Aller à: contenu | haut | bas | recherche
 
 
Vous êtes iciUNIL > Ecole de droit > Enseignement > Masters pluridisciplinaires > Master Magistrature

Maîtrise universitaire en Droit en Sciences Criminelles, mention magistrature


 

INFORMATIONS GENERALES  
Organisateur

Ecole de Droit, Faculté de droit, des sciences criminelles et d'administration publique 


www.unil.ch/ecolededroit

www.unil.ch/droitpenal

Grade décerné

Maîtrise universitaire en Droit en sciences criminelles, mention magistrature
Master of Law (MLaw) in Criminal Justice subject area Magistrature

Crédits ECTS

120

Durée

4 semestres (durée maximale: 6 semestres, voire 10 semestres si le master est effectué à temps partiel)

Critères d'admission

Etre titulaire d’un Baccalauréat universitaire en Droit ou d’un Baccalauréat universitaire ès Sciences en science forensique. Un autre grade ou titre universitaire peut être jugé équivalent et permettre l’accession au Master, avec ou sans conditions. La détermination de l’équivalence est de la compétence de l’Ecole de Droit, sous réserve de l’admissibilité formelle de la candidate ou du candidat en Master.

Inscription

Dossier de candidature à remettre dans les délais au Service des immatriculations et inscriptions: www.unil.ch/immat

Délais d'inscription

Il est possible de commencer la Maîtrise universitaire en Droit aux semestres d’automne ou de printemps.

Semestre d’automne: 30 avril
Semestre de printemps: 30 novembre

Les candidat·e·s devant obtenir un visa en vue d'études en Suisse doivent déposer leur dossier deux mois avant ces délais.

Langue d'enseignement

En principe, les cours sont essentiellement dispensés en français. Niveau conseillé: C1.

Règlement du Master

Les étudiant·e·s sont priés de se référer au Règlement du Master en magistrature disponible sur cette page.

PRESENTATION GENERALE  
Objectifs

La Maîtrise universitaire en Droit en sciences criminelles, mention magistrature, vise à approfondir et compléter les connaissances juridiques acquises au niveau du Baccalauréat universitaire, en mettant tout spécialement l’accent sur les diverses questions liées à l’instruction pénale, à l’audience devant le tribunal, à l’exécution des sanctions, ainsi qu’aux différentes procédures (pénale, civile et administrative). Elle donne également une vision globale du phénomène criminel, en permettant d’acquérir des connaissances notamment en criminologie et en délinquance juvénile.

La Suisse ne connaissant pas d’école de la magistrature, le programme de la Maîtrise universitaire en Droit en sciences criminelles, mention magistrature, offre aux personnes intéressées par les métiers de la magistrature pénale la possibilité d’accroître leurs chances d’y accéder. Il permet également aux futur·e·s avocat·e·s d’acquérir les bases nécessaires en matière de pratique judiciaire.

Compétences développées et perspectives professionnelles

Les études universitaires développent, outre des savoirs et des connaissances académiques spécifiques, un grand nombre de compétences transversales, telles que : communication, esprit critique, analyse et synthèse, conduite d’une recherche, apprentissage et transmission de connaissances, autonomie et formation de jugements dans le domaine de spécialisation et dans des domaines connexes.

Cet éventail de compétences, associées aux connaissances spécialisées acquises pendant les études, prépare à des fonctions professionnelles et des secteurs d’insertion très variés, notamment ceux listés ci-après.

Les magistrates et magistrats étant, selon les cas, nommés ou élus, la Maîtrise universitaire en Droit en sciences criminelles, mention magistrature ne saurait garantir une fonction dans la magistrature. Néanmoins, elle augmente les chances d’accéder à des métiers tels que :

•    Membre du Ministère public
•    Juge d’application des peines (JAP)
•    Juge des mineurs
•    Présidente ou président de tribunal

Elle est également d’une grande utilité pour toute personne désirant se lancer dans la pratique du barreau. Enfin, elle permet aux étudiantes et étudiants qui le désirent d’entreprendre par la suite la rédaction d’une thèse de doctorat en droit.

CONTENU  
Descriptif   

Ce programme pluridisciplinaire est d’une part un approfondissement des notions de droit acquises durant le Bachelor. Il met d’autre part l’accent sur bon nombre de connaissances nécessaires à la pratique de la magistrature pénale.

Au cours des deux années d’études composant le Master, les étudiant·e·s se familiarisent ainsi non seulement avec des notions approfondies de droit pénal matériel et de procédure, mais acquièrent également des notions liées notamment à la pratique de la magistrature, à l’interprétation des preuves, à l’exécution des sanctions, aux droits des victimes, à la délinquance juvénile, à la criminalité économique et à l’entraide internationale en matière pénale.

Simultanément, les étudiant·e·s rédigent un mémoire pour lequel 30 crédits ECTS sont octroyés.

Examens

Pour l’obtention du grade de Master, une moyenne générale de 4 au moins est exigée, ainsi que la réussite des épreuves correspondant à 90% des crédits. La réussite du mémoire de Master est également requise.

Mobilité

Toutes les informations sur le site de l'Ecole de droit. 

 

TOP ^

Recherche:
 Go
 
rss/atom

Capture_Fiche_Master_Magistrature_13.09.2017-resize185x261.png

Contacts

Centre de droit pénal
Kastriot Lubishtani, administrateur
UNIL - Quartier Chamberonne
Bâtiment Internef
CH-1015 Lausanne
+41 21 692 28 63
MlawMagistrature@unil.ch

 

Centre de droit pénal
Marzia Gavillet,             secrétaire
UNIL - Quartier Chamberonne
Bâtiment Internef
CH-1015 Lausanne
+41 21 692 27 80
marzia.gavillet@unil.ch

 

 

 

 

 

 

 

 

Internef - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 27 40  -  Fax +41 21 692 27 45
Swiss University