Qui sommes-nous ?

Buts

La fondation, créée en 1989, a pour but d'apporter une aide matérielle, directe ou indirecte, à des femmes universitaires ou sorties d'une autre formation supérieure de niveau analogue, faisant des études postgrades dans le Canton de Vaud.

TOP ^

Conseil de Fondation

La Fondation est administrée par un Conseil de fondation formé de six membres dont un représentant de chacune des institutions ou associations suivantes :

  • Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL)
  • Université de Lausanne (UNIL)
  • Association des professeurs de l'Ecole Polytechnique de Lausanne (APEL)
  • Association des professeurs de l'Université de Lausanne (APUL)
  • Fédération internationale des femmes diplômées des universités (FIFDU) appelée aujourd’hui Graduate Women International School (GWI)
  • Association vaudoise des femmes diplômées des universités (AVFDU)

TOP ^

Statuts de la Fondation

Statuts de la Fondation

Article 1
Sous la dénomination fondation Erna Hamburger, il est constitué avec siège à Ecublens, une fondation au sens des articles 80 et suivants du Code civil suisse.
Cette fondation acquerra la personnalité morale par son inscription au Registre du commerce. Elle relèvera de par son but, de la surveillance du Canton.

Article 2
La fondation a pour but d'apporter une aide matérielle, directe ou indirecte, à des femmes universitaires ou sorties d'une autre formation supérieure de niveau analogue, faisant des études postgrades dans le Canton de Vaud.

Article 3
L'aide de la fondation sera réservée à des personnes méritantes, sans distinction d'origine, de naissance ou de confession.
Les organes de la fondation auront toute liberté pour fixer les modalités de son aide.

Article 4
Le siège de la fondation est à Ecublens; sa durée est illimitée.

Article 5
Le capital initial de la fondation est constitué par la villa " Le Noyer ", 93, chemin du Levant à Lausanne, parcelle 6632, léguée à la fondation avec son mobilier.
Ce capital pourra être augmenté en tout temps par des donations effectuées par des tierces personnes.

Article 6
La fondation est administrée par un Conseil de fondation de six membres dont un représentant par chacune des institutions ou associations suivantes :

  • Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL)
  • Université de Lausanne (UNIL)
  • Association des professeurs de l'Ecole Polytechnique de Lausanne (APEL)
  • Association des professeurs de l'Université de Lausanne (APUL)
  • Fédération internationale des femmes diplômées des universités (FIFDU) appelée aujourd’hui Graduate Women International School (GWI)
  • Association vaudoise des femmes universitaires (AVFU)

Article 7
La fondation est valablement engagée à l'égard de tiers par la signature collective de deux des membres du Conseil.

Article 8
Le Conseil s'organise lui-même en désignant un président et un secrétaire.

Article 9
Le Conseil est responsable de la gestion et de l'affectation des ressources de la fondation dans le cadre du but fixé à l'article 2.

Article 10
Les comptes sont arrêtés le 31 décembre de chaque année, la première fois le 31 décembre 1989. Ils sont vérifiés annuellement par un organe de contrôle désigné par le Conseil.

Article 10 bis
Les membres de la fondation travaillent de manière bénévole, sous réserve du remboursement de leurs frais effectifs.

Article 11
En cas de dissolution, l’actif éventuel restant sera remis à une institution Suisse exonérée d’impôt en raison de son but d’utilité publique ou de service publique.

Le transfert des actifs sera décidé par le Conseil de fondation, d’entente avec l’autorité de surveillance après établissement d’un rapport motivé et écrit du Conseil de fondation.

La fondatrice Erna Hamburger

La fondatrice

fondatrice.jpg

Erna Hamburger, née le 14 septembre 1911 à Ixelles en Belgique et décédée le 16 mai 1988 à Lausanne en Suisse, est une ingénieure, physicienne et professeure d'université de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne - EPFL.

Elle a été la première femme nommée professeure ordinaire d'une Ecole polytechnique en Suisse.

Après des études à l'École supérieure des jeunes filles, puis au gymnase, où elle est la seule jeune fille parmi les garçons, Erna Hamburger entre à l'Ecole d'Ingénieurs de l'Université de Lausanne (UNIL). En 1933, elle obtient le diplôme d'ingénieur électricien — en tant que première de sa volée — puis en 1937, elle obtient un doctorat en sciences techniques, sous la direction du professeur Ernest Julliard. Entre ces deux étapes universitaires, elle devient assistante au Laboratoire d'électricité industrielle puis au Laboratoire de physique de la Faculté des sciences, avant d'être engagée à la section des recherches industrielles de l'Institut de physique technique (AFIF) de l'École polytechnique de Zurich.

Après un début de carrière riche et varié dans les milieux académiques et professionnels, engagée notamment en 1942 comme ingénieure en électricité chez Paillard SA à Sainte-Croix, elle est appelée à L'EPUL (Ecole polytechnique de l'Université de Lausanne) en tant que chef de travaux au Laboratoire d'électricité de l'École d'ingénieurs en 1952, puis comme professeure extraordinaire d'électrométrie et d'électrotechnique en 1957.

Par la suite, elle participe à la réalisation du nouvel Institut d'électrotechnique situé aux Cèdres, avant d'être nommée, en 1967, professeure ordinaire au sein de l'EPFL, faculté de UNIL à l'époque. Une affectation saluée par le professeur Maurice Cosandey, alors Président de l'Ecole : « C'est à la fois une brillante consécration et une mesure du retard qui caractérise notre pays en ce qui concerne la promotion de la femme. »

Erna Hamburger entre en 1979 en retraite active, s'engageant particulièrement dans des les travaux de commissions internationales dans le domaine des normes électriques fondamentales. Elle s'investit également dans la formation des étudiant·e·s, ayant à cœur de transmettre ses valeurs d'alliance entre l'humain, la technique et l'environnement et de promouvoir des carrières universitaires féminines. Enfin, elle s'aventure avec succès dans différentes associations professionnelles, sportives et féminines, parfois en tant que présidente.

Avec empathie et générosité, elle a apporté à différentes reprises durant toute sa vie, son aide, son hospitalité, un soutien indéfectible à des jeunes gens et des jeunes filles en difficulté, engageant ses compétences au service de leur réalisation et de leur autonomie ; parmi eux des étudiant·e·s, des exilé·e·s et des adolescent·e·s.

wikipedia

TOP ^

Encourager les femmes à poursuivre des études supérieures

Tout en sachant tenir compte du relativisme culturel de son époque, Erna Hamburger souhaitait que les femmes puissent progressivement accéder partout dans le monde à des études supérieures et à des choix professionnels équivalents à ceux des hommes, sans discrimination de genre à compétence égale.

Pendant de nombreuses années, elle a œuvré dans ce sens pour différents mouvements de femmes. C'est ainsi qu'elle a présidé l'Association vaudoise des femmes diplômées des universités (ASFDU), elle-même affiliée à la Fédération internationale des femmes diplômées des universités (FIFDU / GWI) et l'Association suisse des femmes de carrières libérales et commerciales et en premier lieu le Club de Lausanne de cette association, affiliés à la Fédération internationale de femmes professionnelles et d’affaires (BWP), mouvements de femmes qui portent l'empreinte du féminisme libéral.

Il reste à souligner l'aspect éclairé, modéré et aisé de ses aspirations féministes, issues en partie de la résonance et de l'appel qu'éveillait en elle la Déclaration universelle des droits humains dont elle était contemporaine.

Auditoire Erna Hamburger
ErnaHamburger.png

L'UNIL lui a rendu honneur en 2003 en attribuant le nom d'Erna Hamburger à son plus grand auditoire dans le bâtiment Amphimax, espace polyvalent d'une capacité de 1000 personnes et qui peut être partagé en deux salles autonomes, respectivement de 600 et 400 places.

Prix Erna Hamburger à l'EPFL
Capture d’écran 2020-05-25 à 10.41.55.png

Le prix Erna Hamburger est décerné chaque année par EPFL · WISH foundation :
La Fondation EPFL-WISH, Women in Science and Humanites, constituée sur l'initiative des professeures de l'EPFL, a pour but de favoriser la recherche et la promotion des femmes de l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne - EPFL.

Parmi d'autres actions, la Fondation décerne chaque année le Prix Erna Hamburger couronnant une carrière féminine exemplaire dans les sciences.

Erna Hamburger, personnalité remarquable, était ingénieure électricienne et docteur ès sciences techniques. Elle fut la première femme nommée professeure ordinaire à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne.

TOP ^

TOP ^

Partagez: