Automne-hiver 2016

Rencontres et lectures

Le livre sur les quais
Avec, entre autres invités, Alison Anderson, Rémi Cassaigne, François Conod, Alain Gnaedig, Nelly Lemaire, Christian Viredaz et Renato Weber 
Vendredi 2 au dimanche 4 septembre 2016 - lectures et rencontres
Quais de Morges

Le Livre sur les quais propose pour la septième année consécutive d’explorer les divers thèmes et domaines de la récente production littéraire sur les rives idylliques du Léman. Cette année encore des lectures bilingues, des tables rondes et des débats intégreront la très riche programmation du salon. Le public retrouvera par ailleurs les formes courtes permettant aux traducteurs et traductrices de présenter une œuvre leur tenant particulièrement à cœur: les «paroles de traducteur». Une part belle sera faite aux traductions des littérature scandinaves, hôte d’honneur de la manifestation. # Invités et programme au grand complet sur www.lelivresurlesquais.ch.

 

La chevauchée des langues
Avec Christophe Mileschi et César Decker Auberson
Jeudi 22 septembre 2016 18h30, lecture-concert
Salle Renaissance, Musée Alexis Forel, Grand-Rue 54, 1110 Morges

La littérature est traversée par de nombreuses voix que la traduction démultiplie. Quand un texte mélange les idiomes, on est parti pour une folle chevauchée, à travers langues, rythmes et consonances. Avec César Decker Auberson qui cavalcade en tête avec son saxophone, Christophe Mileschi fait résonner des textes polyphoniques où se croisent, se mêlent, parfois se heurtent des parlers et registres divers. Traducteur, écrivain, poète, Christophe Mileschi est aussi enseignant-chercheur, comédien et performeur. Avec ses traductions, il arpente des siècles de littérature, transposant en français plusieurs grands noms de la littérature italienne de la Renaissance à nos jours : Dino Campana, Léonard de Vinci, Pier Paolo Pasolini, Paola Mastrocola, ou encore Filippo D’Angelo et Asciano Celestini, pour les éditions Noir sur blanc, et, pour le Seuil, les romans policiers de Mimmo Gangemi, un ingénieur-écrivain qui émaille son italien de pépites de calabrais. Un défi pour le traducteur, d'un genre qu'il avait déjà relevé dans sa traduction du roman Libera nos a Malo de Luigi Meneghello (L’Éclat, 2010), dans lequel les dialectes des environs de Vicence, Vénétie, jouent un rôle de tout premier plan. # En collaboration avec La Librairie de Morges, le Musée Alexis Forel et la Fondation H. M. & J. Ledig-Rowohlt - Château de Lavigny, résidence internationale pour écrivains et traducteurs.
La lecture prend place en ouverture de la formation professionnelle pour traducteurs et traductrices littéraires « Polyphonie/Mehrsprachigkeit » qui se déroulera au Château de Lavigny. Plus d’informations sur www.unil.ch/ctl/atelier.

 

Prix suisses de littérature en traduction
Avec Ruth Schweikert et Yasmine Hoffmann; Monique Schwitter et François Conod
Jeudi 13 octobre 2016, 20h00, lecture-bilingue
Café-Théâtre Le Bourg, rue de Bourg 51, 1003 Lausanne

Dans le cadre de la tournée de lectures des Prix suisses de littérature 2016, Bibliomedia et le Centre de Traduction Littéraire s'allient pour accueillir au café-théâtre Le Bourg à Lausanne deux auteures germanophones : Monique Schwitter et Ruth Schweikert. Elles seront accompagnées pour l'occasion des traducteurs François Conod et Yasmine Hoffmann (qui remplace Patricia Zurcher).

La soirée sera animée par Camille Luscher.

– Giovanni Fontana, Massimo Gezzi, Yves Laplace, Antoinette Rychner, Ruth Schweikert, Monique Schwitter et Leta Semadeni sont les 7 lauréats des "Prix suisses de littérature", remis pour un ouvrage paru entre octobre 2014 et octobre 2015. Les lauréats reçoivent un prix de 25 000 francs chacun et sont soutenus par des mesures ciblées qui leur permettent de faire connaître leur œuvre en Suisse et à l'étranger. –


D’une bulle à l’autre : traduire les bandes dessinées et les romans graphiques
Symposium suisse pour traductrices et traducteurs littéraires
Samedi 5 novembre 2016 dès 11h
Institut littéraire suisse, Rockhall IV, Faubourg du lac 99, 2502 Bienne

Organisé pour la huitième année consécutive, le symposium suisse pour traductrices et traducteurs littéraires offre une plate-forme d’échanges et de rencontres en abordant des thèmes liés à la pratique de la traduction. Cette année, le symposium se penche sur la question du travail éditorial et s’intéresse par ailleurs aux spécificités de la traduction de bandes dessinées et de romans graphiques. Des ateliers de traduction en français, italien et allemand seront proposés dans l’après-midi afin d’offrir un moment de partage en réunissant les participant-e-s d’une même langue cible. Le symposium est organisé par l’association des Autrices et Auteurs de Suisse AdS, qui représente également les traducteurs et traductrices littéraires, en partenariat avec le Collège de traducteurs Looren, la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia et le Centre de Traduction Littéraire de Lausanne. La journée se conclura par une rencontre autour de la traduction de bandes dessinées et de romans graphiques. # Programme détaillé de la journée et de la rencontre publique du soir sur www.unil.ch/ctl. La participation au symposium, au repas de midi et à l’apéritif dînatoire qui suivra est gratuite. Réservation obligatoire avant le 24 octobre 2016 à l’adresse sekretariat@a-d-s.ch.

 

Stück Plastik
Avec Marius von Mayenburg, Mathilde Sobottke et René Zahnd
Samedi 19 novembre 2016 19h, spectacle et discussion
La Grange de Dorigny, UNIL, 1015 Lausanne

Ulrike et Michael sont un couple de parents politiquement corrects et typiquement bobos. Lui est médecin et elle, assistante d'un célèbre artiste conceptuel. Stressés par leur travail et par l'entrée précoce de leur fils dans la puberté, ils décident d'engager une domestique. Les rapports sociaux s'embrouillent, on glisse avec cynisme vers une drolatique pièce de boulevard. Marius von Mayenburg est auteur et metteur en scène en résidence à la Schaubühne de Berlin où il collabore par ailleurs étroitement avec Thomas Ostermeier comme dramaturge et traducteur en allemand de pièces de Shakespeare, Sarah Kane, Martin Crimp ou encore Ibsen. Mathilde Sobottke a traduit Stück Plastik pour les éditions de L’Arche. Rencontre à l’issue de la représentation animée par René Zahnd, lui-même traducteur et dramaturge. # En collaboration avec la Grange de Dorigny. Le spectacle y est joué du 17 au 26 novembre 2016. Réservation et renseignements au 021 692 21 24.
Du 7 au 11 novembre 2016, le Centre de Traduction Littéraire organise un atelier de traduction théâtrale animé par René Zahnd : « Traduire le théâtre en français ». Pour plus d’informations, écrire à translatio@unil.ch.

 

Ces voisins inconnus: «La Société des abeilles»
Avec Dorothee Elmiger et Lila Van Huyen
Mercredi 23 novembre 2016 19h, lecture bilingue
Le Café littéraire, Quai Perdonnet 33, 1800 Vevey

Migrations, flux de personnes, réfugiés, frontières, passeurs. Ces mots qui inondent notre actualité, Dorothee Elmiger s’en saisit pour mieux les disséquer et en interroger la teneur. Réunies dans un lieu neutre, des voix témoignent, chacune à sa manière, de leur expérience des frontières ; politiques, sociales, corporelles aussi. Dans leurs conversations, il est partout question de voyage, contraint ou souhaité, d’Europe, mais aussi de musique, de philosophie, d’appartenance, d’identité, de justice et de mort. Deuxième roman de l’auteure alémanique, le premier à paraître en français, Schlafgänger/La Société des abeilles (DuMont 2014/En bas 2016) force l’admiration par son ton et sa forme cohérents et engagés. La traduction française de Lila Van Huyen restitue avec finesse la subtilité du réseau polyphonique du livre. Auteure et traductrice présenteront le roman et liront des extraits en original et en traduction. Discussion animée par Camille Luscher. # Dans le cadre du programme « Ces voisins inconnus », réalisé en partenariat avec la Literaturhaus de Zurich, le Café littéraire de Vevey, et les bibliothèques de la Ville de Genève. Avec le soutien de la Fondation Oertli.

La même rencontre aura lieu à Genève : jeudi 24 novembre, 19h à la Bibliothèque de la Cité (place des Trois-Perdrix 5, 1204 Genève)

Partagez: