Victor Jongeneel

jongeneel.jpg
© Félix Imhof, UNIL

Version du 29 mai 2017

Victor Jongeneel, professeur honoraire de l’UNIL

Victor Jongeneel, qui s’est admirablement illustré dans plusieurs domaines distincts de la science, a incontestablement marqué de son empreinte l’élan de la biologie computationnelle à Lausanne, dans toute la Suisse et à l’étranger. Sa carrière internationale reste marquée par son attachement à notre institution comme en témoigne, entre autres, son excellent investissement dans de nombreuses activités d’enseignement sur le campus.

Formé en biochimie à l’Université de Lausanne, Victor Jongeneel obtient un doctorat en microbiologie et immunologie à l’Université de Caroline du Nord à Chapel Hill en 1980. Son travail porte alors sur les mécanismes de réplication et de transcription de l’ADN viral. Il s’intéresse notamment de près au virus de l’herpès (Herpes simplex virus) et participe au test du premier médicament antiviral (acyclovir) dans un modèle murin, au sein de la compagnie pharmaceutique Burroughs-Wellcome. Son parcours de chercheur postdoctoral inclut par la suite des travaux importants tant dans le domaine de la réplication de l’ADN que de la virologie moléculaire, respectivement au Département de biochimie et biophysique de l’Université de Californie, San Francisco, et à l’ISREC en Suisse. Devenu chef de groupe au sein de l’Institut Ludwig de recherche sur le cancer (LICR) à Lausanne en 1986, il se consacre en particulier à la génétique moléculaire du facteur de nécrose tumorale et excelle dans une carrière académique très productive en matière de publications à fort impact, d’obtention de fonds scientifiques et de prix.

Parallèlement à son travail expérimental, Victor Jongeneel développe un intérêt considérable pour l’application des outils informatiques à la recherche biologique, et s’investit entièrement dans la biologie computationnelle en devenant l’un des fondateurs et le premier directeur de l’Institut Suisse de Bioinformatique (SIB) en 1998, ainsi que membre à vie de son Conseil de fondation. La même année, il est nommé directeur de l’Office of Information Technology du LICR à Lausanne où il met en place toute l’infrastructure informatique et l’expertise bioinformatique nécessaires aux activités de recherche du LICR dans le monde. L’Université de Lausanne le nomme professeur associé «ad personam» au Centre intégratif de génomique en 2002 pour ses remarquables contributions à la recherche et au développement de la biologie computationnelle sur le campus, ainsi que pour son enseignement. En 2003, il devient le premier directeur du Centre Vital-IT, une entreprise collaborative entre les Universités de Lausanne, Genève et l’EPFL, en partenariat avec Hewlett-Packard, Intel et Oracle, dirigée par le SIB et soutenant des projets bioinformatiques à grande échelle. Nommé «Full Member» du LICR en 2006, il s’investit pleinement dans la recherche bioinformatique sur la génomique du cancer et développe de nombreuses collaborations avec les communautés locales de chercheurs en génomique de Lausanne, Genève et les groupes internationaux du LICR.

Son continuel sens du défi le pousse à vice-présider la recherche au «Cyprus Institute», à Nicosie en Chypre, où il s’engage activement entre 2007 et 2009 dans le développement académique, de recherche et administratif de cet institut nouvellement créé. Depuis son entrée à l'Université de l'Illinois en 2010, Victor Jongeneel construit activement des passerelles sur le campus entre informaticiens et biologistes en génomique computationnelle, et forge des partenariats internationaux importants dans ce domaine. Il encadre la recherche au «Department of Bioengineering» de l'Université de l'Illinois, est chercheur principal au «National Center for Supercomputing Applications» (NCSA), directeur de la bioinformatique à l’Institute of Biology Genomics (IGB) et directeur du groupe High Performance Biological Computing (HPCBio) conjoint à l'IGB, au NCSA, et au Roy J. Carver Biotechnology Center.

Nous remercions sincèrement Victor Jongeneel pour tout ce qu’il a apporté à notre Faculté et souhaitons lui exprimer notre profonde reconnaissance pour tous ses accomplissements scientifiques remarquables.

Prof. George Coukos
Chef du Département
d'oncologie UNIL-CHUV

TOP ^

Suivez nous:  

Les liens:

Page Unisciences

Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg