Andrzej Stasiak

stasiak.jpg
© Félix Imhof, UNIL

Version du 30 août 2016

Andrzej Stasiak, professeur associé

Biologiste moléculaire de formation, Andrzej Stasiak est un spécialiste de renommée internationale dans le domaine de l’organisation structurale du génome. Il a été nommé professeur associé au sein du Centre intégratif de génomique (CIG) de l’UNIL dès le 1er août 2016.

Les travaux de recherche d’Andrzej Stasiak, à l’interface entre biophysique et biologie computationnelle, visent à mieux comprendre la structure des chromosomes et celle des protéines. Pionnier dans l’utilisation de la microscopie électronique pour l’étude du métabolisme de l’ADN, le travail d’Andrzej Stasiak a eu un énorme impact dans de nombreux domaines, notamment celui des mathématiques appliquées à la topologie de l’ADN et aux mécanismes d’action des topoisomérases à ADN1.

Spécialiste reconnu au niveau international, le chercheur s’intéresse tout particulièrement aux aspects topologiques de l’organisation du génome de divers organismes, tels que les virus, les bactéries, la levure, les eucaryotes et les humains. Il vise notamment à évaluer, par modélisation et simulation computationnelles, l’importance de la topologie de l’ADN pendant les processus biologiques clés comme la réplication, la transcription, la recombinaison, la formation et la ségrégation des chromosomes. Un autre axe de recherche a pour objectif d’étudier les aspects topologiques du repliement des protéines dans le but de classifier ces repliements et de comprendre les avantages qu’ils apportent aux chaines polypeptidiques. Le scientifique s’intéresse également aux mécanismes d’action de différentes protéines dans le processus de recombinaison et de réparation de l’ADN.

Andrzej Stasiak a été plusieurs fois récompensé, notamment par un financement continu du Fonds national suisse depuis 1989 et par le Leverhumle Trust (2014). Auteur de plusieurs chapitres de livres, le chercheur a également publié un nombre impressionnant d’articles (plus de 200) dans des revues scientifiques de référence, telles que :

  • Nucleic Acids Research (23 articles entre 1999 et 2015),
  • Proceedings of the National Academy of Sciences (11 articles entre 1994 et 2012),
  • Nature (10 articles entre 1982 et 2000),
  • EMBO Journal (8 articles entre 1983 et 2009),
  • Cell (2 articles en 1985 et 2002),
  • Science (6 articles entre 1988 et 1999).

Il organise et co-organise aussi régulièrement des congrès internationaux. Le professeur est par ailleurs très impliqué dans l’enseignement pré- et post-gradué et a supervisé plusieurs étudiants, doctorants et post-doctorants.

1Topoisomérases : Enzymes contrôlant la structure topologique de l’ADN, notamment en ajoutant et enlevant des super-tours dans les molécules d'ADN. Elles ont une importance primordiale dans la réplication, la transcription, la séparation des chromosomes et d’autres étapes cruciales de la vie cellulaire.

Bio express

1977 Master en microbiologie, Institut de microbiologie, Université de Varsovie, Pologne
1981 Thèse sur la structure de l’ADN, Institut de biochimie et de biophysique de l’Académie polonaise des sciences, Varsovie
1981-1989 Post-doctorant puis assistant de recherche dans le groupe du Prof. Theodor Koller, Institut de biologie cellulaire, ETH, Zurich
1989-1990 Chercheur FNS dans le groupe du Prof. Jacques Dubochet, Laboratoire d’analyse ultrastructurale, UNIL
1990-1996 Maître assistant, groupe du Prof. Jacques Dubochet, Laboratoire d’analyse ultrastructurale, UNIL
1996-2007 Maitre d’enseignement et de recherche, Laboratoire d’analyse ultrastructurale, UNIL
dès 2007 Maitre d’enseignement et de recherche, Centre intégratif de génomique, UNIL
dès 2015 Intégration de son groupe à l’Institut suisse de bioinformatique, Lausanne
dès 2016 Professeur associé, Centre intégratif de génomique UNIL

Par: Caroline Ronzaud / Communication FBM

TOP ^

Suivez nous:  
Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg