Bilat Loïse

L'argumentation libérale contemporaine : histoire de la construction, l'usage et la diffusion des caractéristiques stylistiques d'une idéologie entre 1938 et 2008

Cette thèse a pour objectif d'apporter un éclairage critique à l'histoire des idées politiques en mobilisant les outils de l'histoire, de la linguistique et de la sociologie. Ma recherche consiste à tester l'hypothèse d'une progressive acceptabilité sociale du système de pensée néoclassique, d'une position marginale dans les champs économique et politique de 1938 aux années 1970, jusqu'à son omniprésence actuelle sous l'appellation de « discours néolibéral ». Loin de vouloir examiner la présence a priori d'éléments néolibéraux dans les politiques publiques et le système économique actuel, ce travail vise à mieux définir ce qu'est la pensée libérale contemporaine en analysant ses sources avant de définir comment elle apparait dans notre univers sémiotique. D'une part, à l'aide des outils de la logique naturelle et de l'analyse de discours, je cherche à comprendre l'articulation argumentative de la pensée néoclassique et d'autre part, à l'aide de logiciels de Traitement automatique du langage et de recherches historiques, ma recherche souhaite analyser les transformations et les stabilités de ce système de pensée dans deux corpus non exclusivement économiques postérieurs à sa période de marginalité afin de mieux cerner le passage d'une idéologie restreinte à un champ spécifique à une idéologie dominante.


Afin de mieux définir ce qui constitue le « discours néolibéral » en tant que formation discursive, il s’agira tout d’abord de décrire les récurrences sémantiques et argumentatives d’un corpus d’auteur-e-s se déclarant « libéraux », « néolibéraux » et « libertariens » entre 1938 et 1957. Cette période est marquée par l’organisation du « renouveau libéral » au niveau international (Colloque Walter Lippman à Paris en 1938 ; Société du Mont-Pèlerin en Suisse en 1947 ; Mouvement objectiviste aux Etats-Unis au début des années 1950 ; Institute of Economic Affairs en Angleterre, en 1955 ; etc.) Ce corpus est constitué de textes en anglais et en français qui appartiennent à des genres différents (littérature, essai, discours oral) afin d’obtenir un panorama énonciatif représentatif de ce « renouveau libéral». Ce corpus est pour l’instant composé de textes de Friedrich August von Hayek, Raymond Aron et Ayn Rand. Ces textes seront analysés quantitativement (par la lexicométrie) et qualitativement (par des analyses argumentatives et en logique naturelle).


Au niveau lexicométrique, cette première partie du travail permettra de constituer une grille d’analyse sémantique à laquelle soumettre d’autres corpus de champs plus éloignés des « Think tanks » néolibéraux. Au niveau argumentatif, il s’agira de mettre en exergue quelques schèmes argumentatifs récurrents afin de voir comment ces arguments se transforment diachroniquement et à travers la prise de parole d’énonciateurs et d’énonciatrices aux statuts socio-culturels différenciés (journalistes, politicien-ne-s de gauche et de droite). Ces deux autres corpus se situent dans les champs politiques et médiatiques. Le corpus politique s’ancre dans l’époque de la « deuxième révolution conservatrice » autrement dit les années 1970-1985. Il est constitué des allocutions de Nouvel-An de l’Angleterre, de la Suisse, de la France et des Etats-Unis durant 15 ans afin de vérifier l’hypothèse d’un basculement du discours politique vers le néolibéralisme. Les allocutions de Nouvel-An étant fortement épidictiques (discours rituels renforçant les valeurs de la communauté), j’espère y montrer le passage d’une idéologie bien spécifique dans la doxa malgré la diversité des acteurs politiques. Le corpus médiatique quant à lui sera composé des éditoriaux d’un hebdomadaire suisse romand généraliste, L’Illustré. Arbitrairement, un éditorial tous les trois ans sera sélectionné la deuxième semaine de l’année civile entre 1938 et 2008 afin de vérifier une augmentation de la sémantique néolibérale dans ce type de papier d’opinion. Ces corpus seront analysés d’une manière plus lexicométrique qu’argumentative, toutefois certains passages des allocutions de Nouvel-An particulièrement représentatifs de l’appropriation politique de l’argumentation néolibérale seront analysés plus en détail.

Partagez:
Geopolis 5109 - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 32 10