GRECI
Vous êtes iciGRECI > Recherches > Thèmes > Pillage et marché

Pillage et marché

Responsables: M. Denoyelle et D. Fontannaz

La céramique italiote a toujours fait l’objet de pillages. Au XIXe siècle, des nécropoles entières ont été dévastées. Récemment encore, à la fin du XXe siècle –la période dite de la «Grande Razzia»-, de nombreux objets ont été pillés en Italie méridionale. Grâce aux enquêtes sur le trafic illégal, de nombreux vases ont été ainsi restitués à l’Etat italien, en particulier par de musées américains. Le phénomène est toutefois loin d’être en régression, malgré les diverses législations et des accords bilatéraux en rigueur désormais dans des pays considérés jusqu’ici comme passéistes.

Nos objectifs

  • sensibiliser le public et les milieux académiques aux problèmes que représente le trafic et le marché
  • collaborer avec les autorités compétentes dans la lutte contre le trafic illégal
  • répertorier les pièces de passage sur le marché (voir notre code déontologique)

Bibliographie sommaire

L. Flutsch et D. Fontannaz, Le pillage du patrimoine archéologique. Des razzias coloniales au marché de l'art, un désastre culturel, Lausanne, éds. Favre (Débat public), 2010.

F. Isman, I predatori dell’arte perduta. Il saccheggio dell’archeologia in Italia, Milan, Skira, 2009.

P. Watson et C. Todeschini, The Medici Conspiracy. The Illicit Journey of Looted Antiquities, New York, Public Affairs, 2006.

D. Graepler et M. Mazzei, Fundort: unbekannt. Raubgrabungen zerstören das archäologische Erbe, Walter Biering, Munich, 1993.

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom

Saisie au port-franc de Genève en 1994

IASA UNIL - Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 29 11
Swiss University