Aide d’urgence COVID-19

La pandémie du COVID-19 qui a frappé la Suisse au printemps 2020 a impacté directement ou indirectement de manière conséquente les ressources financières des étudiantes et étudiants de l’UNIL.

Dès le mois de mars 2020, l’UNIL a mis en place un fonds d’urgence grâce à la générosité de la Société Académique Vaudoise (SAV). Depuis lors, l’UNIL a pu compter également sur le soutien de la Fondation Maisons pour Étudiants Lausanne (FMEL), qui a effectué à son tour un généreux don.

Afin de garantir une réponse rapide aux étudiant·e·s dans le besoin, le SASME a défini une procédure spécifique aux demandes qui lui sont adressées et ayant pour motif une perte de revenus en raison de l’épidémie de COVID-19.

Cette aide d’urgence s’adresse à tout·e étudiant·e régulièrement immatriculé·e à l’UNIL (Bachelor, Master et Doctorat) sans aucune restriction de statut, contrairement aux aides habituelles (voir la Directive de la Direction 3.5 à ce sujet). Cette aide ne s’adresse en revanche pas aux étudiant·e·s en échange universitaire à l’UNIL ou les auditeur·trice·s.

Il est possible de solliciter une telle aide pour les motifs suivants :

  • Perte de son job d’étudiant·e ;

  • Perte d’une opportunité d’emploi pendant l’été à cause de la crise du COVID-19 ;

  • Impossibilité de travailler pendant l’été suite au report de sa session d’examens de juin au mois d’août 2020 ;

  • Suppression ou diminution de l’aide des parents suite à une perte de leurs revenus à cause de la crise du COVID-19.

Pour demander une aide financière de ce type, l’étudiant·e doit fournir les documents suivants :

  • Le formulaire de demande d’aide financière dûment complété, en précisant clairement le motif de la demande.

Puis, selon le motif de la demande :

  • Un justificatif prouvant la perte de ses revenus comme une lettre de licenciement ou une annulation du contrat de travail, par exemple. Si la perte de ressources est liée à une suppression ou diminution de l’aide des parents, un justificatif prouvant la diminution des ressources des parents.

  • Les justificatifs des revenus gagnés par l’étudiant·e avant son licenciement. Si ces revenus étaient variables, les justificatifs doivent correspondre aux trois derniers mois de salaire.

  • Si l’étudiant·e n’avait pas encore de salaire mais avait un contrat de travail pour commencer une activité lucrative qui a été annulée, une copie du contrat de travail.

  • Si possible, tout justificatif prouvant que l’étudiant·e a perdu une opportunité d’emploi pour l’été.

  • Pour les doctorant·e·s, une preuve de non-entrée en matière de la caisse de chômage.

La demande complète doit être envoyée par courrier électronique uniquement à affaires.sociales@unil.ch. Veuillez prendre note que, compte tenu des délais de traitement du SASME et du Service financier de l’UNIL, une aide financière peut être débloquée au mieux en une dizaine de jours ouvrables environ. Ce délai peut être prolongé en cas de forte demande.

Follow us: