S'adresser aux deux sexes

Formes épicènes

Lorsque l’omission du genre n’impacte pas la compréhension de la situation, utiliser des expressions qui s’adressent pareillement aux deux sexes: les êtres humains, les personnes, etc. De même, pour les adjectifs, on préférera les formes épicènes comme titulaire (vs porteuse ou porteur), chaque (vs toute, tout ou tous).

 

La forme impérative peut également constituer une forme épicène intéressante. Par exemple, si la situation le permet, au lieu d’écrire Les étudiants s’inscrivent, on peut écrire Inscrivez-vous.

Ecrivez: N'écrivez pas:
Le corps estudiantin Les étudiants
Les êtres humains Les hommes / L'Homme
Les membres du corps professoral Les professeurs
Les membres du Décanat Le doyen et les vice-doyens
Le personnel Les collaborateurs
Les titulaires d'un master Les porteurs d'un master
Les bénéficiaires d'une bourse Les boursiers
Les responsables de la sécurité Les chefs de la sécurité
Quiconque Celui qui
À la satisfaction générale À la satisfaction de tous
Les partenaires externes Les partenaires extérieurs
Chaque jeune Tout jeune
L'ensemble du personnel Tous les employés
Féminiser et masculiniser

On féminisera ou masculinisera, selon les cas, les noms de métiers, professions, titres, fonctions et autres activités. Il s’agit de recourir d’une part au déterminant (la, un, cette, etc.) correspondant au sexe de la personne évoquée et d’autre part au substantif adéquat, qui sera donc féminisé ou masculinisé selon les règles usuelles: une experte, un expert; une enseignante, un enseignant; une formatrice, un formateur; une première-assistante, un premier-assistant, etc.

En cas de doute, consultez notre index.

Ecrivez: N'écrivez pas:
La collaboratrice a droit à un mois de congé d’allaitement. Le collaborateur a droit à un mois de congé d’allaitement.
Madame la professeure, ... Madame le professeur, ...
Trois femmes sont engagées comme jardinières. Trois femmes sont engagées comme jardiniers.
Mme X, rectrice de l’Université de Lausanne, ... Mme X, recteur de l’Université de Lausanne, ...
Double désignation

Il y a double désignation lorsque l’on désigne explicitement les femmes et les hommes au moyen de deux substantifs ou déterminants distincts.

Ecrivez: N'écrivez pas:
Les étudiantes et les étudiants Les étudiants
Les collaboratrices et les collaborateurs Les collaborateurs
Les infirmières et les infirmiers Les infirmières
Les éducatrices et les éducateurs Les éducatrices
La ou le juge d’instruction Le juge d’instruction
La ou le médecin Le médecin
Ordre et accord

En cas de double désignation, adopter l’ordre de présentation féminin puis masculin. L’accord et la reprise se font au masculin.

 

Ex. Les étudiantes et les étudiants inscrits doivent s’acquitter des frais d’immatriculation.

Formes plurielles

Dans certains cas, il suffit de privilégier le pluriel.

Ecrivez: N'écrivez pas:
Les maîtres d’enseignement et de recherche Le maître d’enseignement et de recherche
Les parlementaires Le parlementaire
Les médecins Le médecin
Exemple: Les médecins sont en principe engagés à temps plein. Plutôt que: Le médecin est engagé à temps plein.
Formes contractées

Utiliser le point médian « · » pour les formes contractées, et non pas les parenthèses ou la barre oblique, quand on veut faire court ou lorsqu'on a affaire à des mots dont les variantes féminine et masculine ne se distinguent que très légèrement. Il est conseillé de ne pas abuser des formulations écrites qui n’ont pas d'équivalent oral.

En cas de doute, consultez notre index.