Matthieu Lett

| Principaux axes de recherche | Projet de recherche actuel | Parcours universitaire | Positions institutionnelles | Bourses et distinctions | Organisation d'événements scientifiques | Participation à des colloques et communications non publiées | Blog et activités numériques | Autres | Liste des publications
 

 

Docteur ès lettres de l’université de Lausanne et docteur en histoire de l’art de l’université Paris-Nanterre ; Diplômé de Troisième Cycle de l’École du Louvre.

Post-Doc du Fonds national Suisse invité au Centre allemand d’Histoire de l’Art (Paris) et au Zentralinstitut für Kunstgeschichte (Munich)

Chercheur associé à l’université de Lausanne

Principaux axes de recherche

  • La peinture en France sous le règne de Louis XIV
  • Art des cours européennes (XVII e -XVIII e siècle), principalement France, Espagne et Saint-
  • Empire romain germanique
  • Rapports entre décor et architecture
  • Versailles et les résidences princières européennes

Projet de recherche actuel

« Peindre en petit. La miniature comme art somptuaire dans l’Europe des cours (1600-1800) : pratiques, usages, circulations. Le cas de la France et de la Bavière »

Ce projet consiste à mener une étude comparée de l’art de la miniature (scènes mythologiques, allégoriques et historiques, portraits, paysages) à la cour de France et de Bavière au XVIIe et au
XVIIIe siècles, non seulement sous l’angle de la production, mais aussi des usages et des modes de présentation, dans la perspective des échanges entre ces deux cours. Il s’agit de poser les
fondements d’une étude plus ambitieuse qui sera élargie à l’échelle européenne. Quatre axes sont privilégiés, à savoir : 1. Les enjeux liés au petit format ; 2. Le statut des miniaturistes et la pratique
de la miniature à la cour (commandes, genres, spécialisations, mobilités et milieu social des artistes) ; 3. La place de la miniature dans les résidences princières (collections, présentation des
œuvres) ; 4. Les pratiques et les usages spécifiquement féminins de la miniature.

Parcours universitaire

2014-2019 : Doctorat en histoire de l’art, Université Paris-Nanterre, Université de Lausanne. Sujet : « Les escaliers d’honneur des édifices princiers : architecture et décor d’une pièce
d’apparat dans l’Europe de la première moitié du XVIIIe siècle ». Thèse soutenue le 14 décembre 2019 à Lausanne devant un jury composé de Nicolas Bock (président), Marianne
Cojannot-Le Blanc (codirecteur), Thomas Gaehtgens (examinateur), Chantal Grell (rapporteur), Martial Guédron (rapporteur), Christian Michel (codirecteur).

2010-2014 : Thèse de troisième cycle, École du Louvre. Sujet : « Peindre pour Louis XIV. René-Antoine Houasse (1645 (?)-1710), de Versailles à Trianon ». Mention très honorable avec
les félicitations du jury. Thèse soutenue le 18 février 2014 à Paris devant un jury composé de Olivier Bonfait (directeur), Marianne Cojannot-Le Blanc (rapporteur), Thomas Kirchner
(examinateur), Alain Mérot (président du jury), Nicolas Milovanovic (rapporteur) et Béatrice Sarrazin (examinateur).

2010-2011 : M2 Recherche en Histoire de l’Art, Université de Provence. Sujet : « René-Antoine Houasse (1645 (?)-1710) et la peinture d’histoire autour de 1700 », sous la direction du
professeur Olivier Bonfait. Mention très bien.

2009-2010 : M2 Recherche appliquée aux collections, École du Louvre. Sujet : « Recherches sur le peintre René-Antoine Houasse (1645 (?)-1710) », sous la direction du professeur Olivier
Bonfait. Mention très bien.

2008-2009 : M1 Muséologie, École du Louvre. Sujet : « Le Petit Appartement de Louis XIV à Versailles (1684-1715) : espace, usages et collections », sous la direction de Béatrix Saule et
Nicolas Milovanovic en partenariat avec le Centre de Recherche du Château de Versailles. Mention très bien.

2005-2008 : Premier cycle, École du Louvre, spécialités histoire de la peinture française et héraldique. Mention assez bien.

Positions institutionnelles

1er février 2020-31 juillet 2021 : POST-DOC DU FONDS NATIONAL SUISSE (Early Post-Doc Mobility), invité au Centre allemand d’histoire de l’art à Paris (1 er février 2020-31 juillet 2020) et au
Zentralinstitut für Kunstgeschichte à Munich (1 er août 2020-31 juillet 2021). Financement d’un projet de recherche individuel intitulé « Peindre en petit. La miniature comme art somptuaire
dans l’Europe des cours (1600-1800) : pratiques, usages, circulations. Le cas de la France et de la Bavière ».

1er septembre 2018-13 janvier 2020 : ATTACHÉ TEMPORAIRE D’ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE en histoire de l’art moderne, université Paris-Nanterre (100 %).

1er novembre 2014-30 août 2018 : ASSISTANT, université de Lausanne (100 %). Membre du projet de recherche financé par le Fonds National Suisse « L’art et la démocratie : la naissance d’une question. Les réflexions sur la place et le statut des arts du dessin (juillet 1789-août 1792) », sous la direction de Christian Michel.

1er octobre 2013-30 septembre 2014 : INGÉNIEUR D’ÉTUDE 2 e classe, Université Paul Valéry-Montpellier 3 (50 %), pour le projet de recherche « LexArt – Words for Art : The Rise of a Terminology (1600-1750) » financé par l’European Research Council, Advanced Grant n°323761, sous la direction de Michèle-Caroline Heck.

1er août 2012-31 décembre 2012 : DOCUMENTALISTE SCIENTIFIQUE, Paris musée du Louvre, département des peintures (80 %). Chargé de l’organisation de journées d’étude internationales « Goya » sous la direction de Guillaume Kientz, conservateur en charge des peintures espagnoles.

Juin 2011-avril 2012 : CHARGÉ D’ÉTUDE, Paris, musée du Louvre, direction de la production culturelle (70 %). Chargé de production de l’exposition Louvre - DNP Museum Lab « El niño azul. Goya et la peinture espagnole au Louvre » à Tokyo (27 avril-28 octobre 2012).

1er février 2010-31 mai 2010 : Stage de recherche (50 %) à la conservation du château de Versailles.

1er septembre 2009-30 juin 2010 : MONITEUR-ÉTUDIANT à la bibliothèque de l’Institut National d’Histoire de l’Art (50 %).

Juillet-août 2009 : Stage de recherche à l’Historic New England, Boston, États-Unis (100 %).

Septembre 2008 : Stage au Musée des Beaux-Arts de Nancy (100 %).

Juillet-août 2008 : Stage au Musée Tomi Ungerer, Centre International de l’Illustration, Strasbourg (100 %).

Bourses et distinctions

Bourse de recherche de la Société Académique vaudoise, 2019.

Prix senior d’encouragement à la recherche en histoire de l’art de l’Association Suisse des Historiens et Historiennes de l’Art (ASHHA), 2016.

Bourse de l’École des hautes études hispaniques et ibériques, Madrid, Casa de Velázquez, 2015.

Prix de l’association de l’École du Louvre, 2014.

Financement de la participation à la Summer School du projet ERC « PALATIUM – Court Residences as Places of Exchange in Late Medieval and Early Modern Europe », Madrid, Fundación Carlos de Amberes – Casa de Velázquez, 2013.

Allocation de recherche de l’École du Louvre, Fondation Daniel et Nina Carasso, 2012-2013.

Bourse de l’École Française de Rome pour une mission en Histoire de l’Art à la Villa Médicis, 2011.

Bourse de la French Heritage Society pour un stage à Boston (États-Unis), 2009.

Organisation d'événements scientifiques

Colloque « Art et démocratie », avec Christian Michel, Desmond-Bryan Kraege et Sibylle Menal, université de Lausanne, 8 juin 2017 et 14-15 septembre 2018.

Colloque international « Décor et architecture (XVIe - XVIIIe siècles) : entre union et séparation des arts », avec Carl Magnusson et Léonie Marquaille, université de Lausanne, 24-25 novembre 2016 et 15-16 novembre 2017. Un recueil d’article sous presse aux éditions Peter Lang.

Journées d’étude internationales « Goya », avec Guillaume Kientz, Paris, musée du Louvre, Centre de restauration des musées de France ; Lens, musée Louvre-Lens ; Lille, Palais des Beaux-Arts, 22-24 janvier 2013.

Participation à des colloques et communications non publiées

« Le Brun et Louis XIV dans les débats révolutionnaires sur le système des arts (1789-1793) », colloque « Le mythe Le Brun, entre attaques et critiques », dir. Olivier Bonfait, Paris, Centre allemand d’histoire de l’art, 16-17 décembre 2019.

« La référence au règne de Louis XIV et aux débuts de l’Académie dans les débats sur la réformedu système des arts en France entre 1789-1792 », colloque « Art et démocratie », dir. Christian Michel, université de Lausanne, 13-14 septembre 2018.

« Justifier l’utilité des Beaux-Arts à Genève. Le Rapport sur les arts et professions (1794) de Jean-Pierre Saint-Ours à la lumière des argumentaires parisiens », colloque « Saint-Ours aujourd’hui », dir. Jan Blanc, Genève, Société des arts, université de Genève, 3-5 décembre 2015 (avec Sibylle Menal et Desmond-Bryan Kraege).

« Les tableaux mythologiques de Trianon à l’épreuve de l’interprétation », colloque « Du corpus à l’exégèse : interpréter la peinture du XVII e siècle en France, entre provinces et capitales européennes, 2/3 – Trajets de l’interprétation », dir. Frédéric Cousinié, dir., 10-11 décembre 2015, Rouen, Université de Rouen, musée des Beaux-Arts de Rouen.

« La réception de Goya en France au XIX e siècle », colloque international « Goya en question(s) », dir. Guillaume Kientz, Paris, auditorium du musée du Louvre, 24 avril 2013.

« La Galerie espagnole de Louis-Philippe au Louvre (1838-1848) », conférence, Castres, musée Goya, 10 janvier 2013.

« Les tableaux mythologiques pour le Trianon de Marbre (1688-1706) », Premières journées doctorales de l’APAHAU. Commande et création, dir. Olivier Bonfait, Aix-en-Provence, université de
Provence, 7-9 octobre 2010.

Blog et activités numériques

Juin 2018-aujourd’hui : administrateur du carnet de recherche Le Brun-Lab. L’actualité de la recherche sur Charles Le Brun et son milieu (https://lebrunlab.hypotheses.org/). Mise en ligne de ressources documentaires (description des œuvres de Le Brun par Nivelon, inventaire après-décès, etc.) et publication de billets d’actualité (veille du marché de l’art, actualité de la recherche et des expositions, etc.).

Décembre 2010-aujourd’hui : développeur et co-administrateur avec Olivier Bonfait du Blog de l’APAHAU, Recherche et enseignement en archéologie et histoire de l’art (http://blog.apahau.org). Coordinateur de l’équipe de rédaction et webmaster. Plus de 500 articles et annonces d’événements scientifiques français et étrangers publiés.

Autres

Membre du comité scientifique du colloque « Le mythe Le Brun, entre attaques et critiques » (Paris, Centre allemand d’histoire de l’art, en partenariat avec l’Université de Bourgogne, Centre Georges Chevrier, 16-17 décembre 2019).

Membre du comité scientifique pour la restauration du plafond du salon de l’Abondance à Versailles (2012-2013).

Liste des publications

 

OUVRAGE

Matthieu Lett, René Antoine Houasse (ca. 1645-1710). Peindre pour Louis XIV, Paris, Arthena, 2020, 304 p., 300 ill. Ouvrage publié avec le soutien du CNL et de l’Association de l’École du Louvre, en partenariat avec le Château de Versailles.


CO-DIRECTION D’OUVRAGE

Matthieu Lett, Carl Magnusson et Léonie Marquaille, dir., Décor et architecture (XVIe-XVIIe siècles) : entre union et séparation des arts, Berne, Peter Lang, à paraître en 2020.


CHAPITRES D’OUVRAGES

Art et démocratie. Les débats sur les arts du dessin dans les premières années de la Révolution française, anthologie de textes établie par Desmond-Bryan Kraege, Cyril Lécosse, Matthieu Lett, Sibylle Menal, sous la direction de Christian Michel, Droz, à paraître en 2020.

Matthieu Lett, « La Petite Galerie », dans Versailles disparu de Louis XIV, Arles, Honoré Clair, Versailles, éditions du château de Versailles, 2019, p. 89-112.


ARTICLES DANS DES REVUES À COMITÉ DE LECTURE

Matthieu Lett, « Du château des rois au palais de la Nation : Versailles et le musée spécial de l’École française (1797-1804) », Histoire de l’art, n° 83, à paraître (accepté par le comité de lecture).

Matthieu Lett, « Fable, conversation et peinture en France autour de 1700 : les tableaux mythologiques de Trianon à l’épreuve de l’interprétation », XVIIe siècle, n° 284, 2019, p. 103-120.

Quentin Arguillère, Emmanuel Joyerot, Matthieu Lett et Élisabeth Ravaud, « Le Mars et Vénus de Nicolas Poussin : étude scientifique et restauration », Revue de l’Art, n° 198, 2017-4, p. 63-67.

Matthieu Lett, « “L’autheur de ce magnifique ouvrage“. Charles Le Brun et l’escalier des Ambassadeurs à Versailles », Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles [En ligne], 2017, mis en ligne le 22 décembre 2017, URL : http://journals.openedition.org/crcv/14452.

Béatrice Sarrazin, Matthieu Lett, Bertrand Rondot, Xavier Beugnot, Marie-Ange Laudet-Kraft, David Prot et Cécile des Cloizeaux, « Le décor du plafond du salon de l’Abondance », Versalia, n° 19, 2016, p. 43-70.

Matthieu Lett, « Gardes des tableaux et gestion des collections royales de peinture autour de 1700 : à propos d’une version inédite de l’inventaire des tableaux de Louis XIV par Nicolas Bailly », Bulletin de la Société de l’histoire de l’Art français, 2012 [2013], p. 77-114.


ACTES DE COLLOQUE

Matthieu Lett, « Talents et rapports d’autorité : la question de la répartition de l’invention et des compétences sur le chantier du nouveau palais royal de Madrid (1737–ca. 1765) », dans Matthieu Lett, Carl Magnusson et Léonie Marquaille, dir., Décor et architecture (XVIe-XVIIIe siècles) : entre union et séparation des arts, à paraître, Peter Lang, 2020 (voir co-direction d’ouvrage).

Matthieu Lett, « René-Antoine Houasse (vers 1645-1710) : enjeux méthodologiques du catalogue raisonné d’un collaborateur de Le Brun », dans Dominique Jarrassé, dir., Le catalogue dans tous ses états, Paris, École du Louvre, Documentation française, 2014, p. 23-30.

Matthieu Lett, « Les tableaux du Petit Appartement de Louis XIV à Versailles (1684-1715) », dans Nicolas Milovanovic et Alexandre Maral, dir., Louis XIV : l’image et le mythe, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014, p. 33-59.


CATALOGUES D’EXPOSITION

Matthieu Lett, « L’art classique comme objet de collection : Louis-Philippe et la peinture française des XVII e et XVIII e siècle », dans Valérie Bajou, dir., Louis-Philippe et Versailles, Paris, Somogy, 2018, p. 124-127.

Matthieu Lett, « René-Antoine Houasse, Iris réveillant Morphée ou la Grotte du Sommeil », cat. 72 dans Alexandre Maral et Nicolas Milovanovic, dir., Versailles et l’Antique, Paris, Artlys, 2012, p. 314-317.


ÉDITION MISE À JOUR

Antoine Schnapper, Tableaux pour le Trianon de Marbre (1688-1714), éd. de Nicolas Milovanovic assisté de Matthieu Lett, Paris, RMN-Société des Amis de Versailles, 2010.


EN PRÉPARATION

Matthieu Lett, Les escaliers d’honneur dans l’Europe des princes (1670-1760). Architecture et décor d’une pièce d’apparat. Remaniement du manuscrit de thèse en vue de sa publication.

Suivez nous:  

Lett.jpg

Contact

Section d’histoire de l'art
Bâtiment Anthropole
1015 Lausanne

Email: matthieu.lett@unil.ch

 

Partagez: