Le Géant du Valais, un gros morceau de propagande

Exposition permanente: "Fossiles, archives de la vie", salle de la Harpe

Aux cours des deux dernières guerres mondiales, on assiste à la réouverture de nombreuses mines de charbon afin de garantir l'approvisionnement du pays. Dans le canton de Vaud, ce fut surtout le charbon de la Molasse, datant de l'ère tertiaire (environ 25 millions d'années), qui fut exploité dans l'Est lausannois et près d'Oron. Par contre en Valais, c'est avant tout des gisements datant de l'ère primaire (environ 310 millions d'années) qui furent excavés dans 21 mines différentes.

Geant_Mine.jpg
Le Géant du Valais lors de sa sortie de la mine de Chandoline.

La mine de Chandoline en particulier, dans la banlieue sud de Sion, avec ses 200 ouvriers, produisait d'importantes quantités d'anthracite, une variété de charbon souvent luisante et qui ne tache presque pas les doigts contrairement à la houille. La menace de pénurie de combustible jette alors un froid sur le pays. Un énorme bloc d'anthracite de Chandoline, appelé le "Géant du Valais" est donc promené sur les routes afin de rassurer la population.

Geant_Camion.jpg
Tournée de propagande sur un camion de l'entreprise J. Dionisotti.

Le "Géant du Valais" a terminé sa tournée au Comptoir suisse de Lausanne en 1942 et notre Musée en a conservé un gros fragment de quelques centaines de kilos, aujourd'hui exposé dans la galerie de paléontologie (eh oui, les charbons sont des restes de végétaux fossiles!).

Suivez nous:    
Partagez:
universite_de_lausanne-logo.svg