Goyi Fabrice

« Immoler la vache sacré » : Relégation et émergence publique du sentiment antimilitariste en Suisse (1981-1996)

Sous la direction de Laurence Kaufmann (ISS/Thema) et co-dirigée par Cédric Terzi (CEMS/EHESS).
 

Le point de départ de ce travail de thèse est une interrogation quant à la relation entre l’Un et le multiple dans le cadre du processus toujours inachevé de la collectivisation (Laurence Kaufmann, 2010). La fragilité de nos démocraties tient au fait que le peuple peut être tenté de réaliser définitivement le collectif en lui attribuant une essence qui conjure les divisions empiriques du corps social. Je travaillerai cette tension à partir d’une situation problématique initiée par un questionnement quant la manière dont les Suisse.esses sont supposé.e.s « faire collectif ». J’ai donc choisi d’enquêter sur le mouvement pacifiste et non-violent en Suisse romande entre 1981 et 1996. A partir des archives du mouvement (disponibles à la Chaux-de-Fonds et à Genève), et d’archives de presses en ligne,papiers et télévisuelles, je m’intéresserai à la manière dont les certitudes identitaires de la communauté politique ont été ébranlées par la contestation du principe de l’obligation générale de servir. Ce principe était jugé comme étant une caractéristique  essentielle de la Confédération Helvétique, issue d’une alliance de défense militaire. Pour ce faire, je réaliserai un travail ethnographique à partir des archives en accordant une importance particulière au décalage potentiel entre les discours officiels de l'époque et la multiplicité des voix et des expériences qu'ils prétendent recouvrir. Puis, je souhaite réaliser une série d’entretiens avec des militant.e.s de cette période. Une telle démarche permettra d’appréhender les multiples dimensions, y compris émotionnelles, de leur engagement en faveur du service civique et de l’abolition de l’armée. Mon travail ethnographique me permettra enfin de répondre à une question de philosophie politique à propos de la manière dont, paradoxalement, un collectif politique s’institue en tant que tel par une opération de division.

Partagez: