-7 novembre 2014 dès 9h, colloque
UNIL-quartier Sorge, Amphimax 414, Lausanne

“Yet it is absurd to see translation as anything other than a creative literary activity, for translators are all the time engaging with the texts first as readers and then as rewriters, as recreators of that text in another language”. C’est ainsi que Susan Bassnett formule d’une manière concise la tâche du traducteur au 21e siècle dans son livre The Translator as Writer (London 2008). Le colloque propose des conférences au sujet de la traduction comme création, des discussions de travaux de recherche en cours et la présentation de l’œuvre de deux poètes, Jenaro Talens et Isabelle Sbrissa, qui écrivent en traduction. # En collaboration avec la section d’anglais de l’Université de Lausanne. Programme détaillé sur www.unil.ch/ctl.

 

Der Mann mit den zwei Augen/ L’Homme aux deux yeux
Avec Matthias Zschokke et Patricia Zurcher
21 novembre 2014 19h, lecture bilingue
Café-Théâtre le Bourg, rue de Bourg 51, Lausanne

Dans son dernier roman L’Homme aux deux yeux (Der Mann mit den zwei Augen, Wallstein 2012), Matthias Zschokke raconte l’histoire d’un homme ordinaire, d’un certain âge, seul après la rupture avec son unique ami, la mort de son chat et le suicide de sa femme dont il s’aperçoit qu’il ne sait presque rien, malgré les années de vie commune. L’insoutenable légèreté de ce récit qui oscille entre drôlerie absurde et mélancolie noire est en cours de traduction par Patricia Zurcher (parution prévue en 2015 aux Editions Zoé). La traductrice lira des extraits inédits en compagnie de l’auteur. # En collaboration avec le Café-Théâtre le Bourg.

 

Robert Walser et Berlin
Présenté par Marion Graf, lecture par Yves Raeber, comédien
Jeudi 4 décembre 2014 18h
Cercle Littéraire de Lausanne, Place St-François 7, 1003 Lausanne

En 1907-1908, durant son séjour à Berlin, puis surtout entre 1925 et 1933, alors qu’il vit à Berne, Robert Walser publie dans le quotidien berlinois Berliner Tageblatt 72 « feuilletons ». Portraits incisifs et furtives scènes de genre s’entrechoquent à l’improviste avec de fulgurantes considérations culinaires ou artistiques. Ces chroniques surprenantes au sujet de tout et de rien, fines, profondes et malicieuses, appartiennent au genre virevoltant qui a fait la gloire de Walser. Marion Graf, grande spécialiste de l’œuvre de Robert Walser dont elle a traduit douze ouvrages aux Éditions Zoé (entre autres Vie de poète ; Petite prose ; Le territoire du crayon. Microgrammes ; Lettres de 1897 à 1949), présentera ces textes encore inédits en français, à paraître en 2015 dans la même maison. La lecture prend place en ouverture d’une formation continue pour traducteurs littéraires, dédiée cette année à la traduction de l’humour. # En collaboration avec le Cercle littéraire de Lausanne. Réservation obligatoire pour la soirée à l’adresse admin@cerclelitteraire.ch ou par téléphone au 021 312 85 02.
Plus d’information sur la lecture et sur l’atelier de traduction « Traduire le rire » sous www.unil.ch/ctl.

Partagez: