Mounia Bennani-Chraïbi

bennanichraibi.jpg
 
Version du:  07.08.15
Par: Communication SSP
 

Mounia Bennani-Chraïbi, professeure ordinaire

Mounia Bennani-Chraïbi a été nommée, le 1er août 2015, professeure ordinaire à l’Institut d’études politiques, historiques et internationales de la Faculté des sciences sociales et politiques.

Mounia Bennani-Chraïbi a obtenu un Doctorat en science politique à l’Institut d’études politiques de Paris en 1993. Après des séjours postdoctoraux à Princeton, au Caire et à Casablanca, elle est engagée en 1999 par l’Université de Lausanne, où elle devient professeure assistante, puis professeure associée, à l’Institut d’études politiques et internationales.

Elle a co-fondé, puis dirigé entre 2002 et 2004, le DESS Mondes arabes, mondes musulmans contemporains (MAMMC), formation conjointe aux Universités de Lausanne, Genève, de l’Institut universitaire des études de développement (IUED) et de la Conférence universitaire de Suisse occidentale (CUSO). Entre 2010 et 2012, elle rejoint le Décanat de la Faculté des sciences sociales et politiques en tant que vice-doyenne à l’enseignement.

A travers ses enseignements et ses recherches sur la politique comparée et la sociologie des mobilisations en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, elle privilégie un comparatisme à la fois ancré dans les débats disciplinaires et dans le terrain. Convaincue de la nécessité de décloisonner les area studies, elle est soucieuse de contribuer au dialogue entre politistes, sociologues et socio-historiens, par-delà une structuration du champ fondée sur les oppositions tant disciplinaires qu’entre "spécialistes" et "généralistes".

Ses objets de recherche ont pour questionnement commun l’(a)politisation des individus en contexte autoritaire. A partir d’une approche processuelle, elle explore les porosités entre espaces associatif, électoral, partisan, protestataire, tout en restant attentive à l’inscription des phénomènes observés dans la durée. Dans le cadre de son projet de recherche actuel sur les carrières militantes partisanes au Maroc, financé par le FNS, elle examine les liens entre mobilité sociale et militantisme, la circulation des engagements et les effets de la répression et de la cooptation sur les parcours militants.

 

Les liens:

 

 
Partagez:
Géopolis - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 31 20
Fax +41 21 692 31 15