Lexique grec à base de racines

Mon intérêt pour l’étude de l'évolution du vocabulaire (histoire du mot depuis son origine classique jusqu'au grec tardif de la koinê) sur la base de l'ouvrage Theologisches Wörterbuch zum Neuen Testament  de Gerhard Kittel s'est concrétisé, en 2012, par l'élaboration d'un projet de recherche concernant la constitution d'un vocabulaire grec du Nouveau Testament basé sur les racines.

Cette recherche a pour but de mettre sur pied un dictionnaire grec-français du Nouveau Testament sur la base de la racine des mots – essentiellement construit à partir de leur aspect sémantique. Une nouveauté pour la langue française, ce dictionnaire permettrait de soulager la charge de mémorisation au profit d’une réflexion analytique touchant à la formation des mots.

Il s'agit premièrement de rechercher toutes les racines de chacun des 6000 mots grecs du NT et de leur donner un sens dans la mesure du possible. Deuxièmement il s'agit de regrouper les mots apparentés par leur(s) racine(s) de base, soit de constituer un regroupement par familles de mots basés sur la ou les même(s) racine(s). Troisièmement, de donner à chaque mot une traduction raisonnée à partir du sens de sa racine. Le vocabulaire-source partant d'un sens classique s'adaptera au fur et à mesure de son développement à son contexte historique, littéraire et social jusqu'à son usage adopté par les auteurs du Nouveau Testament. Il s'agit donc là d'un travail de recherche étymologique et sémantique qui s'inscrit dans une étude d'ordre philologique.

L’objectif final est double: d’une part l'édition d'un dictionnaire sous forme de livre (Labor et Fides est intéressé à l'éditer) et d’autre part la réalisation d'un dictionnaire sous forme informatisée qui comportera des outils supplémentaires (tableaux, sources au complet, concordances, etc.). 
Le travail est réalisé en deux phases dont la première est actuellement terminée: elle a consisté à reprendre la liste informatisée (Strongs's Concordance) des 6000 mots environ du NT et à constituer un cadre d'analyse adéquat. Il s'agit actuellement de le compléter par des traductions en français, des descriptions (construction des mots) et le rattachement aux racines, dans le but de mettre en lumière l'histoire et l'évolution des mots. Une période de deux à trois ans (2018-2020) est à envisager pour voir l'aboutissement de ce double projet.

Responsables et co-responsables du projet :

Christiane Furrer, responsable - Thomas Naef, co-responsable, Simon Frey, co-responsable

Coût et financement

FTSR et Commission de Recherche

Durée du projet

3 ans

Publications (déjà publiées et à venir)

sera publié sur papier et au format électronique accessible en ligne

 

 


 


 
 

 

Partagez: