Mark Goodale

goodale.jpg
 
Version du:  24.07.14
Par: Communication SSP
 

Mark Goodale, professeur ordinaire

Mark Goodale a été nommé professeur ordinaire en anthropologie culturelle et sociale à la Faculté des sciences sociales et politiques de l’Université de Lausanne dès le 1er août 2014.

Mark Goodale arrive des Etats-Unis et mettra à profit ses compétences pour étudier les relations entre la promotion des droits humains, les sciences sociales (incluant l’anthropologie) et l’élaboration de lois prenant en compte les questions éthiques. Il utilisera ce projet pour expliquer, en Suisse et en Europe, les tensions entre les idéologies nationalistes de la promotion des droits humains et les conflits en matière de pratique des droits humains, en incluant les populations minoritaires, les réfugiés politiques et autres types de migrants au cœur de l’Europe. Il espère ainsi créer à l’Unil un centre national de recherche sur cette thématique dans les années à venir.

Entre 2003 et 2014, Mark Goodale a été professeur assistant, professeur associé et finalement professeur en analyse des conflits et anthropologie à l’Université George Mason, USA. Avant l’Université George Mason, il a été le premier assistant primé Marjorie Shostak en anthropologie à Emory University (2001-2003) après l’obtention de son titre de docteur en anthropologie à l’Université de Wisconsin-Madison pour une thèse intitulée : Un univers légal en mouvement : les droits, obligations et l’intellectualité légale rurale dans les Andes Boliviennes sous la supervision du réputé anthropologue et ethno-historien andin Professeur Frank Salomon. Le professeur Goodale a aussi une formation pratique en théorie politique à l’Université de Californie (Los Angeles, UCLA), en anthropologie sociale britannique (London School of Economics), en droit (Université du Pacifique) et en jursiprudence (Université du Wisconsin).

Mark Goodale est un anthropologue des droits humains, de la législation et des conflits politiques connu mondialement et auteur ou éditeur de neuf livres dont les plus récents sont:

  • Neoliberalism, Interrupted: Social Change and Contested Governance in Contemporary Latin America (with Nancy Postero, Stanford University Press, 2013),
  • Human Rights at the Crossroads (ed., Oxford University Press, 2012),
  • Mirrors of Justice (with Kamari Maxine Clarke, Cambridge University Press, 2010),
  • Surrendering to Utopia (Stanford University Press, 2009),
  • Human Rights: An Anthropological Reader (ed., Blackwell, 2009),
  • Dilemmas of Modernity (Stanford University Press, 2008),
  • The Practice of Human Rights (with Sally Engle Merry, Cambridge University press, 2007)
  • en cours de publication The Bolivia Reader (with Sinclair Thomson, et. al., Duke University Press, 2014).

Ses écrits ont été publiés dans Current Anthropology, American Anthropologist, American Ethnologist, Law & Society Review, Law & Social Inquiry, Social & Legal Studies, Anthropologie et Sociétés, et Ethnohistory parmi d’autres. Il est également l’auteur du chapitre sur les droits humains dans Companion to Moral Anthropology de Blackwell (2013) et du chapitre sur la législation dans Companion to Latin American Anthropology de Blackwell (2008). Il travaille actuellement sur une série de nouveaux projets, dont une introduction critique à l’anthropologie et au droit, et une ethnographie portant sur la révolution, le cosmopolitanisme folk et le néo-burkéanisme en Bolivie basée sur des années de recherche financées par le National Science Foundation américain et le Wenner-Gren Foundation for Anthropological Research.

 

Les liens:

 

Suivez nous:  
Partagez:
Géopolis - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 31 20
Fax +41 21 692 31 15