Printemps 2021

Printemps 2021

# Téléchargez le programme complet du CTL en format PDF #

Viser juste, frapper fort - Présentation par Camille Logoz
Vendredi 19 février 2021 (10h00 - 20h00)
En ligne - Enregistrement diffusé en différé

En lien avec le cinquantenaire du suffrage féminin en Suisse, Camille Logoz parlera d’Iris von Roten, dont elle a traduit l’ouvrage Frauen im Laufgitter en français, et elle s’interrogera sur l’actualité de son manifeste féministe à l’ère post-#MeToo. Iris von Roten a écrit le manifeste féministe le plus important de Suisse, mais ce n’est que des dizaines d’années plus tard que ce texte a été redécouvert. Quel rôle peut jouer la traduction dans la revalorisation d’un texte ? Quelle est l’étendue de l’actualisation qu’elle permet ? À l’ère post-#MeToo, la traduction de Frauen im Laufgitter, un texte issu de la première vague, pose d’importantes questions. Si les luttes ont évolué, est-ce toujours la même lame de fond qui soulève les colères d’aujourd’hui et d’hier ? Comment transposer la radicalité d’une pensée entre les époques et entre les langues ? Avec Camille Logoz.

La présentation sera disponible en ligne dès le 19 février ici.

Maiser : La traduction sur des montagnes russes émotionnelles
Vendredi 26 février 2021
Online - Podcast diffusé en ligne

Quand Bruno et sa famille, originaires d’une petite ville ombrienne, immigrent au Tessin dans les années 1950, ils vivent des montagnes russes émotionnelles : espoir, nostalgie, angoisse, confiance… Comment donner à lire cette farandole d’émotions dans un texte qui mêle des éléments aussi variés que de la poésie, des interviews, des documents et de la fiction, et qui donne une mélodie si particulière ? Et comment transfère-t-on d’une langue à l’autre un texte émotionnellement si marqué ?
Avec : Fabiano Alborghetti, Christophe Mileschi, Maja Pflug, Klaudia Ruschkowski.
Modération : Jacqueline Aerne.

Podcast disponible à partir du 26 février ici.

Festival aller↔retour 2021 - En direct de Fribourg
Samedi 6 mars 2021 (10h30 - 21h30)
En ligne - Live stream - Sur Zoom

Le cadre n’a pas été choisi au hasard : quoi de mieux qu’une ville bilingue pour organiser un festival mettant à l’honneur la diversité linguistique ? Lectures, discussions et débats auront lieu à l’espace culturel Le Nouveau Monde – virtuellement pour les visiteurs. En raison de l’évolution de la pandémie de Covid-19, il a été décidé d’organiser le festival aller↔retour en ligne, ce qui offrira aux auteur-e-s, aux traducteurs et traductrices et au public une occasion d’échanger, en dépit de la situation actuelle.

Le samedi 6 mars 2021, le festival de traduction et de littérature aller↔retour sera donc intégralement retransmis en direct depuis le centre culturel du Nouveau Monde à Fribourg afin de permettre au public d’assister virtuellement à l’événement, consacré à la traduction comme activité à mi-chemin entre travail artisanal et production artistique. Entre 10 h 30 et 14 h 30, une partie du programme se déroulera sur Zoom au format ateliers afin de permettre les interactions ; entre 15 heures et 22 heures, les conférences seront diffusées en continu. Participation gratuite.

Le programme propose d’aborder la traduction sous différents angles :

  • Comment traduire la tension, le suspens propre aux romans noirs ?
  • Quelles normes pour une traduction destinée à la scène ?
  • Comment assurer le transfert d’un texte littéraire en image ?
  • Quelles sont les limites et les atouts de la traduction automatique ?
  • Quels sont les défis d’un traducteur confronté à un texte poétique, plein d’émotions ?

« Réforme Bilingue » et Plurilinguisme. Un climat propice au retour de la traduction dans l’apprentissage des langues ?
Conférence de Sonja Salerno
Mardi 16 mars 2021 (10h15 - 11h45) - Sur Zoom

L’Ecole de français langue étrangère (EFLE) et le Centre de Traduction Littéraire de Lausanne (CTL) ont le plaisir de vous inviter à la conférence de Sonja Salerno, « Réforme Bilingue » et Plurilinguisme. Un climat propice au retour de la traduction dans l’apprentissage des langues ?, ayant lieu dans le cadre du cours de MA « Traduction littéraire et apprentissage des langues ».

Marie Stuart à La Grange : extrait du spectacle et rencontre
Jeudi 18 mars 2021 (19h30 - 21h30)
Online - Sur Zoom

L'équipe de la Grange de Dorigny et le Service Culture et Médiation scientifique de l'UNIL a le plaisir de vous dévoiler un extrait de Marie Stuart, une pièce engagée écrite par Friedrich Schiller.
La projection de cet extrait sera suivie d'une discussion-rencontre avec le metteur en scène Jérôme Junod, la professeure de littérature française de la Faculté des lettres Danielle Chaperon, et le professeur honoraire en littérature allemande à la Faculté des lettres Peter Utz.

Les trois intervenant·e·s animeront la discussion et vous livreront les détails littéraires, historiques, dramaturgiques et croustillants de l’affaire Stuart !

Plus d'informations sur le site de la Grange.

Rencontre avec Ursi Aeschbacher – Éditrice
Mercredi 24 mars 2021 (8h30 - 10h00)
En ligne - Zoom

Un des points fort des éditions « verlag die brotsuppe » est la traduction d’œuvres littéraires actuelles de Suisse romande, du Tessin et de Suisse rhéto-romane. Cette maison fondée à Bienne en 2003 est dirigée par sa fondatrice, Ursi Anna Aeschbacher, qui s’occupe de tout ou presque, du lectorat à la promotion, en passant par le graphisme et la composition.

Au fil des ans, elle a tissé des liens forts avec des traductrices et traducteurs avec lesquels elle collabore activement : Yla von Dach, Gabriela Zehnder, Yves Raeber et Lydia Dimitrow.

Née a Bienne en 1951, Ursi Anna Aeschbacher a passé près de trente ans en Allemagne. Revenue dans sa ville natale au début des années 2000, elle fonde la maison d’édition « verlag die brotsuppe » qu’elle dirige. De 2014 à 2018, elle a été membre du conseil d'administration de l'Association des éditeurs suisses indépendants Swips. En 2019, elle a reçu le Prix spécial de la ville de Berne pour ses activités d'édition.

Dans le cadre du séminaire en traductologie à la section d'allemand « Übersetzungen, lesen, schreiben, analysieren » d’Irene Weber Henking et Sonja Salerno.

Discussion en allemand, en ligne, via zoom.

Mandelstam: Traduire l'obscurité
Jeudi 25 mars 2021 (19h00 - 21h00)
Librairie de la Louve - EN LIGNE

En lieu et place de la rencontre, nous vous proposerons une vidéo, entretien avec Jean-Claude Steiner et Anastasia de la Fortelle, réalisation Natasa Simic. À visionner sur le site du Printemps de la poésie : http://printempspoesie.lyricalvalley.org/events/mandelstam-oeuvres-completes/

La librairie La Louve et le CTL invitent à une présentation de la première publication en français des œuvres complètes (à l’exception de la correspondance du poète) d’Ossip Mandelstam entièrement traduites par Jean-Claude Schneider. Éminent poète, traducteur de l’allemand, Jean-Claude Schneider a appris le russe pour traduire Mandelstam, après avoir reçu de la main de Paul Celan le petit volume de traductions que le poète allemand avait lui-même publiées, en 1959. Jean-Claude Schneider a été consacré pour ce travail par le prix de traduction poétique Nelly-Sachs 2018. L’appareil critique est dû à Anastasia de La Fortelle, qui enseigne la littérature et la langue russe à l'Université de Lausanne. Il parachève cette co-édition du Bruit du temps et de La Dogana, préfacée par deux essais remarquables du traducteur.

Übersetzungen – Max Frisch in aller Munde
Mercredi 31 mars 2021 (10h15 - 11h45)
En ligne - zoom

Les romans et les pièces de théâtre de l’auteur suisse-allemand Max Frisch (1911–1991) sont lus dans le monde entier, grâce à des traductions dans plus de 40 langues. Le directeur des archives Max Frisch, Tobias Amslinger, et la traductrice littéraire Camille Luscher, nous ferons découvrir l’auteur de renommé internationale qu’est devenu Max Frisch. Quels acteurs et actrices du monde éditorial et culturel ont œuvré pour accueillir son œuvre dans d’autres espaces de langues ? Comment fonctionne l’interaction entre auteur.e, éditeur et traductrices/traducteurs ? Quel rôle jouent les stratégies de marketing dans la « mise en scènce » d’un.e auteur.e de langue étrangère ? La version française du Berliner Journal 1973–1974 de Max Frisch, traduite par Camille Luscher, nous donnera l’occasion de discuter ces questions en profondeur – et beaucoup d’autres.

Tobias Amslinger, né en 1985 à Stuttgart, est auteur, traducteur et chercheur littéraire. Après des études littéraires au Deutsches Literaturinstitut Leipzig, il a obtenu un Master en littérature comparée à la l’Université Libre de Berlin. Entre 2012 et 2016, il a été collaborateur scientifique à l’Université Humboldt de Berlin. Sa thèse de doctorat, Verlagsautorschaft. Enzensberger und Suhrkamp, a paru en 2018 aux éditions Wallstein. Depuis septembre 2016, Tobias Amslinger dirige le Max-Frisch-Archiv à la bibliothèque de la ETH à Zürich.

Camille Luscher, née en 1987 à Genève, a fait des études de langues et littératures française et allemande à l’Université de Lausanne avant d’obtenir un Master CAP (Contemporary Art Practice) à la HKB Berne. Traductrice littéraire, elle se dédie notamment aux auteurs suisse-allemands comme Arno Camenisch, Eleonore Frey et Annette Hug. Pour les Éditions Zoe, elle dirige la collection « domaine allemand » où elle publie des auteurs comme Katja Schönherr et Vincenzo Todisco. Parallèlement, Camille Luscher travaille au Centre de traduction littéraire à l’Université de Lausanne.

# Rencontre dans le cadre du séminaire MA Übersetzung und Literaturbetrieb, dirigé par Angela Sanmann. La séance se déroule en allemand.

Rencontre avec François Mathieu, traducteur littérature jeunesse
Jeudi 22 avril 2021 (8h30 - 10h00)
En ligne - Zoom

Journaliste, professeur, critique littéraire, auteur, François Mathieu est aussi traducteur littéraire depuis bientôt 40 ans. Il a traduit de nombreux auteurs-romanciers, parmi lesquel·le·s Hannah Arendt, Hermann Hesse, Sibylle Lewitscharoff et des poètes comme Christine Lavant ou Kurt Drawert.

François Mathieu a également traduit des auteurs pour la jeunesse. Lors de cette rencontre, il présentera en particulier l’écrivain allemand Erich Kästner (1899-1974) et son livre La Classe volante, "Das fliegende Klassenzimmer", paru en 1933 en original et republié en français en 2010, dans la traduction de François Mathieu. (Hachette jeunesse, Le livre de poche, n° 700)

Discussion en français dans le cadre du séminaire en traductologie à la section d'allemand "Jugendliteratur übersetzen" de la prof. Irene Weber Henking.

Ouvert à toutes et tous.

« Noir c’est noir », traduire le noir, le polar
Conférence-atelier avec Sophie Aslanides
Samedi 8 mai 2021 (13h30 - 15h00)
Sur Zoom - En ligne

Née de parents français et grec, Sophie Aslanides vit une partie de son enfance aux États-Unis, avant de revenir en France dans un état linguistique déplorable - elle est obligée de réapprendre sa langue « maternelle » à l’âge de dix ans. Après des études de langues anciennes (pour devenir chasseuse de trésors) et d’anglais (guess why), elle enseigne à des étudiants qui trouvent bizarre qu’on se passionne autant pour la grammaire. Il y une quinzaine d’années, un éditeur lui fait confiance et lui propose sa première traduction. C’est le début d’une carrière de traductrice qui la conduira à choisir de se consacrer exclusivement à cette activité d’exploratrice de la littérature et de la langue.

De James Ellroy (US) à Kate Atkinson (GB, dont le héros « Jackson Brodie » a inspiré la série produite par la BBC) ou Jake Hinkson (US, Grand Prix de littérature policière 2018) en passant par Craig Johnson (US, dont les romans ont inspiré la série ‘Longmire’ sur A&E et Netflix), Sophie se propose de partager avec toutes celles et ceux qui s’intéressent à la traduction les enjeux de son métier de « passeuse » entre les langues.

La partie atelier, sur des passages choisis, permettra à chacun, chacune de s’essayer à l’art périlleux de la traduction. Cet événement est ouvert à toutes et tous !

Rencontre avec Benjamin Pécoud, traducteur
Mercredi 12 mai 2021 (8h30 - 10h00)
En ligne - Zoom

Benjamin Pécoud, auteur et traducteur, vit à Lausanne où il enseigne l’allemand. Il parlera de son parcours passé par des études en sciences politiques à Lausanne et Paris, puis une spécialisation en traduction littéraire, dans le cadre du Master ès Lettres de la Faculté des lettres de l’UNIL, complété par la formation du programme européen Goldschmidt pour jeunes traducteurs et traductrices de l’allemand et du français. Lauréat du Prix Atelier Studer/Ganz 2015, Benjamin Pécoud a publié un livre avec le collectif « caractères mobiles » (Au village, édition d’autre part 2019)

Il travaille depuis plusieurs années à la traduction française de l’œuvre de l'écrivain suisse-allemand Hermann Burger (1942-1989) et a publié deux traductions :

Vincenzo Todisco, L’enfant lézard. trad. de l’allemand par Benjamin Pécoud, Editions Zoé, 2020

Meral Kureyshi, Des éléphants dans le jardin, trad. de l’allemand par Benjamin Pécoud, éditions de L'Aire, 2017.

Dans le cadre du séminaire en traductologie à la section d'allemand « Übersetzungen, lesen, schreiben, analysieren » de la prof. Irene Weber Henking et Sonja Salerno, il fera découvrir son travail dans toutes ses facettes, de la découverte d’un texte et d’un auteur jusqu’à la sortie d’un livre chez un éditeur.

Discussion en français et en allemand, en ligne, via zoom. Une deuxième partie, sous forme d'atelier le 19 mai, permettra d'explorer un peu plus en avant la pratique de la traduction et ses défis.

Unübersetzbar? Üb Ersetzen! – Frank Heibert und Hinrich Schmidt-Henkel
Mercredi 12 mai 2021 (19h30 - 21h30)
Online - Zoom

Gibt es Unübersetzbares - oder geht es eben doch (fast) immer?
In der Reihe "Unübersetzbar?" befasst sich das Übersetzerhaus Looren mit den Möglichkeiten und Grenzen des Übersetzens, immer im Zwiegespräch zweier Übersetzer*innen. Dieser Abend ist Raymond Queneau gewidmet: In einem Pariser Autobus beschimpft ein junger Mann einen anderen Passagier. Diese Alltagsepisode wird in Queneaus populärem Klassiker "Exercices de style" in 100 Varianten erzählt, als Komödie, Sonett, Haiku, Traum, Amtsschreiben oder Verhör, durch alle Stile, Slangs und Dialekte bis hin zur Lautschrift. Die beiden Übersetzer Frank Heibert und Hinrich Schmidt-Henkel haben Raymond Queneaus fintenreiches Lesevergnügen neu ins Deutsche übertragen und wurden dafür mit dem Straelener Übersetzerpreis der Kunststiftung NRW 2017 ausgezeichnet.

Die beiden werden - via Zoom - über ihre Erfahrungen mit Queneaus Stilübungen sprechen, interessierte Teilnehmer*innen sind nicht nur zum Zuhören, sondern auch zum Mitdiskutieren und Mitübersetzen eingeladen.

Diese Veranstaltung wird vom Übersetzerhaus Looren organisiert, in Kooperation mit dem Centre de traduction littéraire und mit freundlicher Unterstützung von Stadt und Kanton Zürich.

Mehr Informationen finden Sie hier.

43èmes Journées Littéraires de Soleure
Vendredi 14 mai 2021 - 10h00 au Dimanche 16 mai 2021 - 17h30
En ligne - Live Streaming - Zoom

Fondées en 1978, les Journées Littéraires de Soleure sont le forum de la création littéraire en Suisse. Par le biais de nouveaux travaux littéraires, les Journées Littéraires de Soleure suscitent des liens entre des écrivain-e-s venu-e-s des quatre régions linguistiques et le public, les médias et les éditrices et éditeurs. En raison de la pandémie du Covid-19, la 43e édition des Journées Littéraires de Soleure, du 14 au 16 mai 2021, se déroulera sous forme de festival en ligne sur literatur.ch

Tous les événements sont accessibles en ligne. Ils seront streamés sur literatur.ch en direct depuis Soleure sous forme d’événements vidéo ou audio. Certains événements participatifs se dérouleront uniquement en ligne, sur Zoom.

3 types d'événements à retrouver en ligne :

  • "Écouter" – événement audio : Les entretiens avec les auteur·ices et les portraits des traducteur·ices ainsi que certains entretiens pourront être écoutés en audio livestream. Les événements seront enregistrés à Soleure et retransmis en direct.
  • "Voir" – événement vidéo : Les événements comme les podiums, les tables-rondes, les lectures musicales, les performances de spoken word, les formats ludiques et les remises de prix seront retransmis par vidéo en direct depuis la grande salle du Landhaus ou le Théâtre municipal de Soleure
  • "Participer" – atelier sur Zoom : Les discussions et les ateliers auxquels le public peut activement participer se dérouleront sur Zoom. Un nombre restreint de personnes se retrouvera à cette occasion dans un espace digital clos.

La situation pandémique ne permet malheureusement pas d’accueillir un public sur place. À deux exceptions près : conformément aux mesures en vigueur pour les espaces d’exposition, l’espace de résonance (Resonanzraum) dans le « IN2 » ainsi que l’exposition « Hommage à Urs Jaeggi » à la Künstlerhaus S11 ouvriront le 14 mai. Des slots peuvent être réservés dans le Resonanzraum pour des visites sur place pendant les Journées littéraires de Soleure.

Plus d'informations sur l'édition 2021 et son programme sur le site internet de la manifestation.

Dogs in Untended Fields/Chiens dans des champs en friche – Rencontre avec Daniele Pantano et Eva Antonnikov
Mercredi 19 mai 2021 (19h00 - 21h00)
Bibliomedia, Lausanne - Rue César-Roux 34

« Clearly. Nothing much is happening ». Ainsi débute le poème « Late December » de Daniele Pantano, auteur de Suisse alémanique qui écrit en anglais. Une fois n’est pas coutume, le cycle de lectures « Ces voisins inconnus » met la cinquième langue de Suisse à l’honneur en recevant Daniele Pantano et sa traductrice Eva Antonnikov. Ils présenteront conjointement le recueil Dogs in Untended Fields / Chiens dans des champs en friche, paru en édition bilingue en 2020 aux Éditions d’en bas. Les poèmes de Pantano, et leur pendant français d’Antonnikov, sont profondément ancrés dans le monde contemporain. Ils nous entraînent avec intensité dans les méandres de la mélancolie, de la mort et des regrets, sans se départir d’un certain humour, puisé dans le quotidien : « Je prépare un plat à partir de rien. Mon père dit que je sale toujours trop. » (« Axiologie du goût »)

Rencontre animée par Marie Fleury Wullschleger.

Deux rendez-vous :

  • Mercredi 19 mai 2021, 19h, Bibliomedia, Lausanne – Rue César-Roux 34. Entrée libre.
  • Jeudi 20 mai 2021, 19h, Bibliothèque de la Cité Genève – Rencontre en ligne, sur Zoom.

"Ces voisins inconnus" est organisé par la Literaturhaus de Zurich en partenariat avec le Centre de traduction littéraire de Lausanne (CTL), Bibliomedia Lausanne et la Bibliothèque de la Cité à Genève. Plus d'informations sur le site de la Literaturhaus Zürich.

Rencontre avec Juliette Aubert, traductrice
Mercredi 26 mai 2021 (8h30 - 10h00)
En ligne - Zoom (sur inscription)

Juste avant un atelier qui portera sur les traductions réalisées par les étudiant-es du séminaire, Juliette Aubert partagera son expérience de traductrice littéraire de l'allemand au français.

Traductrice de Daniel Kehlmann, Mirko Bonné, Benedict Wells ou encore Alissa Walser, Juliette Aubert parlera de son parcours et vous fera découvrir les diverses facettes de la traduction littéraire.

Discussion en français et en allemand, en ligne, via zoom.

TRALECTIO. La traduction littéraire aujourd’hui. La poésie.
Jeudi 3 juin 2021 - 9h00 au Mardi 8 juin 2021 - 12h30
En ligne - Via TEAMS (lien dans l'annonce)

Traduire un poème, c’est s’aventurer dans la traduction littéraire par ses parois les plus vertigineuses avec la promesse d’atteindre des sommets en contournant des précipices: il s’agit de concilier forme et contenu, mais également de se poser la question de la réception du poème. Le poème traduit, doit-il se comporter comme le poème de départ? Ou faudrait-il délibérément en faire ressortir l'étrangeté et la différence? Comment la traduction poétique se fait aujourd’hui et quelle est son histoire? Dans une série de conférences données par des spécialistes de la poésie et de la traduction de la poésie, nous découvrirons les multiples facettes de la traduction poétique dans leurs aspects théoriques, historiques, esthétiques mais aussi politiques en passant de l’italien à l’allemand, du français à l’anglais, de l’espagnol au russe. Dans les ateliers de traduction avec le français et l’italien pour langues cibles, il s’agira de travailler sur les exemples concrets proposés par les traducteurs pour découvrir les originaux dans leurs structures prosodiques et sémantiques, et de contextualiser leurs références plurielles, afin d’ouvrir les innombrables chemins de la traduction en allant jusqu’à la transcréation poétique.

Les conférences seront données le matin, de 9h à 10h30 et de 11h à 12h30 et sont ouvertes à toute personne intéressée par la thématique.

Vous trouverez les informations détaillées et le programme complet de la summer school sur cette page: www.unil.ch/ctl/bergamo.

Summer School Internazionale – TRALECTIO. La traduction littéraire aujourd’hui. La poésie.
Jeudi 3 juin 2021 - 10h30 au Mardi 8 juin 2021 - 18h30
Selon situation sanitaire - En ligne ou en modalité hybride

La Summer School Bergamo-Lausanne 2021 se déroulera sur cinq journées, du 3 au 8 juin 2021. Suivant l'évolution de la situation sanitaire, le programme sera donné en ligne ou selon un format hybride. Des ateliers de traduction et des conférences seront proposées sur la traduction de poésie vers l'italien et vers le français depuis différentes langues sources. Inscriptions jusqu'au 15 mars 2021.

Traduire un poème, c’est s’aventurer dans la traduction littéraire par ses parois les plus vertigineuses avec la promesse d’atteindre des sommets en contournant des précipices: il s’agit de concilier forme et contenu, mais également de se poser la question de la réception du poème. Le poème traduit, doit-il se comporter comme le poème de départ? Ou faudrait-il délibérément en faire ressortir l'étrangeté et la différence? Comment la traduction poétique se fait aujourd’hui et quelle est son histoire? Ces questions seront au coeur de la Summer School 2021, qui tentera d'y répondre en proposant des conférences et des ateliers de traduction qui se tiendront dans plusieurs langues différentes.

Plus d'informations et détails du programme et des modalités de candidature sur cette page.

Ornithologie et traduction – Observer les oiseaux et rencontrer la traductrice Cléa Chopard
Samedi 12 juin 2021 (9h00 - 12h00)
La maison de l'île aux Oiseaux - Av. de la Plage 49, 1028 Préverenges

Nous sommes réveillés à cinq heures tous les matins par une cacophonie de chants d’oiseaux. Le volume est extraordinaire (…). Je devrais l’appeler le chœur de l’aube, mais il est beaucoup trop rauque pour un chœur. (Erica van Horn, Nous avons de pluie assez eu, trad. Cléa Chopard, éd. Héros-Limite)

Le samedi 12 juin 2021, venez écouter les oiseaux, et surtout les observer, en compagnie de l’ornithologue Lionel Maumary.Vous entendrez aussi Cléa Chopard lire des extraits de sa traduction Nous avons de pluie assez eu d’Erica van Horn, un livre composé de courts textes dans lesquels les rencontres impromptues entre la narratrice et les oiseaux servent de base à l'observation du quotidien d'un petit village irlandais. Avec légèreté, humour et délicatesse, Erica van Horn propose un recueil ornithologique inattendu, poétique, où il ne s’agit pas tant de reconnaître les oiseaux que de les observer dans leurs rencontres improvisées avec les humains. 

De 9h à 12h. RDV à la maison de l'ìle aux oiseaux à Préverenges (49, av. de la Plage). Un goûter est prévu en milieu de matinée. Pensez à prendre des habits adaptés à la météo ! 

Inscriptions obligatoires à translatio@unil.ch (max. 20 personnes).

Plus d'informations sur la Maison de l'île aux oiseaux sous ce lien et sur le Cercle ornithologique de Lausanne (COL) sur leur site internet. Vous trouverez également plus d'information sur la traduction du recueil d'Erica Van Horn Nous avons de pluie assez eu par Cléa Chopard sur le site internet des Éditions Héros-Limite.

De Pouchkine à Walser : une écriture à la frontière russo-suisse
Jeudi 17 juin 2021 (18h30 - 20h00)
Modalité hybride - En ligne / En présence (à choix)

Mikhaïl Chichkine, auteur d’origine russe établi en Suisse depuis 1995, évoque dans un nouveau recueil de textes (Le manteau à martingale, éditions Noir sur blanc, 2020) les relations entre la Suisse et la Russie d’un point de vue autobiographique, mais aussi politique et littéraire.

Avec la traductrice Maud Mabillard, qui a transposé ces proses du russe en français, il reviendra sur les nombreuses lectures qui essaiment ce livre ; son enfance soviétique et l’exil qui l’a mené en Suisse, et bien sûr l’écriture, omniprésente. 

Discussion en russe et en français (entièrement accessible en français) avec l'auteur et sa traductrice, animée par Anastasia de La Fortelle, professeure de littérature et civilisation slaves (UNIL).

La rencontre aura lieu en ligne et en présence, il suffit de nous préciser comment vous souhaitez la suivre lors de votre inscription. Il est donc indispensable de s'inscrire auprès du CTL, à l'adresse translatio@unil.ch.

En collaboration avec le Cercle Littéraire (admin@cerclelitteraire.ch).

Cercle littéraire de Lausanne, sis Place St-François 7 (1003 Lausanne), au 1er étage.

Lecture bilingue - Romain Buffat avec sa traductrice en allemand Gabriela Zehnder
Festival de littérature de Loèche-les-Bains
Vendredi 25 juin 2021 - 13h
Garten les Sources des Alpes – Loèche-les-Bains/Leukerbad

Le 25e Festival International de Littérature de Loèche-les-Bains se déroulera le dernier week-end de juin 2021, du 25 au 27 juin 2021.

Le CTL a collaboré à l'organisation de la lecture bilingue du roman Schumacher de Romain Buffat avec sa traductrice en allemand Gabriela Zehnder. Schumacher est paru en allemand chez verlag die brotsuppe et en français aux Editions d'autre part. Une discussion aura également lieu en allemand et français.

Lien vers le site du festival.

Rencontre poétique avec Jan Wagner et Alexandre Pateau
Samedi 31 juillet 2021 (11h00 - 12h30)
Dans le jardin - Chateau Mercier, Sierre

À l’occasion de la traduction française de son recueil de poèmes le plus célèbre, Regentonnenvariationen (Les Variations de la citerne, Actes Sud 2019), nous recevons le poète allemand Jan Wagner, une des voix majeures de la poésie contemporaine, en compagnie d’un de ses traducteurs français, Alexandre Pateau. L’édition française des Variations de la citerne a été récompensée du prix Max Jacob et du prix Nelly Sachs pour la traduction.

Jan Wagner est poète, traducteur et essayiste. Il vient de publier Die Live Butterfly Show (Hanser, 2018) et Selbstporträt mit Bienenschwarm (poèmes 2001 – 2015, Hanser 2016) ainsi qu’une anthologie intitulée « Grand Tour » proposant un voyage à travers l’Europe des jeunes poètes contemporains (Hanser, 2019). Pour son œuvre poétique, traduite dans plus de 40 langues, il a obtenu en 2017 le prestigieux Prix Georg-Büchner.

La lecture et l’entretien avec le poète sont en français et en allemand.

Initialement prévue au printemps 2020, cette rencontre a été reportée de saison en saison et devrait finalement avoir lieu le 31 juillet 2021, dans le jardin du Château Mercier, à Sierre. Nous nous en réjouissons!

Suivez nous:    
Partagez: