2019

Écriture de l’histoire & identité religieuse / Writing History and Religious identity. Colloque International DIHSR

Vendredi 18 octobre 2019 UNIL-Anthropole 5146

 

Screenshot 2019-09-18 at 4.16.01 PM.png

 

Argumentaire du colloque

 

Une grande partie de la pensée religieuse se base sur les idées historiques du passé et leur relation au présent. L'histoire est invoquée pour reconstituer le passé et tenter de le revivre à travers la lecture ou l'étude de textes religieux. L'intertextualité de l'histoire et des textes religieux est particulièrement manifeste dans la fondation, les points de rupture et la dissolution de l'organisation politique et des structures sociales. Ce colloque international explore la relation entre d'un côté la compréhension de l'histoire et de la religion, et les transitions dans l'histoire et la pensée historique de l'autre. Il cherchera à illustrer cette relation en se circonscrivant au monde musulman, et en examinant la manière dont les communautés religieuses qui s'y trouvent s'appuient sur les récits historiques pour organiser leur identité communautaire et interpréter leurs textes fondamentaux. Nous examinerons les genres d'écriture historique qui servent un but religieux ainsi que les idées contrastées et parfois antagonistes sur l'histoire, qu'elles aient trait aux origines d'un mouvement, à ses moments charnières ou à la vie de ses chefs religieux. Une attention particulière sera accordée aux moments de transition entre la période médiévale et la période « early modern » et entre la période « early modern » et la période moderne. L'objectif du colloque sera d'essayer de répondre à la question de savoir comment les arguments historiques et le passé sont utilisés et débattus au service de la création d'identités religieuses.

 

Writing History/Religious Identity

 

Much of religious thought is conceived on historical ideas of the past and their relationship to the present. History is invoked to reenact the past and relived through the reading and study of religious texts. The intertextuality of history and religious texts is particularly manifest in points of rupture, the founding and dissolution of political organization and social structures. This international conference explores the relationship between the understanding of history and religion and transitions in history and historical thinking in Islamic contexts. It looks at the manner religious communities draw on historical narratives to organize communal identity and interpret foundational texts. Consideration will be given to the creation of genres of history writing that serve a religious purpose and the contestation of ideas about history whether of origins, pivotal moments, and the biographies of the lives of religious leaders. Attention will be given to moments of transition between the medieval and early modern period and between the early modern period into the modern period. It seeks to address the question of how historical arguments and the past are used and debated in the service of creating religious identities.

 

Programme

 

9.00-9.30 : Café and Welcome

9.30-11.00 : Session 1

PIERRE-HENRY GENET (Université de Lausanne), « La réécriture de la vie du Prophète au miroir des controverses entre orientalistes et modernistes musulmans dans l’Inde du 19e siècle »

PHILIPPE BORNET (Université de Lausanne), « Pratiques historiques collaboratives, compétitives et subversives: usages du passé dans la genèse des identités régionales du Karnataka et du Kerala (XIXe siècle) »

VENKAT DHULIPALA (University of North Carolina Wilmington), “Invoking a New Medina: Religion, Historical Imagination and the Pakistan Movement”

11.00-11.30 : Break

11.30-12.30 : Session 2

BLAIN AUER (Université de Lausanne), “A Sufi History: Shams Siraj ʿAfif’s History of Firuz Shah (c. 1400)”

CORINNE LEFÈVRE (CEIAS, CNRS-EHESS – Paris), “Writing tarikh into a Sufi tazkira: The Case of Muhammad Sadiq Dihlawi Kashmiri Hamadani’s Kalimat al-sadiqin (1614)”

12.30-14.30 : Lunch

14.30 -15.30 : Session 3

BRUCE FUDGE (Université de Genève), “Writing the History of the Qurʾān”

ANDREW PEACOCK (University of St. Andrews), “History and Islamisation in the Indian Ocean as reflected in an Arabic chronicle”

15.30-16.00 : Break

16.00-17.30 : Session 4

HOCINE BENKHEIRA (EPHE – Paris), « L’islam, religion de la Loi ? Réflexions sur un thème »

ÉLISE VOGUET (CNRS – Paris), « Quand les juristes définissent la communauté des croyants : le statut des bédouins dans l'islam malikite au Maghreb (XIVe-XVe siècles) »

WISSAM HALAWI (Université de Lausanne), « La shiʿitisation du discours juridique islamique à Bagdad au temps des Bouyides »

19.30 : Dinner

 

 

Partagez: