Programme des compétences cliniques/Skills

| Le programmes des compétences cliniques/Skills | Les formats d'enseignement
 

Introduit lors de la réforme des études de médecine à l’UNIL, le programme des compétences cliniques est un programme destiné à enseigner des compétences de savoir, savoir-faire et de savoir-être aux étudiant·e·s en médecine.

L’acquisition et l’évaluation de ces compétences peuvent être illustrées de façon pyramidale.

Cliquer pour accéder au PDF interactif

pyramide2.jpg

Le programmes des compétences cliniques/Skills

Le programme débute en 2e année de Bachelor et se poursuit de manière longitudinale jusqu’à la fin du cursus des études de médecine. Les activités de 2e et 3e années de Bachelor sont communément appelées «Skills».

2e année de Bachelor
Les activités comprennent essentiellement des cours en auditoires, des séances en petits groupes et des rencontres en groupe avec des patients simulés (PS), appelées postes formatifs.

3e année de Bachelor
Les étudiant·e·s ont des séances régulières d’enseignement au lit du malade (ELM) au CHUV et dans les hôpitaux périphériques partenaires, des séances de techniques de soins et deux journées d’enseignement au cabinet du praticien (ECP). Ils bénéficient également de deux postes formatifs (individuel et en binôme) avec PS.
En fin d’année, un ECOS permet d’évaluer l’application pratique des connaissances de l’étudiant·e.

1re année de Master
Au premier semestre, les Habiletés cliniques et techniques (HCT),  comprennent notamment l’enseignement de l’annonce de mauvaise nouvelle et les enseignements au cabinet du praticien (ECP). Les cours-blocs de M1 se déroulent pendant le 2e semestre de l’année.

2e année de Master
Les compétences cliniques se composent de séminaires de radiologie et de pathologie pratiques, ainsi que d’une formation à l’entretien motivationnel. Trois semaines de cours-blocs de M2 ont lieu durant le semestre de printemps.
Un examen ECOS a lieu en mars. Il sert de préparation à l’examen fédéral de droit de pratique et a pour but de permettre aux étudiant·e·s de se rendre compte des connaissances à acquérir lors des stages cliniques.

Les stages cliniques débutent après l’ECOS.

3e année de Master
Les étudiant·e·s poursuivent leurs stages pratiques en 3e année de master. Afin d’obtenir le droit de pratique dans les hôpitaux suisses, ils passent un examen fédéral constitué de QCM et d’un ECOS.

Les formats d'enseignement

Cours illustrés en auditoire
Les interactions entre l’enseignant·e et les étudiant·e·s (bien que souvent limitées au vu du nombre d’étudiant·e·s) sont privilégiées au maximum. Des vidéos ou images d’illustration complètent souvent les cours théoriques.

Ateliers en petits groupes
Ces séances avec un petit nombre d’étudiant·e·s permettent de s’exercer à pratiquer un examen clinique spécifique entre eux. L’apprentissage de gestes techniques ciblés sur un système organique (examen clinique du cœur, des poumons, digestif, etc) est facilité par la taille du groupe d’étudiant·e·s et un enseignement interactif supervisé par des étudiant·e·s plus avancé·e·s (tuteurs skills).

Rencontres avec patients simulés (PS)
Les PS sont des personnes en bonne santé qui sont entraînées à reproduire de façon la plus réaliste possible l’histoire et les signes cliniques d’un·e vrai·e patient·e (dans le contexte d’une maladie auparavant définie). Ils/elles donnent donc, à travers leur jeu, l’occasion aux étudiant·e·s d’entraîner leurs compétences cliniques et relationnelles lors d’une simulation d’entretien médical.

Enseignement au lit du malade (ELM), enseignement au cabinet du praticien (ECP)
Les étudiant·e·s vont en petits groupes dans un milieu hospitalier (CHUV et hôpitaux régionaux périphériques) ou dans un cabinet médical, et font la connaissance d’un·e patient·e hospitalisé· ou ambulatoire. En présence d’un médecin cadre ou du médecin généraliste, les étudiant·e·s réalisent une anamnèse structurée, puis réalisent un examen clinique. Après la rencontre avec le/la patient·e, les étudiant·e·s font un bilan avec l’enseignant·e et, en fonction de leur année d’étude et de leurs connaissances théoriques, ils discutent des approches diagnostiques et thérapeutiques, du choix des examens complémentaires et de leur interprétation.

Techniques de soins
Ces cours pratiques ont pour but d’apprendre aux étudiant·e·s à réaliser un ensemble de gestes techniques (mise en place de pansement, injections sous-cutanées, intramusculaires, intraveineuses, prise de sang, pose d’un cathéter périphérique, sondage vésical…) dans le respect de principes de qualité et d’hygiène.

Cours-blocs
Les cours-blocs occupent les 16 dernières semaines du semestre de printemps de la 1ère année de Master et 3 semaines au tout début du semestre de printemps de la 2e année de Master. Il s’agit d’un enseignement en milieu clinique qui permet aux étudiant·e·s de passer successivement dans différents services cliniques du CHUV et de divers hôpitaux périphériques partenaires, offrant chacun un encadrement structuré (cours, ateliers, travaux dirigés, présentations…) et une pratique au lit du malade (observation, immersion…).

Stages
En fin de 2e année de Master et au cours de la 3e année de Master, la période de stages cliniques permet à l’étudiant·e d’acquérir une expérience pratique et d’approfondir ses connaissances, dans les disciplines de son choix, aussi bien en médecine clinique qu’en médecine fondamentale. 
Pour toute question sur le programme d’enseignement des compétences cliniques: skills@unil.ch

Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 11
chuv-logo.svg