FAQ

Retrouvez ci-dessous des éléments de réponse pour les problématiques les plus récurrentes liées à la gestion des données de recherche à l'UNIL.

 

Dans le cas où vous n'auriez pas trouvé les informations que vous recherchiez, n'hésitez pas à contacter le service UNIRIS ou les consultant·es recherche des facultés.

Questions générales

Puis-je disposer librement de mes données de recherche ? À qui appartiennent les données de recherche liées à mes projets ?

Quel que soit l'endroit où sont stockées les données et indépendamment du support de stockage, toute donnée créée ou modifiée dans le cadre de l'activité professionnelle d'un collaborateur UNIL est protégée par le droit d'auteur mais appartient à l'UNIL. Cela signifie que pour toute utilisation autre qu'à des fins scientifiques et académiques, l'accord de la Direction est nécessaire (p.ex. pour une commercialisation). Plus d'informations.

Je quitte l’Université. Puis-je emporter mes données ?

En cas de départ d'un chef de groupe (Principal Investigator), une copie de toutes les données créées ou modifiées durant l'activité professionnelle doit être restituée au décanat de sa faculté (Directive 4.5 Art. 19 al.1) quel que soit le degré de confidentialité, accompagnée des informations nécessaires à leur compréhension et leur gestion. Pour ce faire, nous recommandons de les enregistrer sur l'espace de stockage NAS. En cas d'utilisation commerciale, l'accord préalable de la Direction de l'UNIL est nécessaire.

 

S’il le désire, le PI peut demander par l’intermédiaire de sa faculté l’autorisation d’emporter une copie des données de recherche de son groupe de recherche. En cas d’accord de sa faculté, un contrat de cession entre l’UNIL et l’institution accueillant le PI est établi et signé en conformité avec la Directive 4.1 de la Direction de l’UNIL sur la signature des contrats de recherche (contrat de cession). Si des données personnelles sont concernées, les dispositions en la matière sont réservées.

Qui est responsable des données de recherche et de leur bonne gestion ?

Le Principal Investigator (PI) a la responsabilité de faire en sorte que les données de recherche de son groupe de recherche soient gérées tout au long de leur cycle de vie, depuis leur création ou réception jusqu’à leur destruction ou archivage, dans le respect de la législation applicable et des directives de l’UNIL ou, lorsque les données sont reçues d’un tiers, selon les conditions contractuelles convenues  (Directive 4.5 Art. 10 al.1).

Où puis-je stocker mes données professionnelles à l'UNIL ? Quelles sont les infrastructures à ma disposition ?

L’UNIL encourage les collaborateurs à sauvegarder toutes leurs données professionnelles générées dans le cadre de leur activité à l’UNIL sur les infrastructures institutionnelles de l'Université (Directive 4.5 Art. 8 al. 2). À cette fin, le Centre informatique de l’UNIL (Ci) met à disposition un serveur NAS de stockage.

Le serveur NAS Isilon de l'UNIL est un service de stockage sûr et robuste qui garantit la sécurité et la pérennité de vos données professionnelles. Ce serveur de stockage en réseau est disponible pour toutes les personnes sous contrat UNIL et offre un taux élevé de disponibilité. Il est partagé en deux arborescences distinctes – recherche et administratif – qui permettent d’organiser les données en fonction de leur nature. Plus d'informations.

Quels sont les ressources informatiques dédiées à la recherche à l’UNIL ? Quelles en sont les conditions d’utilisation ?

Depuis juin 2019, le Centre informatique de l’UNIL a renforcé ses services dédiés à la recherche à l’Université en créant la Division calcul et soutien à la recherche (DCSR). Cette unité est compétente pour conseiller les chercheurs et leur offre des infrastructures nouvelles pour le stockage et le traitement des données de recherche.

 

Le serveur NAS RECHERCHE (nas.unil.ch\RECHERCHE) est dédié au stockage des données de recherche organisées par projet pour chaque Principal Investigator (PI). Les infrastructures HCP permettent aux chercheurs de faire du calcul scientifique.

 

Pour bénéficier de ces ressources, les PI doivent remplir le formulaire de demande de la DCSR et, le cas échéant, soumettre un Data Management Plan (DMP) lorsqu’il s’agit d’une requête pour un espace de stockage lié à un projet de recherche.

 

Ces services sont payants et leur utilisation est facturée aux PI selon la grille tarifaire annuelle (accès UNIL authentifié) établie par le Centre informatique de l’UNIL.

Puis-je utiliser des services dans le Cloud (Dropbox, Google Drive, iCloud, etc.) pour traiter et stocker mes données ?

L’utilisation de services dans le Cloud doit répondre aux exigences légales de l’UNIL. De plus, toute utilisation de ces services se fait sous l’unique responsabilité de l’utilisateur qui en assume pleinement les risques en sachant qu'aucune assistance n’est offerte de la part du Centre informatique.

 

L'Université autorise l'utilisation de services de stockage tiers à condition que les données soient stockées en Suisse (Directive 6.9, art. 5). Si les données sont stockées à l'étranger, les données doivent être cryptées et la clé de cryptage doit être stockée en Suisse.

 

Malheureusement, la plupart des services connus ne satisfont pas ces critères (p.ex. Dropbox, Google Drive, iCloud, etc.). Actuellement, SWITCHDrive est le seul à remplir les conditions requises. Pour plus d'informations, veuillez-vous référer à la documentation du Centre informatique (Ci) relative à SWITCHDrive.

 

Nous attirons cependant votre attention sur le fait que l'utilisation de services dans le Cloud peut impliquer des risques pour vos données :

  • Le prestataire peut modifier sa prestation à tout moment (arrêt de service, changement du tarif, etc.).
  • En cas de perte de données, aucune assistance n’est fournie par le Centre informatique.
  • Les données peuvent éventuellement être lues et utilisées par des tiers (les législations étrangères sont souvent plus souples en matière de protection des données).

Vers les pages dédiées au stockage de vos données à l'UNIL.

Qui doit rédiger un Data Management Plan ?

Depuis octobre 2017, chaque requête au FNS doit inclure un plan de gestion des données (Data Management Plan ou DMP), de même que les projets soumis au programme de financement H2020.

Il est également prévu que chaque demande d’espace de stockage à la DCSR soit accompagnée d’un DMP. Plus d'informations.

Comment rédiger mon Data Management Plan ? Où puis-je trouver des informations concernant l’Open Data ?

UNIRIS a élaboré un modèle de Data Management Plan pour les chercheurs de l’UNIL et fournit des conseils personnalisés. Vers les pages dédiées au DMP..

 

Des formations sont organisées via le Graduate Campus sur la rédaction des DMP et sur la publication en Open Access. Pour consulter le calendrier des activités proposées et vous y inscrire, nous vous invitons à vous rendre sur leur site internet.

 

Des outils en ligne sont également à disposition des chercheurs: le canevas du FNS est disponible sur MyFNS et l'Institut Suisse de Bioinformatique (SIB) a créé un générateur de Data Management Plan compatible avec les exigences du FNS.

A l’UNIL, existe-t-il des logiciels pour faciliter la gestion du laboratoire et des stocks (LIMS, ELN, etc.) ?

Plusieurs projets sont en cours au niveau des universités pour répondre à ces questions (cf. CRUS). En effet, même s’il est très tentant d’utiliser un programme téléchargé depuis Internet qui répondrait au besoin d’un groupe de personnes, la gestion dépasse très rapidement les ressources (financières et humaines) et les connaissances (légales, informatiques, etc.) d’un seul groupe de recherche, voire même d'un département.

 

Nous observons que de plus en plus d’utilisateurs s’intéressant au remplacement du cahier de laboratoire papier souhaitent rendre la gestion des différents supports de données plus efficaces ou cherchent des solutions de gestion de stock pour le matériel utilisé dans les laboratoires.

 

Pour répondre à ce(s) besoin(s), le Service informatique FBM a testé plusieurs logiciels et est en contact très étroit avec la Faculté des Sciences de la vie de l’EPFL qui a déjà mis en place un système.

Comment partager des fichiers volumineux ?

L'application web SWITCHFileSender permet d'envoyer des fichiers de maximum 50Go à une liste de destinataires de votre choix (infos sur le site du Centre informatique).

Sous quelles conditions dois-je conserver mes données après la publication de ma recherche ?

Après publication, les données produites dans le cadre de la recherche doivent être conservées en sécurité pendant au moins 10 ans (Directive 4.2, art. 2.4). La responsabilité de la conservation appropriée des données incombe au chef de projet de la recherche. Plus d'informations.

Combien de temps dois-je garder mes données de recherche ?

En cas de dépôt de brevet et sur demande du bureau de transfert de technologie (PACTT), les données relatives aux brevets de l’UNIL seront conservées au minimum pour toute la durée de validité du brevet (20 ans) (Directive 4.5 Art. 15 al.2).

 

Les données liées à une publication doivent être déposées sur un dépôt non-commercial, sous réserve d’autres exigences formulées par l’organisme de financement de la recherche (Directive 4.5 Art. 15 al.3).

 

Les données non liées à une publication peuvent être archivées sur une infrastructure du Ci et/ou sur un dépôt non-commercial. La décision de dépôt est du ressort du PI (Directive 4.5 Art. 15 al.4).

 

Plus d'informations sur nos pages dédiées au stockage des données..

Questions en lien avec le FNS

Où puis-je trouver des informations sur l'obligation de rédiger un DMP dans le cadre de projets financés par le FNS ?

Depuis octobre 2017il est obligatoire d’inclure un Plan de gestion des données (Data Management Plan ou DMP) avec chaque requête. La FNS met à disposition un DMP dans le compte de chaque chercheur·e·s sur MyFNS .

Plus d'informations disponibles sur nos pages dédiées.

Mes recherches sont financées par le FNS et non l’Université. Donc elles m’appartiennent ?

En application de l’article 44 du Règlement général des subsides du Fonds National Suisse, la propriété des données de recherche initialement collectées ou créées à l’UNIL dans le cadre de recherches financées par ledit Fonds National Suisse est attribuée à l’UNIL, quel que soit le statut du collaborateur ayant mené les recherches (Directive 4.5 Art. 5 al.3).

Comment remplir l'onglet "set de données" dans le formulaire MyFNS ?

Le lien vers les données est à introduire sous mySNF, avec quelques métadonnées, notamment le DOI. Le nom du dépôt de données choisi est également à indiquer. Les données elles-mêmes ne doivent pas être chargées sur mySNF.

 

Les données doivent être rendues accessibles en même temps que la publication correspondante. Si la publication a lieu après la fin du projet, le lien vers les données doit être indiqué à ce moment-là et donc pas forcément à la fin du projet en tant que tel.

 

Le but de la politique Open research Data du FNS est de favoriser l’impact, la transparence et la reproductibilité des résultats de la recherche. A cet effet, le but est que ces données respectent les principes de données FAIR et puissent être accessibles par la suite. Le FNS ayant signé la déclaration DORA, la création de bases de données est également un output à prendre en compte dans le processus d’évaluation. Les données ne sont pas archivées au FNS mais mises à disposition sur des dépôts de données qui satisfont aux principes de données FAIR. Les liens vers les données étant introduits dans les données output de mySNF, ceux-ci seront notamment accessibles sur la base de données P3 du FNS.

Suivez nous:    

Plus d'informations ? Cliquez !

i_2-data-management-plan.png

Data Management Plan
 

i_3-organisation.png

Organisation & description
 

i_5-securite.png

Stockage & sécurité
 

i_8-archivage-perenne.png

Archivage & partage

Partagez:
Unicentre - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 20 81