Timothée Joye

Timothée Joye

TJ.jpg

Doctorant

Après un Bachelor en chimie à l’Université de Genève, Timothée Joye effectue un Master en sciences forensiques mention criminalistique chimique à l’Université de Lausanne. Il effectue son projet de Master en toxicologie forensique au sein du CURML. Ce projet consistait à évaluer l’intérêt du MALDI couplé à la spectrométrie de masse haute-résolution notamment pour des approches de screening « high-throughput » en s’affranchissant des étapes séparatives, ainsi que pour des approches d’imagerie de tissus par spectrométrie de masse. Sa thèse, actuellement en cours au sein du CURML, s’intéresse de façon plus générale à l’utilisation de la spectrométrie de masse haute-résolution en toxicologie comportementale et post-mortem, notamment sur des cas de suspicion de consommation de drogues ou de médicaments au volant, ainsi que des cas post-mortem dans diverses matrices biologies.

Partagez: