Enseignants, assistants, collaborateurs scientifiques et administratifs

Amouroux Rémy

Coordonnées Curriculum Recherches Enseignements Publications

Axes de recherche

Histoire de la psychologie

Rôle des interactions familiales dans le contexte de la douleur chronique chez l'enfant et l'adolescent

 

Projets

Projets FNS

Consciences sous contrôle dans l'Europe francophone : La réception scientifique et culturelle des thérapies comportementales en France, Suisse et Belgique (1960-1990).
2018 - 2022  (48  mois)
Requérant·e: Rémy Amouroux
Autres collaborateurs-trices: Jeremy Burnam, Vincent Barras, Wolf Feuerhahn, Alexandra Rutherford, Sonu Shamdasani
L'objectif de ce projet est de réaliser une histoire transnationale de la réception et de l'indigénisation des thérapies comportementales dans le contexte francophone entre les années 1960 et 1990. Cette approche a en effet connu un développement fulgurant en Amérique du Nord et au Royaume Uni mais s'est plus difficilement implantée en France, en Suisse et en Belgique. Selon ses opposants, ces thérapies sont la manifestation d'une « idéologie behavioriste » qui doit être rejetée car elle vise l'adaptation des individus aux besoins de la société par le biais de techniques de mind control voire de Brainwashing. C'est particulièrement vrai en France où, dans le contexte de la guerre froide, le behaviorisme et les théories psychologiques venues des Etats-Unis ont été l'objet d'une méfiance caractéristique.
Ce travail s'appuiera sur une série d'entretiens avec des acteurs, des observateurs et des critiques du mouvement, la consultation d'archives personnelles et d'institutions pionnières, une analyse s'appuyant sur les méthodes de la digital history qui explorera les variations des significations associées au béhaviorisme dans les revues francophones comparées aux revues anglophones, ainsi que l'analyse de la réception dans la presse grand public des productions culturelles et intellectuelles liées au béhaviorisme.
L'objectif général consistera à retracer l'histoire du mouvement béhavioriste et à mettre au jour les spécificités francophones du débat critique autour des thérapies comportementales. Ce projet s'inscrit donc dans la perspective d'une histoire transnationale des savoirs psychologiques. A partir de l'exemple de la diffusion du béhaviorisme, considéré comme un produit de la culture anglo-saxonne, nous tenterons de comprendre pourquoi il a d'abord rejeté et comment il s'est ensuite « acclimaté » à la culture francophone. Enfin, cela nous permettra de contribuer à l'internationalisation de l'histoire des psychothérapies et de participer à la clarification des débats contemporains sur le sujet.


Retour

Suivez nous:  
Partagez: