Performance des services infirmiers

L'amélioration de la performance des services infirmiers: théorisation sociale de la pratique de rétroaction aux équipes interprofessionnelles

Les système d'amélioration de la performance des services infirmiers (SAPSI) comprennent des rétroactions de résultats aux équipes interprofessionnelles afin qu’elles les analysent et produisent des plans d’amélioration de leurs soins. L’état actuel de la recherche limite la capacité à concevoir et comprendre 1) comment les interactions sociales se déroulent et évoluent dans la rétroaction aux équipes interprofessionnelles et leur contexte spatio-temporel; 2) comment les interactions techniques et sociales, où l’humain fait partie des pratiques de la rétroaction, y évoluent selon les spécificités des technologies en usage et le contexte spatio-temporel ; et 3) les transformations que génère un tel système complexe d’interactions. Ce projet doctoral vise à théoriser la rétroaction (ou feedback) aux équipes interprofessionnelles, sa dynamique et ses transformations.

Equipe de recherche: Joachim Rapin, PhD(s) 

IPSET: Indications de performance des soins et environnement de travail

Le système de gestion de la performance des soins du CHUV produit des indicateurs sur la structure, les processus et les résultats des soins, mais aucune analyse d’association n'a été réalisée. Au niveau Suisse, il a été démontré que les résultats des soins infirmiers étaient associés à la structure et aux processus de soins. Alors que les études qui présentent des différences importantes dans la qualité des soins, les résultats et les événements indésirables aux patients sont basées sur des questionnaires auprès des infirmières, utiliser les données du système de gestion de la performance des soins permettrait d'augmenter la fiabilité des mesures et des analyses.

L’objectif du projet IPSET est d’évaluer l’association entre l’environnement de travail des infirmières et les indicateurs de performance de soins infirmiers de processus et de résultats.

Equipe de recherche: Dr Cédric Mabire 

PerflnDou: Analyse des indicateurs de performance douleur

Les infirmières jouent un rôle essentiel dans la gestion de la douleur en la prévenant, l’évaluant et en la traitant. Lorsque la douleur est prise en charge selon des protocoles établis, les scores d’intensité de la douleur et la consommation d’antalgiques diminuent. Un contrôle adéquat de la douleur améliore la qualité de vie du patient et son statut fonctionnel conduisant à une diminution du temps de séjour. Toutefois, malgré les nombreuses recommandations de bonnes pratiques, une gestion non-optimale de la douleur persiste actuellement.

En vue d'amélioration les soins de prévention et de traitement de la douleur, les objectifs de ce projet sont d'examiner les liens entre les caractéristiques des patients, de l’hospitalisation et les scores de la douleur ainsi que le lien entre le score de douleur et les interventions pharmacologiques ou non-pharmacologiques.

Equipe de recherche: Etude réalisée avec la participation d’étudiant.e.s du Master ès Sciences en sciences infirmières (MScSI)  

Focus

La gestion de la performance des soins est essentielle à l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins. En ce sens, évaluer la performance du système de soins infirmiers est primordial. Pour cela, il est nécessaire d’analyser le lien entre les processus de soins et les résultats. Les plaies de pression nosocomiales sont considérées comme des événements indésirables liés en partie aux soins infirmiers. Acquérir une meilleure connaissance des facteurs prédictifs des plaies de pression pour les patients hospitalisés permettrait de mieux les identifier et d’adapter les soins au mieux dans la perspective de la qualité et de la sécurité des soins. Le but de ce projet est de valider le système de gestion de la performance des soins en analysant la relation entre les interventions infirmières de prévention telles que le dépistage et la mobilisation et le développement de plaies de pression.

Equipe de recherche: Sophie Pouzols, MScN

Parcours intra-hospitaliers des personnes âgées

La fragilité et la multiplicité des problèmes de santé dont souffrent les personnes âgles hospitalisées nécessitent qu'elles soient parfois transférés plusieurs fois entre différentes unités de soins durant un épisode d’hospitalisation. Ces transferts intra-hospitaliers diminuent la continuité des soins, entraînant potentiellement des conséquences négatives telles qu’une augmentation de la mortalité, des taux d’hospitalisation et de réadmissions, des durées des séjours prolongées ou des évenements indésirables à l'hôpital. Les objectifs de ce projet sont de décrire le parcours hospitalier des personnes âgées au CHUV et les associations entre les parcours de soins, la durée moyenne de séjour prolongée, les réadmissions et les évènements adverses liés à l’hospitalisation.

Equipe de recherche: Etude réalisée avec la participation d’étudiant.e.s du Master ès Sciences en sciences infirmières (MScSI)  

Partagez:
IUFRS - Biopôle 2 - Route de la Corniche 10 - CH-1010 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 314 58 15
chuv-logo.svg