François Pralong

pralong-1.jpg
© www.emo-photo.com

Version du 29 mai 2017

François Pralong, professeur honoraire de l’UNIL

Vice-doyen de notre Faculté de biologie et de médecine, président de la Commission de la relève académique, chef du Service d’endocrinologie, de diabétologie et du métabolisme, président de la Société suisse d’endocrinologie et de diabétologie, le Prof. F. Pralong a certainement cumulé des engagements professionnels très importants sur le plan facultaire, universitaire et hospitalier. Il est difficile de demander plus à un seul homme et le Prof. F. Pralong a largement mérité son titre de professeur honoraire au sein de notre faculté.

Né en 1961, ce Valaisan a effectué ses études de médecine à Genève, suivies d’une thèse portant sur son domaine d’expertise et d’intérêt tout au long de sa carrière académique. Son travail de thèse s’est en effet intéressé au rôle du neuropeptide Y dans les modifications hypothalamiques induites par les glucocorticoïdes. Ce sujet à l’interface entre système nerveux central, système neuroendocrinien et contrôle métabolique a été un fil conducteur dans son activité durant de très nombreuses années.

Après avoir obtenu un double titre de spécialiste en médecine interne et en endocrinologie, le Prof. F. Pralong a effectué un fellowship à l’unité d’endocrinologie et de reproduction du Massachusetts General Hospital à Boston affilié à la Harvard Medical School. De retour en Suisse en 1996, il a été lauréat d’une bourse de relève académique accordée par la Fondation Prof. Dr Max Cloëtta. Son parcours académique a par la suite été remarquable avec l’obtention de nombreux subsides nationaux du Fonds national de la recherche scientifique, en parallèle à une activité clinique très active. Nommé privat-docent et maître d’enseignement et de recherche en 1999, il a été promu quelques années plus tard professeur associé, puis en 2010 professeur ordinaire et chef de service. De manière originale, cette direction fut assurée en partenariat étroit avec la Prof. N. Pitteloud. Toujours en 2010, le Prof. F. Pralong a œuvré au sein de la FBM comme vice-doyen responsable de la relève académique et des plans de carrière.

Ses intérêts en recherche ont été divers, mais toujours avec pour fil conducteur le thème de la neuroendocrinologie, de la reproduction, de la compréhension des mécanismes moléculaires, de la physiopathologie clinique impliquée dans la survenue des syndromes des ovaires polykystiques et d’autres pathologies neuroendocrines. De plus, le Prof. F. Pralong a supervisé plus d’une vingtaine de thèses ou de Masters dans notre faculté. Dans ses missions de chef de service, le Prof. F. Pralong a été amené à gérer toutes les questions en relation avec la nutrition clinique de notre institution, en supervisant notamment une consultation ambulatoire liée à l’obésité, à la préparation à la chirurgie bariatrique et surtout son suivi complexe. C’est dans ce contexte qu’il a dû également réfléchir et planifier la relève dans ce domaine et dans une perspective cantonale, développer la chirurgie bariatrique et son suivi. Toute la physiopathologie impliquée dans la perte de poids et/ou la reprise pondérale suite à des régimes ou une chirurgie furent également ses intérêts majeurs avec des développements académiques importants.

Le Prof. F. Pralong a également largement contribué au développement de l’enseignement pré- et postgrade. Sa passion pour la formation s’est traduite aussi par un souci pour la relève en général. Il a joué un rôle clé dans cette mission de vice-doyen de la relève académique où son soutien fut grandement apprécié de tous nos collègues. À titre d’exemple, il a édité un « Guide pratique de la relève académique » plébiscité par l’ensemble du corps intermédiaire et professoral de notre faculté.

L’engagement du Prof. F. Pralong est donc remarquable dans le domaine de l’endocrinologie, de l’obésité, de la nutrition, mais également dans la politique professionnelle et académique.

S’il a excellé dans toutes ses missions, il a aussi marqué son entourage par sa personnalité rayonnante et charismatique, qui sera regrettée à son départ. Ainsi, tous les collaborateurs qui ont côtoyé le Prof. F. Pralong garderont le souvenir d’un collègue très chaleureux, à l’écoute et d’un grand soutien dans tous les projets de relève de notre institution.

Prof. Gérard Waeber
Chef du Département de médecine

Bio express

1961 Naissance
1988 Diplôme fédéral de médecin, Université de Genève
1993-1996 Assistant fellow clinique et de recherche à Boston, Harvard Medical School
1997-1999 Titre de spécialiste en médecine interne et endocrinologie/diabétologie.
Privat-docent et maître d’enseignement et de recherche à la FBM, UNIL
1997-2002 Bourse de relève académique de la Fondation du Prof. Dr Max Cloëtta
1999 Doctorat en médecine, Université de Genève
2004-2010 Professeur associé à la FBM, UNIL
2010-2017 Professeur ordinaire de l’UNIL
Chef du Service d’endocrinologie, diabétologie et métabolisme du CHUV
Vice-doyen à la relève académique de la FBM
dès 2017 Professeur honoraire de l’UNIL

TOP ^

Version du 2 mai 2012

François Pralong, professeur ordinaire

Interniste et spécialiste en endocrinologie et diabétologie, François Pralong a été nommé le 1er août 2010 professeur ordinaire à la Faculté de biologie et de médecine (FBM) de l’UNIL et chef en binôme du Service d’endocrinologie, diabétologie et métabolisme (EDM) du CHUV. Il a également repris le poste de vice-Doyen de la relève académique de la FBM depuis le 1er juin 2010.

Né à Sion, en 1961, François Pralong a réalisé ses études de médecine à l’Université de Genève, où il obtient son diplôme de médecin en 1988, puis son doctorat deux ans plus tard. En 1993, il s’envole pour les Etats-Unis et rejoint l’Unité d’endocrinologie de la reproduction du Massachusetts General Hospital, à Boston. De retour sur sol helvétique en 1996, il est promu chef de clinique, puis médecin-adjoint du Service EDM du CHUV. Interniste et spécialiste en endocrinologie et diabétologie FMH depuis 1997, il accède au titre de professeur associé des Universités de Lausanne et Genève en 2004. Il est par ailleurs titulaire de la chaire d’endocrinologie de la reproduction, dotation Serono, dans ces deux universités depuis 2005.

Nommé professeur ordinaire de l’UNIL ainsi que chef en binôme avec la Prof. Nelly Pitteloud du Service EDM depuis août 2010, François Pralong cherche à promouvoir une meilleure intégration de toutes les activités cliniques liées aux problèmes nutritionnels, allant de la dénutrition à l’obésité. Ces activités s’inscrivent dans le cadre du programme stratégique «Nutrition» du CHUV et dans celui du Centre ABC (Centre Anorexie, Boulimie, Comportement alimentaire).

Sur le plan académique, François Pralong est nommé privat-docent en 1999. Très impliqué dans les questions liées à la formation, il est responsable de l’enseignement de l’endocrinologie-diabétologie-nutrition dans le cursus pré-gradué réformé et de la formation post-graduée dans sa spécialité au sein du Service. En prenant par ailleurs ses nouvelles responsabilités de vice-Doyen de la relève académique de la FBM, François Pralong veut encourager et faciliter le développement de jeunes chercheurs et cliniciens désireux d’embrasser une carrière académique.

Ses activités de recherche, centrées sur le contrôle de la reproduction par le système nerveux central, englobent les domaines de l’endocrinologie et du métabolisme dans leur ensemble. Son groupe de recherche est soutenu par des subsides de fondations privées, des partenaires industriels et par le FNS.

Membre de comités d’experts nationaux et internationaux ainsi que de nombreuses sociétés savantes suisses et étrangères, François Pralong s’est vu décerner plusieurs prix pour son activité de recherche, notamment par la Société européenne d’endocrinologie pédiatrique et par la Société européenne de neuroendocrinologie.

Par: Communication FBM

TOP ^

Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg