Auto-gestion des symptômes

| Symptom Navi© Programme | COSS: étude pilote pour co-créer et tester l’efficacité d’un programme intégré d’auto-gestion entre pairs destiné aux survivantes d’un cancer du sein
 

Ce programme de recherche comprend 2 projets : 

  • Symptom Navi© Programme : Mise en œuvre du Programme Symptom Navi© chez les patient.e.s suivis en oncologie ambulatoire : une étude pilote à répartition aléatoire par grappes
  • COSS: étude pilote pour co-créer et tester l’efficacité d’un programme intégré d’auto-gestion entre pairs destiné aux survivantes d’un cancer du sein

 

Symptom Navi© Programme

Aujourd’hui, presque tou.te.s les patient.e.s atteint.e.s de cancer reçoivent une brochure au moment de commencer le traitement. Ces brochures de plusieurs dizaines de pages sont le plus souvent trop détaillées et comprennent des informations inadaptées à leur situation.

Lancé en 2014 par un groupe d’infirmier.ère.s suisses spécialisé.e.s en oncologie, le programme Symptom Navi© a pour objectif d’informer et de rassurer les patient.e.s suivi.e.s en oncologie ambulatoire dans le cadre d’une consultation infirmière, grâce à des supports d’information simples et ciblés.

Pour les aider à gérer de manière autonome les symptômes les plus fréquents, l’infirmier.ère leur remet un dépliant court d’éducation sur le ou les symptômes précis dont ils ou elles souffrent, et sur les gestes à adopter. Une série de 16 dépliants a ainsi été développée.

L’étude menée par Prof. Manuela Eicher vise à :

  • Évaluer l’efficacité des dépliants sur les patient.e.s (ex : diminution de l’interférence des symptômes avec la vie quotidienne) dans 8 centres d’oncologie ambulatoire de Suisse alémanique
  • Évaluer la faisabilité d’une étude plus large dans plusieurs pays

Ce projet s’inscrit à la fois dans une démarche de promotion de la santé et de renforcement de la littéracie en santé chez les patient.e.s atteint.e.s d’un cancer.

Équipe de recherche 

  • Marika Bana (doctorante)
  • Karin Ribi (Chargée de recherche)

Collaborations

  • Lindenhof Gruppe, Berne
  • Oncocare Bern (Lindenhofgruppe)
  • Hôpital fribourgeois (Onkologische Ambulatorien Murten & Tafers)
  • Universitätsspital Basel (Gynäkologisches Ambulatorium)
  • Solothurner Spitäler AG (Onkologische Ambulatorien Olten & Solothurn)
  • Onkologiezentrum Thun-Berner Oberland (Spital Thun)
  • Rundum-Onkologie am Bahnhofpark (Sargans)
  • Kantonsspital Aarau Onkologisches Ambulatorium
  • Université de Vienne, Autriche
  • Université de Halle Wittenberg, Allemagne
  • Université de Bonn, Allemagne

 

 

COSS: étude pilote pour co-créer et tester l’efficacité d’un programme intégré d’auto-gestion entre pairs destiné aux survivantes d’un cancer du sein

Le projet COSS vise à développer, à travers une démarche participative, une formation novatrice pour aider les patientes ayant survécu à un cancer du sein à devenir actrices de leur santé après la maladie.

Le premier volet de COSS lancé en septembre 2016 doit identifier les thèmes qui seront intégrés au curriculum pour cibler les besoins des patientes. Une fois développé, le curriculum sera testé dans les itinéraires cliniques de deux centres du sein.

Points forts

  • Co-construction de toutes les étapes du projet avec des patientes et des proches
  • Projet inscrit dans la Stratégie nationale contre le cancer 2014-2017
  • Première étude incluant une patiente co-investigatrice à recevoir un financement de Recherche suisse contre le cancer
  • Un programme de formation animé par des 18 patientes pairs

Équipe de recherche

Collaborations 

 

► Suivez l’actualité du projet COSS (site en anglais)

Foto 16.02.17, 12 13 14.jpg Foto 16.02.17, 11 33 55.jpg

© Dr Jörg Haslbeck

2e workshop de la COSS Pilot Study. Sur les photos un groupe d'experts comprenant des "Breast Survivors" / Représentant des patientes atteintes d'un cancer du sein, des infirmières référentes du cancer du sein, des médecins, des psychooncologues et des chercheures discutent le contenu d'un "peer-led self-management program" pour des patitentes atteintes d'un cancer du sein et leur proches.

Symptom Navi© Programme

Aujourd’hui, presque tou.te.s les patient.e.s atteint.e.s de cancer reçoivent une brochure au moment de commencer le traitement. Ces brochures de plusieurs dizaines de pages sont le plus souvent trop détaillées et comprennent des informations inadaptées à leur situation.

Lancé en 2014 par un groupe d’infirmier.ère.s suisses spécialisé.e.s en oncologie, le programme Symptom Navi© a pour objectif d’informer et de rassurer les patient.e.s suivi.e.s en oncologie ambulatoire dans le cadre d’une consultation infirmière, grâce à des supports d’information simples et ciblés.

Pour les aider à gérer de manière autonome les symptômes les plus fréquents, l’infirmier.ère leur remet un dépliant court d’éducation sur le ou les symptômes précis dont ils ou elles souffrent, et sur les gestes à adopter. Une série de 16 dépliants a ainsi été développée.

L’étude menée par Prof. Manuela Eicher vise à :

  • Évaluer l’efficacité des dépliants sur les patient.e.s (ex : diminution de l’interférence des symptômes avec la vie quotidienne) dans 8 centres d’oncologie ambulatoire de Suisse alémanique
  • Évaluer la faisabilité d’une étude plus large dans plusieurs pays

Ce projet s’inscrit à la fois dans une démarche de promotion de la santé et de renforcement de la littéracie en santé chez les patient.e.s atteint.e.s d’un cancer.

Équipe de recherche 

  • Marika Bana (doctorante)
  • Karin Ribi (Chargée de recherche)

Collaborations

  • Lindenhof Gruppe, Berne
  • Oncocare Bern (Lindenhofgruppe)
  • Hôpital fribourgeois (Onkologische Ambulatorien Murten & Tafers)
  • Universitätsspital Basel (Gynäkologisches Ambulatorium)
  • Solothurner Spitäler AG (Onkologische Ambulatorien Olten & Solothurn)
  • Onkologiezentrum Thun-Berner Oberland (Spital Thun)
  • Rundum-Onkologie am Bahnhofpark (Sargans)
  • Kantonsspital Aarau Onkologisches Ambulatorium
  • Université de Vienne, Autriche
  • Université de Halle Wittenberg, Allemagne
  • Université de Bonn, Allemagne

 

COSS: étude pilote pour co-créer et tester l’efficacité d’un programme intégré d’auto-gestion entre pairs destiné aux survivantes d’un cancer du sein

Le projet COSS vise à développer, à travers une démarche participative, une formation novatrice pour aider les patientes ayant survécu à un cancer du sein à devenir actrices de leur santé après la maladie.

Le premier volet de COSS lancé en septembre 2016 doit identifier les thèmes qui seront intégrés au curriculum pour cibler les besoins des patientes. Une fois développé, le curriculum sera testé dans les itinéraires cliniques de deux centres du sein.

Points forts

  • Co-construction de toutes les étapes du projet avec des patientes et des proches
  • Projet inscrit dans la Stratégie nationale contre le cancer 2014-2017
  • Première étude incluant une patiente co-investigatrice à recevoir un financement de Recherche suisse contre le cancer
  • Un programme de formation animé par des 18 patientes pairs

Équipe de recherche

Collaborations 

 

► Suivez l’actualité du projet COSS (site en anglais)

Foto 16.02.17, 12 13 14.jpg Foto 16.02.17, 11 33 55.jpg

© Dr Jörg Haslbeck

2e workshop de la COSS Pilot Study. Sur les photos un groupe d'experts comprenant des "Breast Survivors" / Représentant des patientes atteintes d'un cancer du sein, des infirmières référentes du cancer du sein, des médecins, des psychooncologues et des chercheures discutent le contenu d'un "peer-led self-management program" pour des patitentes atteintes d'un cancer du sein et leur proches.

Partagez:
IUFRS - Biopôle 2 - Route de la Corniche 10 - CH-1010 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 314 58 15
chuv-logo.svg