Le vélo en Afrique subsaharienne

211209_bannière_web.jpg

Le vélo en Afrique subsaharienne. Pratiques et contraintes

Séminaire international organisé dans le cadre du projet « La place du vélo dans la planification urbaine en Afrique noire. Entre violences et logiques de mise à l'écart d'un outil de l'urbanisation durable au Cameroun » (Swiss Excellence Scholarship).

04 mars 2022 - en ligne (via Zoom)


La pratique du vélo présente des avantages économiques, sanitaires, environnementaux, etc. Après la marche, le vélo est le moyen de déplacement le moins onéreux. Il représente donc une chance pour la plupart des pays, notamment ceux situés en Afrique subsaharienne où les systèmes et réseaux de transports sont moins performants. Cependant, son expansion fait face à de nombreuses contraintes d’ordre structurelles, politiques et sociales. C’est autour de ces défis que ce séminaire est organisé pour discuter des pratiques et contraintes du vélo dans plusieurs pays africains.

 

Programme

  • 14h00 – 14h10    Introduction
    Patrick Rérat, Université de Lausanne, Suisse
     
  • 14h10 – 14h50    Mobilité quotidienne dans les villes d‘Afrique subsaharienne : quelle place pour le vélo ?
    Pascal Pochet, École Nationale des Travaux Publics de l’État, Lyon, France
     
  • 14h50 – 15h30    Assessing the determinants for bicycle use in a medium sub saharan African city. Case of Quelimane, Mozambique
    Classio Joao Mendiate, University of Lurio, Nampula, Mozambique
     
  • 15h30 – 15h50    Pause
     
  • 15h50 – 16h30    Une mobilité contrainte pour les cyclistes à Bamako
    Issa Togola, Point Sud, Bamako, Mali
    Issa Fofana, Point Sud et Université des Sciences Sociales et de gestion de Bamako, Mali
     
  • 16h30 – 17h10     Le vélo à Yaoundé et Douala (Cameroun). État des lieux et analyse des blocages d’un mode de déplacement en mal de reconnaissance
    Salifou Ndam, Université de Lausanne, Suisse / Université de Yaoundé 1, Cameroun
     
  • 17h10 – 18h00    Discussion
    Armand Leka Essomba, Université de Yaoundé 1 / CERESC, Cameroun
    Pascal Pochet, École Nationale des Travaux Publics de l’État, Lyon, France
    Patrick Rérat, Université de Lausanne, Suisse

 

pdfindex.gif Affiche  (224 Ko)

Partagez: