Domaines d'expertise

Axes de recherche | Enseignements dans le domaine de l’éducation et formation
 

Axes de recherche

Inégalités et discriminations

Les différents types d’inégalités (origine sociale, genre, parcours migratoires, handicap) sont au centre des travaux, présents et passés, sur l’éducation et la formation de plusieurs chercheur.e.s de l’OBSEF.

S’interrogeant plus particulièrement sur leurs articulations, ces travaux analysent les trajectoires et caractéristiques des personnes impliquées dans les phénomènes éducatifs (professionnel.le.s, usagers.usagères). Ils portent également sur les politiques, dispositifs et pratiques qui favorisent l’égalité.

Ils concernent les différents niveaux de l’éducation et de la formation (de l’école primaire à l’enseignement supérieur en passant par le secondaire post-obligatoire) et s’inscrivent dans différents champs, tels l’orientation professionnelle, la santé, les transitions ou encore les rapports aux savoirs. Les méthodes utilisées pour traiter de cette question centrale ont pour originalité de combiner l’analyse quantitative et des méthodes compréhensives

Personnes ressources : Farinaz Fassa, Jean-Marie Le Goff, Nicky Le Feuvre, Pierre-Emmanuel Sorignet

Parcours, trajectoires et transitions

Cet axe couvre des travaux portant sur la question des parcours des individus. Ceux-ci sont étudiés sous trois angles.
Certains travaux choisissent l’angle de l’analyse des trajectoires, soient-elles éducatives, professionnelles, migratoires ou plus généralement de vie.

D’autres travaux se centrent sur certains moments ou événements clés qui marquent ces parcours, comme le passage à l’âge adulte, le vieillissement, les choix d’orientation, l’insertion professionnelle et la transition école-travail, ainsi que les transitions professionnelles et les réorientations de carrière.

D’autres encore, étudient ces trajectoires et ces moments ou événements clés du point de vue des processus et facteurs qui les influencent, tels que la construction identitaire, l’apprentissage, les inégalités, notamment de genre et les soutiens sociaux et institutionnels.

Les méthodes utilisées pour traiter de ces questions ont pour originalité de combiner méthodes quantitatives et compréhensives.

Personnes ressources : Jonas Masdonati, Jacques-Antoine Gauthier, Lavinia Gianettoni, Bruno Suchaut

Apprentissage en contextes

Les travaux de recherche des membres de l’OBSEF étudient les relations entre l’apprentissage et d’autres phénomènes comme l’intégration socioprofessionnelle et sociale, la professionnalisation, la sélection, l(a ré)orientation  professionnelle, la production des inégalités, et la construction des identités.

Les chercheurs abordent ces questions dans différents contextes en insistant sur les spécificités (historiques, politiques et culturelles) de ces situations et dispositifs : l’école obligatoire, dans différentes disciplines dont l’éducation sportive, les institutions de la formation supérieure et professionnelle (sportifs, enseignants, formateurs, psychologues, de la santé) ainsi que des contextes plus informels comme le cabinet du médecin ou la famille.

Différentes populations sont concernées par ces travaux : les enfants d’âge scolaire, mais aussi les jeunes adultes en transition et en formation professionnelle, ainsi que les adultes. La question du genre est également prise en considération, ainsi que les  personnes porteuses de handicap.

Les chercheurs apportent des contributions originales en indiquant l’importance de la matérialité et de la distribution de l’activité d’apprentissage dans des dispositifs impliquant  des objets (outils de mesure du diabète, documents pédagogiques, etc.), mais aussi le corps et les dimensions gestuelles des relations interpersonnelles.
Les méthodes utilisées pour traiter de ces questions ont pour originalité de combiner méthodes quantitatives et compréhensives.

Personnes ressources: Nathalie Muller Mirza, Michèle Grossen, Fabrizio Butera, Grégoire Zimmermann, Denis Hauw, Anne Marcellini

Dispositifs, curricula et politiques d’éducation et de formation

Cet axe regroupe les travaux des chercheur.e.s de l’OBSEF qui portent sur les dispositifs mis en place pour transmettre et constituer les savoirs, savoir-faire et savoir-être qui sont au cœur des processus éducatifs et de formation. L’accent est mis sur les aspects normatifs qui organisent l’apprentissage et l’action des différents acteurs et actrices de l’éducation et de la formation (professionnel et usagers) et sur les résistances auxquelles elles et ils peuvent donner naissance.

Il inclut les recherches qui traitent des dispositifs explicites (des lois, des textes politiques et règlements ou des curricula d’études) ou implicites au sein desquels s’inscrivent les processus éducatifs et de formation. Les travaux de cet axe portent également sur les effets des dispositifs sur les différentes catégories d’acteurs et actrices  et sur leurs trajectoires de formation et de vie.

Il englobe de ce fait des sujets aussi divers que l’alternance en formation professionnelle et ses références implicites, les modalités de la reconnaissance des formations, leurs normes et leurs effets sur les différents types de savoirs et sur les acteurs et  actrices, ou encore l’organisation pratique et matérielle des processus d’apprentissage.

Les méthodes utilisées pour traiter de ces questions ont pour originalité de combiner méthodes quantitatives et compréhensives.

Personnes ressources : Benoît Dompnier, René Knüsel, Alain Clémence

Expertise méthodologique

Les chercheur·e·s de l’OBSEF ont développé une expertise méthodologique très large qui combine les approches qualitatives et quantitatives, parfois dans les mêmes recherches. Les travaux sur les inégalités et les discriminations; les parcours, trajectoires et transitions, l’apprentissage  en contexte ou les dispositifs, curricula et politique sont par exemple fondés sur :

  • la conception de questionnaires originaux
  • des analyses secondaires de base de données existantes
  • des analyses statistiques descriptives
  • des analyses séquentielles et d’événements
  • des analyses lexicales assistées par ordinateur

mais aussi sur

  • l’analyse de documents officiels
  • des entretiens compréhensifs semi-structurés ou libres, et entretiens biographiques
  • des observations ethnographiques
  • des analyses narratives, de discours et d’interactions dans différents contextes
  • l’évaluation des dispositifs matériels ou symboliques.

Personnes ressources: Farinaz Fassa, Jean-Marie Le Goff, Nicky Le Feuvre, Pierre-Emmanuel Sorignet, Jonas Masdonati, Jacques-Antoine Gauthier, Lavinia Gianettoni, Bruno Suchaut, Nathalie Muller Mirza, Michèle Grossen, Fabrizio Butera, Grégoire Zimmermann, Denis Hauw, Anne Marcellini, Benoît Dompnier, René Knüsel, Alain Clémence.

TOP ^

Enseignements dans le domaine de l’éducation et formation

news_obsef.png
Les news de l'OBSEF

Partagez: