2016

XIe Colloque SHC - "Portraits de spectateurs de théâtre: faire oeuvre d'une réception (textes, images, films, spectacles)"

Jeudi 14 et vendredi 15 avril 2016, UNIL

Organisation: Colloque organisé par la section de français de l’Université de Lausanne, en collaboration avec le centre des Sciences historiques de la culture (SHC), la Société suisse du théâtre (SST) et l’Académie suisse des sciences humaines et sociales (ASSH), et le projet « Naissance de la critique dramatique » (Universités de Lausanne et de Fribourg / Fonds National de la Recherche Scientifique).

Des « comédies de spectateurs » du siècle de Molière (La Critique de l’École des Femmes, 1663) aux « spectacles sur les spectateurs » contemporains (Cour d’honneur de Jérôme Bel, 2013) en passant par les caricatures, les scènes de romans ou de films, l’expérience du spectateur de théâtre n’a cessé d’informer les arts. L’objectif du colloque est d’interroger le geste qui consiste à créer une œuvre artistique à partir de l’expérience de réception d’une pièce. En quoi des spectateurs de théâtre réagissant à un spectacle constituent-ils un matériau productif, voire une source pour la création ? En quoi les fictions ou les représentations permettent-elles, à l’inverse, d’élaborer un discours critique spécifique sur des spectacles, potentiellement différent de celui qu’on peut lire dans des comptes-rendus ou dans des critiques plus traditionnelles ?

Dans une perspective transhistorique, on cherchera à décrire et à comprendre ces œuvres singulières qui, en représentant les spectateurs dans leur réaction affective ou dans l’exercice de leur jugement, font de la réception ou de la critique leur objet, voire leur substance.

Lorsque la réception théâtrale se fait elle-même spectacle, des questions s’ouvrent quant à ce que le théâtre dit de lui-même, de ses effets, de ses modèles ou normes d’appréhension et d’appréciation. Lorsque la réception théâtrale inspire d’autres formes d’art, des perspectives différentes émergent peut-être.

La notion de critique théâtrale et celle d’œuvre seront notamment amenées à être mises en question de façon corrélative : à partir de quand une œuvre s’apparente-t-elle à de la critique théâtrale ? Faut-il qu’y apparaissent explicitement des critères d’appréciation ou d’évaluation ? À l’inverse, à partir de quand – de quel degré de fictionnalisation ou d’élaboration formelle – la mise en forme d’une réception théâtrale relève-t-elle aussi de la création, voire d’une invention poétique ou artistique ?

Différents supports et types d’œuvres sont concernés par la démarche : théâtre, littérature, cinéma, bande dessinée, danse, caricature, peinture, vidéo, photographie pourront être examinés. On prendra en compte les intentions et les traitements les plus divers de ces portraits de spectateurs en acte, qui ouvrent au questionnement sur le lien entre création et critique théâtrale.

Dans le cadre du colloque, un spectacle d’applaudissements de spectateurs sera proposé par le collectif CLAP le jeudi 14 avril à 17h30 (durée : 20 mn).

Contacts : Delphine.Abrecht@unil.ch, Lise.Michel@unil.ch, Coline.Piot@unil.ch

Partagez: