Harcèlement psychologique

Définition

Le harcèlement psychologique (ou mobbing) se définit par un enchaînement de propos ou d’agissements hostiles, répétés fréquemment pendant une période assez longue, qui visent à déstabiliser, isoler, marginaliser voire exclure une ou plusieurs personnes sur leur lieu de travail ou d’études.

 

Le harcèlement psychologique n’est en aucun cas toléré à l’Université de Lausanne.

Exemples

Exemples de harcèlement psychologique

 

  • Critiques et dénigrements répétés et injustifiés
  • Ridiculisations et humiliations
  • Refus de contact provoquant un isolement
  • Contacts et communications indésirables, sur le lieu d’études ou en dehors
  • Attaques sur la vie privée
  • Attribution de tâches très inférieures aux compétences, ou sciemment trop complexes

 

Ce qui n’est pas du harcèlement psychologique

  • L’agression ponctuelle, le conflit
  • Les exigences normales liées aux études
  • Le stress, qui peut être un indice de harcèlement mais ne constitue pas une preuve
Cyberharcèlement

Le cyberharcèlement consiste à tenir de manière répétée des propos menaçants, haineux, injurieux ou dégradants - que ceux-ci soient illustrés ou écrits - par le biais des technologies de la communication (réseaux sociaux, forums, sms, chats, mails), dans le but de blesser, menacer, humilier, ridiculiser ou exclure une personne.

 

Le cyberharcèlement peut relever tant du harcèlement psychologique que, lorsqu’il est à connotation sexuelle, du harcèlement sexuel.

 

Exemples de cyberharcèlement

  • Insultes
  • Menaces
  • Propos ou plaisanteries sexistes, racistes, homophobes, etc.
  • Propagation de fausses rumeurs
  • Diffusion de photos ou vidéos vexantes, falsifiées ou dénudées
  • Fabrication de profils truqués au contenu blessant
Sanctions

Pour les personnes sous contrat, des actes relevant de harcèlement psychologique avérés peuvent mener à des sanctions prononcées par la Direction, allant notamment de l’avertissement à la résiliation des rapports de travail.

 

Les sanctions pouvant être prononcées par le Conseil de discipline à l’encontre d’un·e étudiant·e ou d’un·e auditeur·trice sont réglées par la Loi sur l’Université de Lausanne (art. 77), qui prévoit l’avertissement, la suspension et l’exclusion.

Bases légales
En savoir davantage
Partagez:
Château de Dorigny  -  CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 45 19
Fax +41 21 692 45 15