Vélotactique, de l’urbanisme tactique cyclable au changement durable

amenagement_cyclable_geneve.jpg

Chercheuses / Chercheurs :

Noëlle Guinard, Lucas Haldimann, Lauren Morvan, Patrick Rérat, Maxime Shabi, Hannah Widmer

Durée:

Décembre 2020 - décembre 2021

Financement:

ANR - Agence nationale de la recherche (France)

L’objectif du projet VÉLOTACTIQUE est de collecter des données sur la mise en oeuvre et la réception de l’urbanisme tactique cycliste dans le cadre de la crise sanitaire. Coordonné par Nathalie Orthar (ENTPE/LAET, Lyon), il réunit plusieurs équipes dont celle du Prof. Patrick Rérat de l’UNIL.

Entre autres conséquences, la crise de la Covid-19 a incité les pouvoirs publics à repenser l’utilisation de l’espace public, particulièrement des routes, afin de développer des moyens de transport à la fois efficaces et adaptés au contexte sanitaire. Redoutant une désertion des transports en commun et un report massif vers l’automobile, les dirigeants et les responsables techniques d’Europe, d’Amérique du nord et d’Amérique du sud se sont tournés vers les modes actifs, dont le vélo, apparu comme un véhicule adapté pour assurer une distance sociale physique minimale.

Le projet VÉLOTACTIQUE (financement ANR) va permettre de collecter des données qui apporteront aux praticiens comme aux chercheurs des premiers éléments de connaissance sur la mise en œuvre et la réception de l’urbanisme tactique cycliste dans le cadre de la crise sanitaire, ainsi que sa contribution à la transition énergétique, en se basant sur un travail comparatif mené, en France, sur les métropoles de Besançon, Grenoble, Montpellier, Lyon, Paris, Rennes, Saint-Étienne, en Suisse, à Lausanne et Genève et dans les Amériques, notamment à Montréal et Bogotá.
 

Le programme de travail du projet VÉLOTACTIQUE se structure autour de 4 tâches:
 

  • le management du projet, en lien avec les communautés urbaines partenaires et la valorisation des résultats ;
  • l'analyse des politiques publiques au sein des métropoles étudiées ;
  • la cartographie des pistes cyclables et des flux et fréquentation des différentes pistes ;
  • et l'observation de la réception des aménagements et mesures auprès de cyclistes avec un focus sur les nouveaux utilisateurs du vélo.

 

Les partenaires du projet VÉLOTACTIQUE
 

  • UMR CNRS ESO, équipe ESO-Rennes
  • LVMT (Université Gustave Eiffel), Paris
  • UMR CNRS PACTE, Grenoble
  • UMR CNRS ThéMA, Besançon
  • UMR GRED, Montpellier
  • Université du Québec (UQAM), Montréal
  • Institut de géographie et durabilité & Observatoire universitaire du vélo et des mobilités actives (OUVEMA), Université de Lausanne
Partagez: