Aide d’urgence COVID-19

 

Suite à l’épidémie de COVID-19 qui frappe la Suisse actuellement et aux mesures prises par les autorités pour freiner sa propagation visant notamment la fermeture des restaurants, bars, boites de nuit et autres lieux de divertissement, de nombreuses et nombreux étudiant·e·s ont perdu leur job d’appoint qui leur permettait de subvenir à leurs besoins ou perdu une opportunité d’un tel emploi.

Face à cette situation, l’UNIL est en mesure de répondre à ces urgences grâce à des moyens extraordinaires généreusement mis à disposition par la Société Académique Vaudoise (SAV), que nous tenons ici à remercier chaleureusement de son soutien.

Afin de garantir une réponse rapide aux étudiant·e·s dans le besoin, le SASME a défini une procédure spécifique aux demandes qui lui sont adressées et ayant pour motif une perte de revenus en raison de l’épidémie de COVID-19.

En premier lieu, cette aide d’urgence s’adresse à tout·e étudiant·e régulièrement immatriculé·e à l’UNIL (Bachelor, Master et Doctorat) sans aucune restriction de statut, contrairement aux aides habituelles (voir la Directive de la Direction 3.5 à ce sujet). Cette aide ne s’adresse en revanche pas aux étudiant·e·s en échange universitaire à l’UNIL ou les auditeur·trice·s.

Pour demander une aide financière de ce type, l’étudiant·e doit fournir les documents suivants :

  • Le formulaire de demande d’aide financière qui se trouve en ligne sur le site du SASME.

  • Une preuve de la perte de ses revenus liés au travail comme une lettre de licenciement ou une annulation du contrat de travail, par exemple. A défaut, l’étudiant·e doit demander à son employeur d’envoyer un courrier électronique confirmant la perte d’emploi directement à affaires.sociales@unil.ch.

  • Les justificatifs des revenus gagnés par l’étudiant·e avant son licenciement. Si ces revenus étaient variables, les justificatifs doivent correspondre aux trois derniers mois de salaire. La prise en compte de la perte financière sera établie sur la base d’une moyenne mensuelle.

  • Si l’étudiant·e n’avait pas encore de salaire mais avait un contrat de travail pour commencer une activité lucrative qui a été annulée, une copie du contrat de travail.

  • Pour les doctorant·e·s, une preuve de non-entrée en matière de la caisse de chômage.

La demande complète doit être envoyée par courrier électronique uniquement à affaires.sociales@unil.ch. Veuillez prendre note que, compte tenu des délais de traitement du SASME et du Service financier de l’UNIL, une aide financière peut être débloquée au mieux en une dizaine de jours ouvrables environ. Ce délai peut être prolongé en cas de forte demande.

Suivez nous:        
Partagez: