Les dinos débarquent au Palais de Rumine !

"Nos monstres du Mésozoïque" attendent les visiteurs

Avec une des plus riche collection de paléontologie de Suisse, le Musée cantonal de géologie n'avait pourtant presque pas de restes de dinosaures à présenter au public, si ce n'est quelques moulages de membres d'un iguanodon de Belgique et deux ou trois ossements épars. Grâce à un important don de l'Association des Amis du Musée de géologie, ce n'est désormais plus le cas: un squelette entier de platéosaure accueille les visiteurs à l'entrée de l'exposition "Fossiles, archives de la vie". Vivant à la fin du Trias, vers 240 millions d'années, le platéosaure est l'ancêtre des "longs cous", les grands herbivores du Jurassique et du Crétacé. Notre squelette, d'une longueur de 5.50 mètres, est la réplique du dinosaure de Frick (Argovie), Plateosaurus engelhardti, le seul dinosaure entier trouvé à ce jour en Suisse. A l'époque des dinosaures, notre pays était essentiellement sous la mer, les Alpes ne s'étaient pas encore formées et seules quelques zones étaient parfois émergées. Animaux terrestres, les dinosaures n'ont donc guère eu la possibilité de fréquenter la Suisse primitive mais ont néanmoins laissé de nombreuses traces de pas dans le sable de nos plages anciennes, comme en témoignent les dalles aux empreintes du Jura ou d'Emosson. Un seul reste de dinosaure a été découvert dans le canton de Vaud, il s'agit d'une dent isolée trouvée au-dessus de Corbeyrier et exposée pour la première fois à l'occasion de ce réaménagement.

Et notre platéosaure n'est pas tout seul car un immense crâne d'un de ses confrères carnivores, un Tyrannosaurus rex, montre ses longues dents acérées près de la porte d'entrée de la salle. Ce crâne est une fidèle réplique de Stan, le tyrannosaure le plus complet et le mieux préservé jamais trouvé. Objet de nombreuses études scientifiques, ce crâne a la particularité de présenter des traces de blessures. Sur sa mâchoire inférieure une perforation pourrait être due à un combat avec un confrère, alors que celle située près de son nez est interprétée comme le résultat d'ébats amoureux!

De plus, un ptérosaure du genre Anhanguera étend ses ailes d'une envergure de 4.50 mètres au-dessus des vitrines. C'est la réplique d'un squelette complet découvert au Brésil dans des conditions de fossilisation exceptionnelle. En effet, les os de ptérosaure, en raison de leur structure très légère facilitant le vol, sont rarement préservés dans l'enregistrement fossile.

Ces trois nouvelles acquisitions associées à notre fameux squelette d'ichtyosaure, un reptile marin, constituent une nouvelle partie de notre exposition permanente, dédiée aux monstres de l'ère secondaire.

Tyranno_Plateo.jpg
Le platéosaure vu au travers des crocs du T.rex.

Anhanguera_Pterosaure.jpg
Le ptérosaure Anhanguera tient un poisson dans sa bouche

Ichthyosaurus_Holzmaden.jpg
Le squelette d'ichtchyosaure, provenant d'Holzmaden, mesure 2,5 mètres de long

Partagez:
UNIL - Anthropole - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 44 70
Fax +41 21 692 44 75
universite_de_lausanne-logo.svg