Dans votre fonction d'encadrement ou de supervision, que faire face à du sexisme ou du harcèlement sexuel ?

Réagir

Vous devez réagir rapidement en cas de sexisme ou de harcèlement sur le lieu de travail ou d'études.

 

Pour ce faire :

  • Intervenez et mettez un terme aux propos sexistes ;
  • Prenez le problème au sérieux - si la personne victime de sexisme ou de harcèlement vient vous parler, écoutez-la de manière active, attentive et respectueuse ;
  • Discutez en aparté avec la personne ayant eu des propos sexistes pour lui faire comprendre que son comportement est inopportun et non acceptable au sein de l’UNIL ;
  • Si nécessaire, sollicitez le soutien et le conseil de votre responsable hiérarchique et/ou des autres instances compétentes aussi vite que possible ;
  • En cas de récidive, avertissez le Service des ressources humaines, qui vous accompagnera dans la gestion de situations difficiles ;
  • Avertissez votre étudiant·e ou votre collaborateur·trice que vous avez l’obligation de rapporter les situations potentiellement constitutives de harcèlement sexuel à la Direction. Indiquez-lui les personnes et instances qui pourront lui offrir du soutien ;
  • Posez des questions factuelles, consignez ces informations et faites-les valider par la personne ;
  • Informez la personne qui s’est plainte auprès de vous des suites données à son cas.

Ne banalisez pas la situation : rappelez-vous que c’est le ressenti de la personne victime qui doit être pris en considération et non pas une quelconque intention de nuire de la personne incriminée.

 

Gardez une approche strictement neutre - respectez le principe de la présomption d’innocence : la personne accusée a le droit d’être entendue, ne prenez donc pas parti.

Droits et devoirs

Les cadres ont l’obligation de signaler les cas de harcèlement dont ils ont connaissance.

 

De plus, les personnes exerçant une fonction d’encadrement ou de supervision à l’UNIL :

 

  • Adoptent un comportement adéquat envers leurs étudiant·e·s, subordonné·e·s ou collègues ;
  • Veillent à ce que leurs étudiant·e·s, subordonné·e·s ou collègues aient un comportement adéquat et respectueux les un·e·s envers les autres ;
  • Relaient auprès de leurs étudiant·e·s, collaboratrices et collaborateurs les mesures de prévention et les procédures d’intervention mises en place à l’UNIL, afin de prévenir les conflits, le harcèlement psychologique, le sexisme ou le harcèlement sexuel ;
  • Interviennent sans délai pour faire cesser tout comportement inadéquat dans une relation de travail ou d’études ;
  • Sollicitent les instances compétentes désignées par la Direction pour offrir de l’aide à tout·e membre de la communauté universitaire qui demande un soutien ;
  • Protègent les personnes concernées en cas de plaintes et d’enquêtes ;
  • En cas de cyberharcèlement, signalent à leur hiérarchie les propos problématiques échangés sur un réseau social entre des membres de la communauté universitaire.
Vous vous questionnez sur votre propre comportement

Quelqu’un vous a reproché de ne pas avoir respecté ses limites personnelles et/ou vous vous demandez si votre comportement a été adéquat ?

 

Le sexisme et le harcèlement ont de graves conséquences pour toutes les parties impliquées. Parlez-en avec des personnes de confiance, avec la personne directement concernée et/ou contactez les instances de soutien spécialistes en la matière. Si nécessaire, cherchez activement à modifier votre comportement.

Sexisme et harcèlement sexuel : dire non, dire stop, c'est mon job !

Partagez:
Château de Dorigny  -  CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 45 19
Fax +41 21 692 45 15