Jacques-Antoine Haefliger

haefliger.jpg
© Félix Imhof, UNIL

Version du 23 février 2012

Jacques-Antoine Haefliger, professeur associé

Biologiste, spécialiste des jonctions communicantes permettant des échanges intercellulaires dans les systèmes endocrine et vasculaire, Jacques-Antoine Haefliger a été nommé professeur associé de l'UNIL au Service de médecine interne du CHUV depuis le 1er août 2010.

Jacques-Antoine Haefliger est né à Lausanne en 1959. C'est dans sa ville natale qu'il obtient sa licence en biologie en 1983 puis son doctorat en 1988. Il poursuit sa formation à Boston, au sein du Département d'anatomie et de biologie cellulaire à la Harvard Medical School, où il effectue un stage postdoctoral dans le laboratoire des professeurs Daniel Goodenough et David Paul, de 1989 à 1992. De retour en Suisse, il travaille avec le professeur Gérard Waeber au Département de médecine du CHUV dirigé par le professeur Pascal Nicod, qui l'engage dès 1993 comme chef de projet de recherche soutenu par la Fondation Max Cloëtta. Maître d'enseignement et de recherche à la Faculté de biologie et de médecine de l'Université de Lausanne en 1998, Jacques-Antoine Haefliger est nommé privat-docent et chef d'unité de recherche deux ans plus tard.

Jacques-Antoine Haefliger participe à la formation pré-graduée des étudiants en médecine et en biologie. Il est aussi engagé dans l'enseignement postgrade, où il joue un rôle pédagogique important non seulement auprès des doctorants de son groupe de recherche mais aussi dans de multiples interfaces avec des cliniciens chercheurs.

Le chercheur s’intéresse au rôle des jonctions communicantes dans les systèmes endocrine et cardiovasculaire, domaine dans lequel il est un spécialiste internationalement reconnu. Les connexines constituent les protéines qui établissent des contacts entre cellules adjacentes en formant des canaux intercellulaires au travers desquels les cellules échangent des informations. La perturbation de ce mécanisme d'échange, due à des mutations de diverses connexines, est associée à un nombre croissant de maladies. Les travaux de Jacques-Antoine Haefliger ont notamment porté sur le rôle de ces protéines dans les vaisseaux, les cellules productrices de rénine et celles qui sécrètent l'insuline. Ces études ont permis de mieux comprendre la biologie des connexines, en particulier dans le domaine de l'hypertension chronique. Le scientifique est en effet le premier à avoir démontré le rôle des connexines dans la régulation de la tension artérielle.

Jacques-Antoine Haefliger est auteur ou co-auteur de près d'une centaine de publications. Sa nomination au titre de professeur associé est une reconnaissance de l'exceptionnelle qualité de sa recherche, de son succès et de la notoriété internationale dont il bénéficie dans sa spécialité.

Par: Fabien Dunand/Communication FBM

Suivez nous:  

Les liens:

Page Unisciences

Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg