Réagissez

Dites stop

Essayez d’arrêter directement la personne par laquelle vous vous sentez ciblé·e en lui signalant clairement que son comportement n’est ni désiré, ni toléré.

 

Si vous craignez de vous confronter directement à cette personne ou si votre parole n’a pas été suivie d’effet, écrivez un courrier papier ou électronique. Vous noterez par écrit ce qui vous gêne et enjoindrez le ou la destinataire de s’abstenir à l’avenir de tout comportement importun.

 

N’oubliez pas de garder une copie de ce courrier.

Demandez de l'aide

Plusieurs instances accueillent les membres de la communauté universitaire pour les écouter, les guider et les informer sur le sexisme et le harcèlement et faire cesser ces comportements.

 

Vous pouvez :

  • Vous adresser au Bureau de conseils et de médiation qui pourra vous aider à trouver une solution et vous accompagner dans le déclenchement d’une procédure ;
  • Vous informer et demander conseil auprès d’une instance interne. Si ces instances sont informées d’une situation pouvant relever de harcèlement, elles sont dans l’obligation de la signaler à la Direction ;
  • Dans des cas relevant du droit pénal (p.ex. menace, contrainte sexuelle ou viol), déposer une plainte directement auprès d’un poste de police ;
  • En cas de cyberharcèlement, signalez à votre Décanat ou Direction de service les propos problématiques échangés sur un réseau social entre des membres de la communauté universitaire.
Portez plainte

Dans les cas relevant du droit pénal (diffamation, calomnie, injure, menace, contrainte sexuelle, viol), déposer une plainte directement auprès d'un poste de police.

 

En cas de cyberharcèlement, signaler au Décanat de votre faculté ou à la Direction de votre service les propos problématiques échangés (réseaux sociaux, forums, sms, chats, mails, etc.).

Consignez les incidents

À chaque occurrence de situations importunes, prenez des notes et écrivez ce qui s’est passé, quand et où les faits se sont produits, dans quel contexte et en présence de quelles personnes.

 

Demandez aux témoins de ces comportements de vous soutenir en cas de besoin de témoignages.

 

En cas de cyberharcèlement, prenez des captures d’écran et conservez les messages problématiques. Ces notes et traces vous seront utiles pour vous référer à des faits concrets et nommer des témoins.

Partagez:
Château de Dorigny  -  CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 45 19
Fax +41 21 692 45 15