Transition écologique, transition énergétique, transition alimentaire. La permaculture, une innovation radicale dans la conception des systèmes agricoles et alimentaires

La conférence du 9 mars 2016

Questions - Réponses

 

François Léger, directeur de l'UMR SAD-APT à AgroParisTech

En 1978, les Australiens Bill Mollisson et David Holmgren publient Permaculture 1. Leur démarche s'inscrit dans la critique alors très active du développement par la croissance et de ses conséquences environnementales. Elle prône une rupture radicale avec la modernité consumériste, passant par la mise en application de modes de vies alternatifs par des individus et des familles ancrées dans un lieu, faisant progressivement communauté en construisant un territoire. Permaculture 1 propose un cadre conceptuel et méthodologique pour penser de tels "lieux de vie", fondés sur la sobriété et l'autonomie, en particulier en matière d'alimentation, d'énergie et d'approvisionnement en eau. Ce cadre considère l'espace vécu comme un écosystème intégrant ses habitants humains, dont il s'agit de garantir la pérennité en jouant sur les dynamiques des interactions entre ses composantes.

La permaculture a eu une audience conséquente, bien au-delà de l'Australie. Elle est cependant souvent réduite à une technique de jardinage biologique, à une méthode de "paysagisme écologique" ou à un style de vie alternatif. L'objectif de cette conférence est de dépasser cette lecture réductrice et de considérer la permaculture à laquelle aspiraient ses fondateurs pour ce qu'elle est : une écologie politique pragmatique et holiste. Dans cette optique, nous nous appuierons sur l'examen des principes fondamentaux proposés par David Holmgren dans son ouvrage "Permaculture: Principles & Pathways Beyond Sustainability", paru en 2002 et traduit en français en 2014. Nous interrogerons ainsi l'apport de la permaculture à la construction de notre capacité à concevoir les socioécosystèmes qu'impose ce temps de l'anthropocène dont nous devons désormais assumer la réalité.

Bibliographie

Partagez: